Scarlett Blackvoid
Voir la fiche
Scarlett Blackvoid
Pilote

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

https://helldorado.forumactif.com/t1886-scarlett-blackvoid-citoy https://helldorado.forumactif.com/t1899-journal-de-bord-de-scarlett#38994
Le pied au plancher, c'est peu de le dire, son speeder triple rotors franchit la limite de la bulle. Le respirateur prend le pas, le son est étouffé, la sensation d'oppression pas loin de lui faire tourner de l'œil. Habituellement, cela ne l'atteint pas, mais rien n'est usuel aujourd'hui. Pas question de revenir en arrière et puis, ici, c'est son terrain de jeu, certes loin des pistes officielles. Que-s'est-il réellement passé ? Difficile à dire... Scarlett sent la peur gonfler son cœur, mais l'adrénaline fait son office. Etrange cocktail qui lui a probablement sauvé la vie. Ses réflexes mènent la danse et c'est tant mieux. L'allure est vertigineuse et l'engin défectueux, enfin, plutôt atteint par une salve laser. L'alimentation se coupe brièvement à plusieurs reprises, la faisant tanguer dangereusement puis tout redevient opérationnel. Combien d'avance leur a-t-elle arraché ? Scarlett ne prend pas le temps de tergiverser, c'est un luxe qu'elle n'a pas. Elle file suivant une direction bien précise.

Cette fois la coupure est définitive, après dix minutes de course folle, et le speeder heurte une première fois le sol. Le choc éjecte la pilote, elle mord la poussière alors que l'engin la frôle pour s'écraser plus loin, après quelques tonneaux. Une explosion embrase le véhicule et une épaisse fumée noire s'élève, révélant sa position. Scarlett, elle, est dans les vapes. Sa combinaison a rempli son office, mais elle est tout de même atteinte.

Ses poursuivants, au nombre de trois, franchissent à leur tour la limite de la bulle. Ils seront sur elle dans dix minutes. Pas loin du lieu de crash, un ancienne décharge à ciel ouvert.


Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD Ms4u

Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 16r0Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD Uk9xJean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 26q8Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 17i5
Alejandro de la Luz
Voir la fiche
Alejandro de la Luz
Membre d'abordage de la Vanguardia

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

https://helldorado.forumactif.com/t1853-alejandro-de-la-luz-cors https://helldorado.forumactif.com/t1868-alejandro-de-la-luz-bibliotheque-musicale https://helldorado.forumactif.com/t599-la-vanguardia
Y en a qui disaient que marcher en scaphandre dans la nature vierge, c’était ressourçant, mais ceux-là avaient jamais dû mettre les pieds ici. Parce que pour une nature vierge, y avait quand même vachement de débris, hein. Et marcher en scaphandre, ça allait bien trente secondes, mais c’était quand même pas pratique du tout. Sauf qu’y avait pas le choix, parce qu’il était hors de question de donner raison aux deux crétins de mécanos.

Le premier avait dit que pour un gars qui avait grandi sur un vaisseau, il était pas capable de reconnaître une turbo-pompe même si on lui en foutait une sous le nez… et le second avait renchéri qu’à bouffer trop de nutrisoja, il était incapable de se débrouiller sur une vraie planète. Alors, forcément, il avait parié. Qu’il allait leur trouver une turbo-pompe en dehors de toute zone habitable. Soit en dehors de la bulle d’Esperanza.

Ouais, c’était con, il savait, merci.

Il farfouillait donc depuis un moment parmi les débris de speeders – tiens ? qu’est-ce que c’était que ces deux espèces de pointes ? comme des aiguilles géantes ? – quand il entendit une explosion. Il abandonna ses recherches pour aller voir… et repérer une forme étalée par terre. Le pilote sans doute. Au moins, il avait une combinaison et un respirateur. Mais il avait pas trop l’air conscient. Aussi Alej’ tenta de le secouer un peu. Il était pas doc, lui.


Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD Hsxn Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD V8s7 Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 5oz1
Scarlett Blackvoid
Voir la fiche
Scarlett Blackvoid
Pilote

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

https://helldorado.forumactif.com/t1886-scarlett-blackvoid-citoy https://helldorado.forumactif.com/t1899-journal-de-bord-de-scarlett#38994
Une minute et vingt secondes avant que l'homme ne parvienne à la hauteur de Scarlett. Les balbutiements médicaux du second protagoniste portent leur effet. La jeune femme émerge, non pas comme un diable de sa boite, mais très lentement et douloureusement. Inconsciemment, elle prend une longue inspiration qui lui arrache une plainte. Sa main gauche se pose sur la zone endolorie, tout en voulant s'aider de son bras droit pour se redresser et soulager la douleur. Peine perdue, aucun mouvement ne suit la commande. La panique la gagne, sa mémoire lui revient. À côté d'elle un homme.

Ses yeux s'écarquillent et se plaçant en position assise, tout en hurlant de douleur, elle tente de s'échapper en un rampement arrière misérable. Avec un bras en moins, une simple épaule déboîtée certes, deux côtes fracturées, autant dire qu'elle ne bouge quasiment pas. Elle halète, cette souffrance menace de la submerger, elle doit se calmer. Ses yeux fouillent les environs, ils ne sont que deux et pas d'autre speeder en vue.

Sa main gauche se referme sur du sable, ô combien inutile face à un casque, mais elle compte sur certains réflexes bien ancrés. Pas un mot n'a franchi la barrière de ses lèvres. Elle observe l'inconnu, essayant de déceler ses intentions alors qu'elle-même est rongée par la peur. Ses yeux s'embuent, sa vision se brouille, comment fait-elle pour ne pas défaillir ? L'adrénaline sans doute.

Dans moins de sept minutes, les assaillants seront sur eux.


Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD Ms4u

Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 16r0Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD Uk9xJean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 26q8Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 17i5
Alejandro de la Luz
Voir la fiche
Alejandro de la Luz
Membre d'abordage de la Vanguardia

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

https://helldorado.forumactif.com/t1853-alejandro-de-la-luz-cors https://helldorado.forumactif.com/t1868-alejandro-de-la-luz-bibliotheque-musicale https://helldorado.forumactif.com/t599-la-vanguardia
Alej’ avait aucun moyen de savoir que l’accidenté était poursuivi. La seule chose qu’il savait, c’est que les crashs étaient fréquents dans le coin – d’où les pièces qu’on retrouvait un peu partout – il allait bien finir par en trouver une, de turbo-pompe, dans ce bordel, oui ? – et qu’il venait d’y en avoir un nouveau. Et que le pilote paraissait sonné. Dans un coin comme celui-là, ça pouvait vite mal tourner. Heureusement, la combi et le respirateur semblaient fonctionner… et le pilote revenait à lui.

Enfin à elle. C’était une fille, en fait. Pas facile de voir au premier abord, avec la combinaison.

Et elle hurlait. Et elle essayait de… de quoi ? ramper ? se sauver ? En tout cas, ça marchait pas trop.

« Ça va ? »

Question con. Et sa voix était sans doute déformée par le scaphandre. Mais bon, fallait bien dire un truc. Ça l’aiderait p’têt à retrouver ses esprits. Et il ne vint pas une seule seconde à l’idée d’Alej’ que la fille pouvait avoir peur de lui. C’était pas comme si elle s’était crashée toute seule, mais si en fait.

« T’l’as échappé belle, ton speeder a fait un beau feu d’artifice. Tu peux te lever ? Voir s’tu peux rentrer ? »

Sinon, il était bon pour essayer de contacter quelqu’un avec son HCom. Et perdre son pari. Mais bon. On laissait pas quelqu’un crever pour une turbo-pompe, hein.


Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD Hsxn Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD V8s7 Jean qui rit, Jean qui pleure... - Bercer 113 ADD 5oz1
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots