avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Un des inconvénients d'être sur le Cerberus était que Flora ne pouvait absolument pas fumer. C'était son petit secret depuis des années et quand elle était chez elle, elle pouvait toujours se dérober à la compagnie et se cacher pour griller une cigarette pendant 5 à 10 minutes. Ici c'était impossible de se dérober et de prendre l'air. A moins de vouloir décéder dans d'atroces souffrances.
Elle préférait donc arrêter durant ses voyages, de peur d'être prise sur le fait. Malheureusement cela la rendait plus irritable si elle restait plus de quelques jours. Cela n'était évidemment pas visible mais elle était plus facilement mentalement agacée ou triste ou anxieuse. Elle avait donc aménagé sa cabine avec un grand nombre de plantes et de fleurs pour retrouver un peu de fraîcheur et trouver un véritable refuge dans sa chambre.
Et elle sortait le soir, estimant avoir le droit de faire quelques pas dans le navire sans entraver son bon fonctionnement. Elle saluait ceux qu'elle connaissait, adressait un sourire plein de gentillesse aux autres.
Ce soir là, elle avait fini particulièrement tard et elle se doutait de ne trouver personne lors de sa balade habituelle. Ceux encore réveillés étaient à leurs postes et Flora ne se rendait jamais seule et sans y être invitée dans les lieux de travail.
Ne rencontrer personne était aussi bien comme ça, elle ne s'en formalisait pas. Elle allait finir et rentrer rejoindre Morphée quand elle entendit une mélodie. Une voix chantante plutôt.
Elle aimait la musique, moins que son frère mais elle appréciait toutes les formes d'art et estimait beaucoup les chanteurs. La voix était belle et cela changeait des sons parfois barbares que les militaires écoutaient pour s'amuser.

Flora, d'un pas gracile et le regard curieux, décida de s'aventurer vers cette voix pour rencontrer son propriétaire.
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Comme il va vite entre les doigts passé
Le sable de la jeunesse
Je suis comme un qui n'a fait que danser
Surpris que le jour naisse
J'ai gaspillé je ne sais trop comment
La saison  de ma force
La vie est là qui trouve un autre amant
Et d'avec moi divorce
Rien n'est plus amer A qui t'en prends-tu
Plus commun plus facile
Que perdre son temps et le temps perdu
Pourquoi t'en souvient-il
Le hasard fait que j'y pense parfois


Je me tus interrompu par les pas qui résonne, j'adresse un sourire narquois à la caméra  du couloir, sans doute la seule témoin de l'intégralité  de ma prestation. Je connais tant de chansons qu'il m'arrivait d'en chanter à des moments incongrus, c'est l'un des rares avantages de la carrière militaire ; la possibilité  de visiter des mondes et de découvrir les chanteurs et poètes de ceux-ci.  Mais en Dorado,  système que je détestais  pour ses pirates et ses esclavagistes, j'y trouvais les plus belles à mes yeux. Ceux des mo'ats, leur langue y est pour quelque chose, je pense. Elle est belle.

Bonsoir Madame Prim de Lluvia, puis-je faire quelque chose pour vous ?

Pas ma tasse de thé les conversations avec la noblesse à l'exception des militaires.  Je savais  qu'elle était Abiscal. Et diplomate depuis peu en Dorado. 41 ans.  Mariée.  Il m'arrivait de me demander si je n'aurais pas  fini chanteur ou avocat si j'étais resté sur Tyrion.
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Flora vit le quartier maître et s'abaissa en une courte révérence.

"Monsieur Del Ruiz."

Elle lui souriait chaleureusement, pas son sourire poli habituel.

"Rien je vous remercie. Je ne faisais que passer."

Elle se demanda si elle pouvait vraiment lui parler de ce qu'elle venait d'entendre. Il s'était arrêté de chanter pour lui demander expressément si elle voulait quelque chose, montrant un clair signe de fermeture à la discussion. Il n'était pourtant pas d'un naturel fermé et Flora trouvait que la situation lui permettrait d'en connaître plus sur lui, d'engager le contact. Après tout, elle allait passer quelques temps sur le vaisseau et le quartier maître était un poste clé et particulièrement important.

"Votre chant était ... très touchant. Je m'excuse, je ne voulais pas vous écouter intentionnellement mais j'ai suivi votre voix."

Elle-même aimait chanter, lorsqu'elle était seule. On disait d'elle qu'elle n'avait pas une voix laide. Elle chantait juste et accompagnait parfois son frère quand elle osait. Chanter était synonyme de prendre l'attention, ce qu'elle n'aimait pas vraiment.
L'auteur du chant ne lui était pas inconnu. Elle l'avait lu quelque part, friande de poésie. Elle se retint de citer elle aussi un vers du poète, pour ne pas paraître prétentieuse ou provocante.

"Je ne savais pas que vous chantiez, et de la poésie."
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je vous en remercie,  je dis souvent que je me suis engagé pour découvrir  les chansons des mondes impériaux , dis-je en glissant une plaisanterie dans mes remerciements. Je ne saurais prétendre les connaitre tous et encore moins les chanter comme le font leurs compositeurs. C'est ma passion de les collectionner comme on collectionne des coquillages. Vous connaissez l'auteur des vers que je chantais ?

Je chantais aussitôt deux quatrains des Les Yeux d'Elsa comme pour voir si elle parvenait à me donner l'auteur et la suite des vers.

Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Original. Un militaire engagé pour le chant... Flora trouvait l'idée poétique et désuète, tout ce qu'elle aimait.

"La pluralité des voix enrichit toujours les auteurs, ils aimeraient entendre leurs chants se répandre au travers de mondes éloignés d'eux."

Puis elle hocha la tête en souriant.

"J'ai eu l'immense chance de l'étudier dans ma jeunesse."

Elle se tenait à l'écart, les épaules relevées mais le menton baissé, la tête penchée démontrant son attention douce, son écoute concentrée. Ses yeux brillaient, l'art la touchait souvent. Elle se laissa bercer par le chant et bien malgré elle, la suite des paroles sortie en un murmure chanté.

"Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure"


Elle s'arrêta et ouvrit les yeux précipitamment.

"Veuillez m'excuser je vous prie, je n'avais pas l'intention de vous couper..."


Sa voix était pourtant particulièrement jolie, elle l'avait travaillé de nombreuses heures. Un son de cristal, presque enfantin, toujours juste et clair. La voix de Flora était une bulle transparente aux reflets arc-en-ciel qui éclatait vite.
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
J'ai eu l'immense plaisir de l'étudier dans ma jeunesse... sans que le poète soit nommé,  c'est bien une réponse de diplomate  qui ne se mouille pas,  du moins, c'est ce que je me dis jusqu'à  qu'elle me cite parfaitement le troisième quatrain du poème.  Elle m'avait doublé sur ce coup,  accompagnant ma voix d'ours avec une voix de rossignol. Je m'incline métaphoriquement devant une bien meilleure chanteuse que moi admettant ma défaite. Si cela avait été à l'épée ou au poing, je n'aurais pas aussi facilement lâché l'affaire.

Vous avez une voix de rossignol madame, je me faisais l'effet d'un ours qui grogne à vous écouter.  
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Flora dut se contrôler pour ne pas rougir et présenter un seul sourire humble, ses yeux se plissèrent faisant apparaître de légères rides. Elle mit la main devant sa bouche pour cacher un gloussement qui n'éclata pas.

"Je vous remercie, et je vous rassure vous n'avez rien d'un ours ... ou du moins si vous en avez la force, vous n'en avez pas les grognements."

Elle l'observait afin de voir si cette familiarité serait acceptée ou si elle avait dépassé les limites.

"J'aime à me dire que l'on n'apprécie les choses qu'une fois qu'elles sont parties, comme la beauté du verre qui vient de se briser. Comme dit le poète. Comme si nous étions toujours vain dans nos sentiments, dans un regret doux et amer à la fois."
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Vous  voulez entendre  la réponse du guerrier ou celle du poète ?  

Minute papillon, si je devais parier sur sa réponse, ce serait sur celle du poète.
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Flora fronça les sourcils inconsciemment avant de se reprendre. Froncer les sourcils donnait des rides et l'impression que la situation vous échappait. Hors la situation ne lui échappait pas, et la surprise ne faisait pas partie des comportements d'une dame.

"J'ai sans doute plus d'affinité avec le poète."
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je crois qu'on devrait s'intéresser à la beauté du verre avant qu'on ne le brise.  Le verre est à la fois une barrière entre nous et le monde comme un écran et nous révèle le monde loin des apparences, quand il vole en éclat nous perdons la distance qui nous sépare du réel qui peut apparaitre plus hostile. Un peu comme un Naa'ngi qui s'approche de vous quand vous n'êtes plus protégé  par la vitre.  Et les multiples fragments de verre brisé ? Ils continuent de nous montrer  un autre que nous ne voulons pas forcément voir. On peut se maquiller, se mentir, le faire disparaitre  de notre vue mais le verre que nous fabriquons se contente d'être, ce n'est pas lui qui voit des défauts, des imperfections, c'est nous.


Je dis ça en regardant un de mes poings  serrés qui gardent encore des traces d'un de mes éclats de colère de jeunesse. J'avais perdu contre un miroir. Forcément si je pouvais casser ça que pouvais-je briser d'autres ? Comme je le disais difficile de mentir à un miroir, il m'a montré une part sombre de moi-même que je n'ai jamais oublié.

avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Elle ne comprenait pas bien toute la symbolique cachée derrière les paroles du quartier maître pourtant elle sentait qu'il savait de quoi il parlait. Que c'était quelque chose d'intime presque.
Hochant la tête, Flora ne pouvait suivre une conversation hautement philosophique. Trop parler voulait dire prendre trop de risque de dire quelque chose qu'il ne fallait pas. Trop penser c'était brusquer l'ego masculin. Les discussions philosophiques, elle aimait les écouter, y assister en observatrice, et cela convenait aux gens. Elle était bon public après tout. Mais son peu de confiance en elle, l'aurait empêcher de répondre. De toute façon elle n'avait pas d'opinion, ou du moins elle la gardait pour elle.
En plus de cela, ce qu'elle avait compris la touchait aussi. Cette histoire de morceaux de verre qui reflétaient ses propres défauts. Si l'on poussait loin dans la comparaison, Flora vivait dans une salle des glaces, même seule le regard de la société, de la noblesse impériale, la scrutait. Seuls quelques secrets parvenaient à être cachés en étant suffisamment enfouis.
Rien que la cigarette, lorsqu'elle fumait, seule et cachée, la faisait sentir observée, scrutée, jugée. La salle des glaces qui ne la laissait jamais. La culpabilité constante et la peur de faire un pas de travers. La perfection pour éviter cette culpabilité.

"Vous êtes définitivement un homme sage M. Del Ruiz."
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Après coup, je me rends compte que la métaphore   s'appliquait très bien au monde de la noblesse et que je parlais en plus à une noble qui comprend sans doute les implications sous-jacentes de mon propos.  Je ne crois pas être un homme sage,  j'ai pas mal déconné dans ma jeunesse, j'espère juste m'être amélioré.

 J'ai simplement l'expérience de mes propres erreurs, je m'efforce d'être honnête avec moi-même et d'être juste envers tous Madame mais je ne crois pas être sage. Peut-être que je puis vous faire découvrir la poésie Doradienne, j'en ai quelques œuvres en ma possession dans ma cabine et je peux vous les citer de mémoire.  Je la trouve fascinante, il y a un mélange culturel unique.   Une fusion des poésies mo'at, impériale, corporatiste et trinitaire.  

Je ne suis pas Joaquin Irigoyen et sa mémoire phénoménale mais les chansons sont ce que je retiens le mieux.
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Et modeste se dit Flora. Elle aimait fondamentalement les gens modestes qui la soulageait. Elle les comprenait bien plus que les prétentieux qui lui demandait un effort supplémentaire de revoir à la baisse tout ce qu'ils disaient. Cela dit ils l'amusaient aussi.

Honnête avec soi et juste envers tous, voilà une belle maxime. Elle ne considérait que la dernière et ne s'attelait que peu à la première, on ne lui avait jamais appris l'honnêteté mais la politesse et l'intégrité. Si elle retint son souffle, de choc face au début de sa phrase sur sa cabine, le reste la rassura. Elle n'aurait su où se mettre s'il l'avait invité dans sa cabine, ç'aurait été indécent mais elle n'aurait pu faire un scandale (parce qu'elle en était bien incapable).

"Je dois vous avouer que je ne m'y suis intéressée. Je ne suis pas là depuis assez longtemps et mes responsabilités me prennent beaucoup de temps. Je suis restée, à mon regret sur mes classiques impériaux. Je trouve la poésie corporatiste un peu trop moderne, celle trinitaire..."

Sa bouche se pinça.

"Trop religieuse. Et je n'ai jamais eu le plaisir d'entendre de la poésie mo'at."
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je ne vais pas en disconvenir bien que j'ai appris au fil des ans que ces qualités poétiques  ne sont pas aussi tranchées chez les écrivains des autres factions qu'on aurait pu le croire.  Ce n'est pas très confortable de penser que les trinitaires ne sont  pas  seulement des fanatiques obsédés par l'Unique ou des esclavagistes sans foi ni loi mais c'est la vérité.  ça ne m'empêchera pas de penser que leur Unique est moins réel que notre Empereur.

Vous serez surprise si vous prenez le temps de combler vos lacunes madame comme je l'ai été. Je vais vous chanter un chant mo'at en impérial mais je vous garantis que c'est mille fois mieux de l'entendre dans sa langue d'origine.  

Je réfléchis aux chants mo'ats que je connaissais cherchant une qui serait approprié aux circonstances. Ils parlaient en général de Calypso, de la faune et de la flore de Renaissance, de la douleur d'un peuple qu'on déracine de son monde natal.  Quand mon choix fut fait, j'inspire profondément et ferme les yeux pour me concentrer.  Les mots finissent par me venir après les avoir débusqué dans les coins sombres de ma mémoire.
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t773-flora-prim-de-lluvia-imper http://helldorado.forumactif.com/t866-jurisprudence-de-maitre-prim-de-lluvia
Flora ne releva pas sur ses lacunes. Elle avait une histoire particulière avec les trinitaires et malgré son amour de la poésie, elle avait du mal à s'ouvrir à leur culture tant leur tempérament l'agaçait.
Il avait sans doute raison cela dit.

Qu'il veuille bien lui chanter de la poésie mo'at la ravissait. Elle se tut donc, les yeux grands ouverts pour l'écouter attentivement et se laisser bercer par une voix habitée. Le principe de la poésie ne résidait pas tant dans les mots que dans les sons, et entendre une langue que l'on ne connaît pas avait toujours ce quelque chose de magique. La mélopée était profonde et légère à la fois, elle sentait presque le poids de ce peuple. Elle devrait sans doute en apprendre davantage sur ce peuple, mais son emploi du temps était déjà tellement chargé...
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots