avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Un des inconvénients d'être sur le Cerberus était que Flora ne pouvait absolument pas fumer. C'était son petit secret depuis des années et quand elle était chez elle, elle pouvait toujours se dérober à la compagnie et se cacher pour griller une cigarette pendant 5 à 10 minutes. Ici c'était impossible de se dérober et de prendre l'air. A moins de vouloir décéder dans d'atroces souffrances.
Elle préférait donc arrêter durant ses voyages, de peur d'être prise sur le fait. Malheureusement cela la rendait plus irritable si elle restait plus de quelques jours. Cela n'était évidemment pas visible mais elle était plus facilement mentalement agacée ou triste ou anxieuse. Elle avait donc aménagé sa cabine avec un grand nombre de plantes et de fleurs pour retrouver un peu de fraîcheur et trouver un véritable refuge dans sa chambre.
Et elle sortait le soir, estimant avoir le droit de faire quelques pas dans le navire sans entraver son bon fonctionnement. Elle saluait ceux qu'elle connaissait, adressait un sourire plein de gentillesse aux autres.
Ce soir là, elle avait fini particulièrement tard et elle se doutait de ne trouver personne lors de sa balade habituelle. Ceux encore réveillés étaient à leurs postes et Flora ne se rendait jamais seule et sans y être invitée dans les lieux de travail.
Ne rencontrer personne était aussi bien comme ça, elle ne s'en formalisait pas. Elle allait finir et rentrer rejoindre Morphée quand elle entendit une mélodie. Une voix chantante plutôt.
Elle aimait la musique, moins que son frère mais elle appréciait toutes les formes d'art et estimait beaucoup les chanteurs. La voix était belle et cela changeait des sons parfois barbares que les militaires écoutaient pour s'amuser.

Flora, d'un pas gracile et le regard curieux, décida de s'aventurer vers cette voix pour rencontrer son propriétaire.
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Comme il va vite entre les doigts passé
Le sable de la jeunesse
Je suis comme un qui n'a fait que danser
Surpris que le jour naisse
J'ai gaspillé je ne sais trop comment
La saison  de ma force
La vie est là qui trouve un autre amant
Et d'avec moi divorce
Rien n'est plus amer A qui t'en prends-tu
Plus commun plus facile
Que perdre son temps et le temps perdu
Pourquoi t'en souvient-il
Le hasard fait que j'y pense parfois


Je me tus interrompu par les pas qui résonne, j'adresse un sourire narquois à la caméra  du couloir, sans doute la seule témoin de l'intégralité  de ma prestation. Je connais tant de chansons qu'il m'arrivait d'en chanter à des moments incongrus, c'est l'un des rares avantages de la carrière militaire ; la possibilité  de visiter des mondes et de découvrir les chanteurs et poètes de ceux-ci.  Mais en Dorado,  système que je détestais  pour ses pirates et ses esclavagistes, j'y trouvais les plus belles à mes yeux. Ceux des mo'ats, leur langue y est pour quelque chose, je pense. Elle est belle.

Bonsoir Madame Prim de Lluvia, puis-je faire quelque chose pour vous ?

Pas ma tasse de thé les conversations avec la noblesse à l'exception des militaires.  Je savais  qu'elle était Abiscal. Et diplomate depuis peu en Dorado. 41 ans.  Mariée.  Il m'arrivait de me demander si je n'aurais pas  fini chanteur ou avocat si j'étais resté sur Tyrion.
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Flora vit le quartier maître et s'abaissa en une courte révérence.

"Monsieur Del Ruiz."

Elle lui souriait chaleureusement, pas son sourire poli habituel.

"Rien je vous remercie. Je ne faisais que passer."

Elle se demanda si elle pouvait vraiment lui parler de ce qu'elle venait d'entendre. Il s'était arrêté de chanter pour lui demander expressément si elle voulait quelque chose, montrant un clair signe de fermeture à la discussion. Il n'était pourtant pas d'un naturel fermé et Flora trouvait que la situation lui permettrait d'en connaître plus sur lui, d'engager le contact. Après tout, elle allait passer quelques temps sur le vaisseau et le quartier maître était un poste clé et particulièrement important.

"Votre chant était ... très touchant. Je m'excuse, je ne voulais pas vous écouter intentionnellement mais j'ai suivi votre voix."

Elle-même aimait chanter, lorsqu'elle était seule. On disait d'elle qu'elle n'avait pas une voix laide. Elle chantait juste et accompagnait parfois son frère quand elle osait. Chanter était synonyme de prendre l'attention, ce qu'elle n'aimait pas vraiment.
L'auteur du chant ne lui était pas inconnu. Elle l'avait lu quelque part, friande de poésie. Elle se retint de citer elle aussi un vers du poète, pour ne pas paraître prétentieuse ou provocante.

"Je ne savais pas que vous chantiez, et de la poésie."
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je vous en remercie,  je dis souvent que je me suis engagé pour découvrir  les chansons des mondes impériaux , dis-je en glissant une plaisanterie dans mes remerciements. Je ne saurais prétendre les connaitre tous et encore moins les chanter comme le font leurs compositeurs. C'est ma passion de les collectionner comme on collectionne des coquillages. Vous connaissez l'auteur des vers que je chantais ?

Je chantais aussitôt deux quatrains des Les Yeux d'Elsa comme pour voir si elle parvenait à me donner l'auteur et la suite des vers.

Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés
avatar
Voir la fiche
Flora Prim de Lluvia
Abiscal & Diplomate

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Original. Un militaire engagé pour le chant... Flora trouvait l'idée poétique et désuète, tout ce qu'elle aimait.

"La pluralité des voix enrichit toujours les auteurs, ils aimeraient entendre leurs chants se répandre au travers de mondes éloignés d'eux."

Puis elle hocha la tête en souriant.

"J'ai eu l'immense chance de l'étudier dans ma jeunesse."

Elle se tenait à l'écart, les épaules relevées mais le menton baissé, la tête penchée démontrant son attention douce, son écoute concentrée. Ses yeux brillaient, l'art la touchait souvent. Elle se laissa bercer par le chant et bien malgré elle, la suite des paroles sortie en un murmure chanté.

"Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure"


Elle s'arrêta et ouvrit les yeux précipitamment.

"Veuillez m'excuser je vous prie, je n'avais pas l'intention de vous couper..."


Sa voix était pourtant particulièrement jolie, elle l'avait travaillé de nombreuses heures. Un son de cristal, presque enfantin, toujours juste et clair. La voix de Flora était une bulle transparente aux reflets arc-en-ciel qui éclatait vite.
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
J'ai eu l'immense plaisir de l'étudier dans ma jeunesse... sans que le poète soit nommé,  c'est bien une réponse de diplomate  qui ne se mouille pas,  du moins, c'est ce que je me dis jusqu'à  qu'elle me cite parfaitement le troisième quatrain du poème.  Elle m'avait doublé sur ce coup,  accompagnant ma voix d'ours avec une voix de rossignol. Je m'incline métaphoriquement devant une bien meilleure chanteuse que moi admettant ma défaite. Si cela avait été à l'épée ou au poing, je n'aurais pas aussi facilement lâché l'affaire.

Vous avez une voix de rossignol madame, je me faisais l'effet d'un ours qui grogne à vous écouter.  
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots