Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Capitaine² du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"I think the worst of them is the one that sometimes glows in the dark"

Middledeck-2 - Couloir droit

La traversée s'effectue sans heurts : comme l'annonce Armanetti, rien n'est à signaler dans le sombre couloir qui mène sur la barge d'abordage du Cerberus et le centre de la zone de stockage. Bien vite, l'ingénieur de l'équipe, Carranza, se lance à la recherche de l'échelle de service, s'approchant d'une grille ... qui s'avère cadenassée. « C'est fermé. Nous allons devoir trouver un autre chemin », lance-t-il, clairement agacé, alors que Bolognèz s'approche, sort calmement son pistolet et ... « Vous n'êtes pas sérieux ! Si vous tirez, nous- ... » ... abat lourdement la poignée sur le verrou, qui cède. « De rien », finit-il par ponctuer son geste avec un sourire satisfait, devant le mutisme de l'ingénieur.




Upperdeck

Monter à l'échelle ne sera pas la tâche la plus ardue de la mission : celles-ci sont larges, et les trapes tout en haut pas assez lourdes pour que Lucero, qui prend l'initiative de monter en premier, ne puisse les ouvrir. Sans attendre, il se hisse à l'étage, opérant un rapide aller-retour de sa lampe accompagnée de son pistolet de chaque côté du couloir.

« Rien à signaler », informe-t-il son équipe par radio sur leur canal privé, avant de tendre une main à Armanetti, pour l'aider à grimper, effectuant le même geste pour ceux qui le suivent. Le corridor est sombre, mais pas totalement plongé dans le noir : ici et là, quelques halos de diodes encore vaguement sous tension laissent entrevoir les formes des murs et les obstacles potentiels.

D'après le plan, que Carranza se dépêche d'afficher sur son HCom, derrière la porte à un mètre à droite de la trape devrait se trouver une salle identique à celle à laquelle les militaires se sont séparés de leur Capitaine. Le sas tout au bout du couloir, à son opposé, doit quant à lui donner sur la piste d'atterrissage et de décollage réservée aux vaisseaux de petite taille - habituellement des vedettes, tout au plus.

Le Sergent Bolognèz attrape avec grattitude la main du soldat Lucero, puis soupire doucement en effectuant à son tour une inspection visuelle des lieux.

« Et maintenant ? », demande-t-il, à l'adresse de l'adjudant Irigoyen.


Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Vous pouvez réagir plusieurs fois entre vous si vous l'estimez nécessaire.

Rappel du plan


Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Soldat Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 19/09/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Joaquin Irigoyen, Calliope Armanetti
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Les pas du soldat Lucero se répercutaient dans le silence pesant du couloir durant de longues secondes. Joaquin n'avait que peu apprécié la prise d'initiative du sergent Bolognèz. Il était pourtant resté muet, la cohésion lui semblait plus importante pour l'heure que les bisbilles hiérarchiques. Joaquin regarda monter un à un les membres de l'équipe bleue, fermant la marche. Pour la première fois, alors qu'il venait de passer quelques secondes seul dans le couloir sombre, un frisson lui parcourut l'échine. Ce n'est qu'une fois à l'étage aux côtés d'Armanetti qu'il put faire de nouveau appel à son pragmatisme pour retrouver ses esprits et sa logique.

"Vous avez entendu le Capitaine ? Nous suivons le plan à la lettre", expliqua Joaquin. "Direction le pont de commandement. Carranza, une fois la porte ouverte, vous y resterez posté avec Lucero. Armanetti et Bolognez, vous me suivez sur la fouille du pont. Ramassez tout ce que vous pourrez : disques, rapports, Hcoms abandonnés, qu'importe", détailla-t-il en passant sa torche de l'un à l'autre avant de la poser sur Carranza. "Au moindre mouvement suspect à l'extérieur du pont, repliez-vous au plus près de nous. Si le couloir est dégagé à notre sortie, nous tenterons de nous rendre sur la piste. Si des survivants se sont enfuis, nous devrions le savoir rapidement."

Sa voix ne tremblait pas et ne laissait pas de place au doute. Puisque ses yeux ne lui apprendraient rien ici, il allait devoir compter sur ses oreilles.
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Irigoyen avait les choses en main, c'était rassurant du côté de Calli également qui commençait à perdre contenance. Cela faisait quoi, une vingtaine de minutes qu'ils avaient abordé? Mais l'obscurité et le silence ne faisaient jamais bon ménage avec la paranoïa après tout. Après qu'il lui ai indiqué de venir avec lui et Bolognez pour fouiller les environs, elle lui confirma son accord d'un signe de tête. C'était une bonne stratégie.

Entendu. Essayons de trouver des indices sur ce qu'il s'est passé.

Fouiller... Oui. Elle a déjà envie d'arracher son casque et de le jeter au loin tant elle est mal à l'aise dans cette combinaison intégrale qui entrave ses mouvements, mais ce n'était pas une bonne idée de la retirer si ils devaient évacuer le vaisseau fantôme rapidement. Étouffant un soupir frustré,, elle détache la lampe-torche fixée à son torse afin de mieux pouvoir balayer le sol et ne pas laisser de petits détails s'échapper. L'avantage d'un bras cyborg et de sa lame intégrée étant au moins d'avoir les deux mains libres...


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Avançant toujours en rangs serrés, l'équipe bleue franchit la porte les séparant de la salle des ascenseurs. D'après les rares portions que pouvaient éclairer les quelques lampes torche à leur disposition, elle était vraisemblablement similaire à celle dans laquelle ils avaient laissé le reste de l'équipage. Dire que l'ambiance se faisait de plus en plus pesante minute après minute aurait été un doux euphémisme. Joaquin était tellement concentré sur ce que ses oreilles percevaient qu'il avait l'impression d'entendre jusqu'aux pulsations des coeurs de ses partenaires. Il détestait être privé de la vue et pria pour ne jamais avoir à expérimenter une cécité définitive.

"Bolognez, Carranza, allez voir les ascenseurs. Qui sait, peut-être sont-ils ici moins affectés qu'en bas...", dit-il sans trop de convictions. "Lucero, Armanetti, avec moi. Nous devons trouver les accès au couloir qui nous mènera jusqu'au pont de commandement."

Séparer l'équipe n'était peut être pas sa plus brillante idée, mais le caractère exigu de la pièce lui permit de prendre le risque. Encadré des deux soldats, l'adjudant fit courir le halo de sa lampe sur les murs à ses côtés, cherchant malgré lui une trace de sang similaire à celle qu'il avait découverte plus tôt. Les pas de l'ingénieur et du sergent résonnaient derrière lui.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Capitaine² du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"But there are others that lurk in the dark, preying on the fools that walk alone"

Upperdeck - Couloir droit

Lucero et Carranza obéissent, ouvrant la porte mais restant à une saine distance de celle-ci une fois l'oeuvre terminée. Entrent en premier Bolognèz suivi d'Armanetti, qui découvrent une copie conforme de la salle des ascenseurs du Middledeck-2, à ceci près que celle-ci n'est aucunement éclairée. Il ne s'y trouve rien de notable, et aucun son n'en sort ; si ce n'est celui des bottes de l'équipe bleue, qui se veulent furtives sans totalement y parvenir. Si Bolognèz ne tarde pas à obéir aux ordres de l'adjudant, ce n'est pas le cas de Carranza, dont le courage semble faillir un instant. Mais il se reprend le suivant, ravale sa salive et avance - derrière le Sergent, cependant.

De leur côté, Irigoyen, Armanetti, et Lucero inspectent la première porte menant au couloir suivant. Ce dernier tente d'actionner lentement l'ouverture - sans succès. « Ca a l'air barré de l'intérieur, monsieur », fait-il en poussant légèrement la porte qui, si elle ne se gonde pas, cède un peu. « Regardez, l'ouverture fonctionne, mais quelque chose empêche la porte de s'ouvrir. »





Derrière eux, un petit rire satisfait : celui de l'ingénieur. « Adjudant, j'ai réu- », commence-t-il, avant de pousser un bref et court hurlement. Lorsqu'ils se retournent, il n'y a devant l'ascenseur plus que Bolognèz qui tire à l'aide de son pistolet à impulsion dans ce qui devrait être l'ascenseur, mais donne ... sur le vide.

« CARRANZA ! », s'écrie le sergent, avant de se précipiter vers le bord, cherchant de sa lampe torche dans l'obscurité, sabre à la main.

« Il est tombé ?! », s'enquiert Lucero, visant à son tour vers l'ascenseur.

« Non ! Il a ouvert la porte, un truc l'a attrapé et ... Je sais pas, ça s'est passé super vite ! Je crois ... Je crois que ça brillait. »


Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Vous pouvez faire des tests de vigilance, d'écologie et/ou tout autre jet qui vous paraît cohérent dans le sujet dédié à cette tâche pour renforcer vos actions. Il faudra ensuite me contacter en me donnant le résultat du jet ainsi que le niveau de DE du personnage, afin que je donne les informations correspondantes.

Vous pouvez réagir plusieurs fois entre vous si vous l'estimez nécessaire, à condition de ne pas faire de double post.

Rappel du plan


Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Soldat Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 24/09/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Joaquin Irigoyen, Calliope Armanetti
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Lucero, assurez les arrières de l'Adjudant grogna Calliope avant de se rapprocher à grands pas de l'ascenseur, tendue comme jamais.

Puis elle s’éclaircit la voix avant d'activer son Hcom sur le canal principal:

Bleu à Central. Nous avons été attaqués par une force ennemie inconnue. L'ingénieur Carranza est MIA. Terminé.

Se penchant sans toutefois trop se rapprocher du bord, mais ne vit évidemment pas grand chose d'autre que une épaisse obscurité. Ils n'avaient pas de cordage pour descendre en rappel, mais la rousse était sportive et musclée, ce genre d'escalades ne lui faisait pas peur. C'est le genre d'exercices qu'elle faisait avec Zélio dans sa jeunesse, lorsqu'ils étaient encore des étudiants insouciants en quête d'aventure... Elle chassa rapidement cette pensée de sa tête avant d'évaluer d'un regard critique le reste de l'équipe. Bolognez et Lucero étaient tous les deux du personnel combattant, ils pouvaient assurer la suite de la mission avec Irigoyen maintenant qu'ils savaient qu'ils étaient menacés d'un ennemi existant.

Mais oublier l'ordre de mission original pour se jeter à la poursuite d'un seul homme n'était pas intelligent. Cependant, il fallait aussi prendre en compte que le disparu était ingénieur et probablement peu capable de se défendre lui-même... Surtout qu'ils ne savaient pas exactement ce qu'ils affrontaient. La décision de Calliope fut vite prise. Ils n'avaient pas le temps de débattre.

Armanetti à De Aragon. Capitaine, permission demandée de me séparer de l'équipe pour localiser Carrenza dans un premier temps et si cela est possible lui porter secours. Terminé.


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Quand il ne peut plus raisonner, le plus grand pragmatique devient le plus grand anxieux. C'est exactement ce qui arriva à Joaquin quand il prit enfin conscience de la situation dans laquelle il se trouvait. Il était actuellement en charge d'une équipe à bord d'un vaisseau abandonné sur lequel rôdait une espèce - humaine ou non - qui avait potentiellement décimé l'équipage précédent et qui s'en prenait désormais aux équipes de secours. Ce n'était pas tellement la perspective d'une mort imminente qui effrayait Joaquin. C'était avant tout la peur de perdre ses hommes un à un et de s'en sortir. Quel plus grand déshonneur pour un gradé que de ne pouvoir assurer la sécurité de ses troupes ?

Se rapprochant lentement du trou béant dans lequel l'ingénieur Carranza avait été entraîné, Joaquin sentit ses jambes faiblir. Il entendit la requête du soldat Armanetti et retrouva ses esprits. La solution ne lui convenait pas. Il prit la parole sur le même canal.

"Soldat, tant que la menace et le moyen de la mettre hors d'état de nuire n'ont pas été identifiés, il est hors de question que l'équipe se sépare", dit-il. "Si Carranza doit être retrouvé, nous le retrouverons tous ensemble. Lucero, Bolognez, préparez de quoi descendre en rappel. Armanetti et moi, nous descendons. Vous, assurez-vous de nous remonter le moment venu."
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Irigoyen était contre l'idée de séparer l'équipe, ce que Calliope pouvait comprendre. Néanmoins, elle était surprise par la tournure de sa phrase, très pragmatique; peut-être considérait-il que l'ingénieur était déjà mort et qu'il n'était pas nécessaire d'aller vérifier. La rousse coupa son Hcom puis, avec considération, expliqua d'un ton neutre:

Je comprends le problème, mais... Sans vouloir vous manquer de respect, Adjudant, vous allez me ralentir.

C'était dit. Elle continua ensuite, plus calme qu'elle ne l'avait été depuis qu'ils avaient mis les pieds dans ce maudit vaisseau.

Laissez-moi au moins descendre la première afin que je vous confirme qu'il est sûr d'effectuer le rappel proposa-elle ensuite, scrutant le visage de Joaquin à la recherche d'une réponse. Au moins, si elle se rendait compte que la cage de l’ascenseur était compromise, son excellent niveau sportif lui laisserait davantage de chance que lui de remonter rapidement, avant qu'ils ne s'en rendent compte trop tard. Car il faut avouer que la disparition soudaine de Carrenza n'augurait rien de bon; les créatures qui l'avaient attrapées avaient peut-être fait leur nid en bas, dans l'obscurité. Dans ce cas la, ils plongeaient droit en Enfer.


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Joaquin ne se formalisa absolument pas de la remarque du soldat Armanetti. Il était tout à fait conscient de ses forces et de ses faiblesses et savait pertinemment que dans l'environnement dans lequel son équipe se trouvait actuellement, il n'était pas d'une grande utilité. Il avait néanmoins la tâche de ramener ses hommes en vie et de maintenir une cohésion maximale. Aussi hocha-t-il simplement la tête pour prendre note des remarques de Calliope avant de lui répondre.

"Bien sûr, je vais vous ralentir, soldat", commença-t-il sur un ton neutre. "Toutefois, je préfère que nous perdions un peu de temps plutôt que de perdre beaucoup de vous."

La menace invisible rendait toujours le jeune adjudant très nerveux mais il s'efforçait de ne pas le laisser paraître. Il était le supérieur hiérarchique et il se devait de garder son calme.

"Vous descendrez en premier, évidemment, soldat. Selon ce que vous trouverez en contrebas, je prendrai la décision soit de descendre vous prêter main forte, soit de vous remonter. La menace est apparemment capable de se déplacer dans des endroits exigus, comme nous avons pu le constater en bas, avec la bouche d'aération. Se déplacer dans une cage d'ascenseur ne lui posera donc aucun mal. Je doute qu'elle nous attende en bas. Si elle se déplace dans les conduits... Retour à la mission initiale. Entendu ?"
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Entendu, Adjudant.

L'air avait été déclaré comme respirable à leur arrivée sur le vaisseau, aussi Calli commença a défaire la sangle qui retenait son épée mono-filament contre sa cuisse.

Je laisse le surplus ici, ça ne fera que me gêner en cas de combat.

D'une légère pression à la base de son casque, elle détacha ce dernier et le posa à terre près de l’ascenseur, vite rejoint par le reste des modules inutiles de l'encombrante tenue épaisse qui entravait ses mouvements. Exit les réserves d'oxygène et la ceinture de son bouclier personnel, inutile si leur ennemi n'était pas humain. Par contre, sa précieuse épée fut vite remise en place, serrée au plus près de son corps.

Lucero lui amena un câble qui sembla toutefois d'une longueur et solidité suffisante pour la tâche, et après l'avoir remercié d'un bref hochement de tête, la jeune femme le noua en trois boucles reliées par un nœud marin robuste, permettant de le passer autour des cuisses et de la taille. L'enfilant elle même, elle le sécurisa à l'extérieur de la cage d'ascenseur sur une accroche solide, afin qu'en cas d'urgence les soldats puissent la remonter rapidement.

Je garde la ligne de l'équipe ouverte avertit-elle avant que, d'un léger saut en arrière, elle commence à entamer sa descente, le discret bruit de sa respiration audible dans le Hcom de ses coéquipiers.


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Voir le soldat Armanetti se débarrasser d'une partie de son matériel ne rassura en rien l'Adjudant. Au moins avait-elle eu le professionnalisme de laisser le dernier mot à son supérieur avant de se jeter dans la gueule du loup sans demander son reste. Joaquin la regarda faire en réfléchissant à toutes les possibilités que leur réservait cette expédition non prévue dans le plan initial. Il fulminait de ne pouvoir se servir de ses yeux dans un environnement aussi hostile. C'était la première fois qu'il se sentait aussi inutile depuis son arrivée sur le Cerberus. Il éclaira comme il le put la pièce pour Lucero qui préparait un câble assez robuste pour tenir et regarda Armanetti s'équiper, toujours sans rien dire.

Ce n'est qu'une fois la lente descente de Calliope entamée qu'il lui répondit dans le Hcom. "Rappelez vous, soldat, si l'ingénieur ne se trouve pas dans la cage d'ascenseur, l'exploration s'arrêtera là. Je ne veux pas risquer une deuxième vie." Il soupira, et ajouta finalement. "Restez sur vos gardes. Bon courage."
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Capitaine² du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"The other day, we had to leave someone behind. He was bitten, and slowing us down"

Upperdeck - Ascenseurs

Lucero semble faire du bon travail : le câble procuré est solide, et fera parfaitement ce pour quoi on le destine. Bolognèz, de son côté, s'intéresse plus au reste de la salle qu'au rappel à venir : en bon militaire formé, il s'assure que les arrières sont couvertes.

Puis elle plonge dans le noir, l'inconnu, seulement suivie par les torches des autres soldats qui ne percent que peu l'obscurité de la cage d'ascenseur. Au début, tout semble bien se passer. Un mètre. Deux. Quatre. Puis le vaisseau sembler gronder doucement, d'un grognement qui vient de ses entrailles, et le fond de la cage se met ... à briller. Non, plutôt à se teinter de quelques tâches de couleurs, variant du cyan au vert, en passant par le rose. Mais ces tâches sont mouvantes. Alors qu'elles se déplacent de l'autre côté de la cage, le métal se froisse, hurle qu'on le tord.

« CALLIOPE, REMONTE ! », s'écrie Bolognèz, qui penche une tête vers le bas. « C'EST LE TRUC QUI A BOUFFE CARRANZA ! »

Il n'en faut pas plus à la créature pour pousser un rugissement, qui donne la chair de poule à l'équipe, et plus particulièrement au soldat en rappel, pendu à sa corde, alors que la créature s'élance mètre après mètre pour grimper le long de la cage, à une vitesse fulgurante.

« Tirez, Bolognèz ! », lance Lucero au Sergent, qui tente de viser à l'aide de son pistolet à impulsion.

« Je peux pas, je pourrais toucher Armanetti ! »




Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Calliope doit faire un jet de sport dans le sujet dédié à cette tâche et Joaquin m'indiquer son action afin que je l'oriente vers un domaine d'expertise, avant de l'imiter. Il faudra ensuite me contacter en me donnant le résultat du jet ainsi que le niveau de DE du personnage, afin que je vous donne les informations correspondantes.

Vous ne pouvez réagir qu'une seule fois.

Rappel du plan


Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Soldat Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 28/09/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Calliope Armanettin, Joaquin Irigoyen
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Une aurore boréale au milieu de l'enfer.
Incrédule, la rousse cligna des yeux plusieurs fois quand les crissements métalliques entendus fracturent cette surprenante vision en l'espace d'un battement de cœur. Quelque chose remontait à toute vitesse vers elle, et les hurlements de ses camarades l'encouragèrent à remonter.
C'était sans compter que la barre métallique sur laquelle elle venait de s'appuyer craqua, avant de céder soudainement. Prise au dépourvu alors qu'elle allait s'accrocher à la barre suivante, Calli chuta d'un mètre avant que le contrepoids du soldat Lucero fut suffisant pour la stabiliser. A seulement trois mètres de l'ouverture du pallier- elle était suffisamment près pour distinguer leurs visages qui se découpaient dans le contre-jour lumineux- elle baissa ses yeux pour voir le fond de la cage d’ascenseur.

Il ne lui suffit que d'une seconde pour comprendre qu'elle n'aurait jamais le temps de remonter avant que la créature la saisisse. Ces trois minuscules mètres étaient impossibles à franchir aussi vite, et quel que soit leur ennemi, si il s'accrochait à elle non seulement elle irait s'écraser trente mètres plus bas, mais Lucero risquait d'être entraîné avec.

Avec une rage brutale, elle utilisa la paroi comme support pour se retourner tout en dégainant de sa main gauche l'épée mono-filament sanglée contre sa cuisse. Elle n'allait pas baisser les bras ici. Téméraire ? Sûrement, mais il n'y avait pas d'autre choix. Ce terrible adversaire, elle allait l'affronter de face. Et l'oblitérer de la surface de la galaxie, ça allait de soi.


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
La lente descente du soldat avait prit une toute autre tournure. Le hurlement du sergent Bolognez avait glacé l'échine du jeune adjudant qui s'en était trouvé paralysé une demi seconde. Il parvint finalement à regarder sous ses pieds. La lueur qui s'élevait de la cheminée finit d'achever le peu de pragmatisme qui lui restait. Pendant un temps, il pensa même que le courant avait été rétabli et voulut le célébrer en tapant dans ses mains. La peur avait finalement prit le dessus et le senseur ne parvenait plus à réfléchir convenablement. Le temps semblait s'écouler au ralenti. Il vit Calliope faire face à cette lueur. Il se vit, lui même, ne rien faire, ne rien pouvoir faire. Et il vit Bolognez et Lucero dans un état similaire. Incapables de bouger, les trois hommes étaient tétanisés.

Aussi violemment que s'il venait de se prendre un mur, Joaquin recolla à la réalité. Un éclair de lucidité venait de parcourir son système nerveux. La peur laissa place, un temps, à la raison. "Lucero, donnez moi votre arme, MAINTENANT", hurla-t-il. Le soldat obéit promptement et tendit son pistolet à l'adjudant. Joaquin se précipita sur ses genoux, les doigts arqués sur le bord de la cage d'ascenseur.

Il tira trois fois directement dans la paroi métallique, espérant que la résonance des impacts serait insupportable à la créature dont il ne savait rien.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Capitaine² du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"One week later, we were only a small group of survivors"

Upperdeck - Ascenseurs

Et soudain, le soldat Armanetti fait ce à quoi personne ne s'attendait : elle se retourne et, comme debout dans un tunnel, fait face à la menace scintillante qui s'approche. Lucero pousse un râle tandis qu'il s'assied à terre, les deux pieds de chaque côté de l'ouverture de l'ascenseur, faisant tourner le câble autour de ses poignets afin de ne risquer de voir ses forces lâcher sa camarade. « GRMMMPH », grogne-t-il, les bras tremblants, alors qu'il lâche la corde d'un bras pour offrir son arme à l'adjudant, portant de fait Calliope à une main avant de reprendre sa posture initiale, pas plus confortable pour autant.

Plus bas, la bête gronde, bave mais surtout grimpe. Et plus elle s'approche, plus Armanetti peut ressentir ce que nul autre ne peut : l'envie, le désir dans les mouvements de la créature qui s'avance vers elle en battant le métal ; le monstre a faim, et il ne reculera devant aucun défi pour se sustenter. Il avance, saute de prise en prise, et son envergure se dessine : il doit faire, au bas mot, dans les deux à trois mètres de long, pour près d'un mètre et demi de haut. Ses dents renvoient parfois de faibles rayonnements face à la lampe peu aisée à manier de sa proie.





Et soudain à deux ou trois sauts de l'affrontement, soit environ une dizaine de mètres plus bas, le tonnerre gronde plus haut dans la cage d'ascenseur. La bête s'arrête net alors que les murs se mettent à vibrer, et commence à présenter des signes ... de malaise, rugissant, griffant dans le vide et happant l'air. Pensant comprendre ce qu'a tenté l'adjudant, Bolognèz patiente, prêt à l'imiter si la bête se remet à bouger.

« Armanetti, loin de moi l'idée de dire que t'es grosse, mais si tu remontes pas tes fesses maintenant je risque d'y perdre mon bras ! », s'écrie le soldat Lucero.

« Adjudant », débute le Sergent Bolognèz à l'adresse d'Irigoyen, à voix basse, « je sais que ce n'est pas ce que vous voulez entendre, mais que Calliope remonte ou non, il faudra qu'on ferme cette porte avant que la bête n'arrive, et nous n'avons plus qu'un seul tir. »



Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Chaque joueur doit m'indiquer ce que son personnage compte entreprendre, afin que je vous guide vers un jet de dé spécifique, s'il y a besoin. Il faudra ensuite me contacter en me donnant le résultat du jet ainsi que le niveau de DE du personnage, afin que je vous donne les informations correspondantes.

Vous ne pouvez réagir qu'une seule fois.

Rappel du plan


Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Soldat Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 05/10/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Calliope Armanettin, Joaquin Irigoyen
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Joaquin foudroya du regard le sergent Bolognèz. "Merci pour votre aide, sergent. Vous fermerez la porte quand on vous ordonnera de le faire", siffla-t-il. La situation était hors de contrôle et Joaquin bataillait ferme pour le récupérer. C'était un affrontement de tous les instants entre l'inconnu et sa capacité de réflexion. Une demi seconde, c'est le temps qu'il se laisse avant de se précipiter au bord de la cage d'ascenseur et d'hurler à destination du soldat Armanetti.

"ARMANETTI ! FAITES CRISSER VOTRE ÉPÉE CONTRE LES PAROIS EN REMONTANT, TAPEZ DES PIEDS, CRIEZ !", lui ordonna-t-elle en s'époumonant plus qu'il ne l'avait jamais fait. Il se retourna vers le reste de l'équipe, le visage fermé. "VOUS AUSSI ! HURLEZ, FRAPEZ LES PAROIS AVEC TOUT CE QUI PEUT VOUS PASSER SOUS LA MAIN. NE TIREZ PAS, GARDEZ VOTRE MUNITION !"

Les hurlements de la bête avaient conforté Joaquin dans son idée de base. Elle craignait le bruit, ou en tout cas un excès de bruit. Le crissement du métal contre le métal devrait faire son effet, du moins l'espérait il. L'arme du soldat Lucero toujours en main, il l'attrapa par le canon et frappa frénétiquement contre la cage d'ascenseur avec la cross de l'arme. Il hurlait, s'efforçant de crier en continu et s'assurant d'être imité par ses hommes.
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
L'intelligence de l'officier allait tirer la rousse d'un bon pas, et c'est sous les encouragements de ses camarades qu'elle décida de profiter de l'occasion non pas pour participer à la distraction générale comme Joaquin lui criait- elle risquait plus de se ralentir qu'autre chose- mais pour raccrocher rapidement son épée à sa cuisse.
Un grondement de courroux fit écho au vacarme engendré par les soldats, mais le Moineau rouge avait déjà commencé à grimper après s'être assurée une bonne prise, sa capacité d'adaptation aux situations dangereuses ayant déjà pris les devants de manière foudroyante. Le sang qui pulsait dans ses veines battait à ses tempes, mais elle était pleinement confiance en son calcul. Oui. Elle pouvait le faire, cette fois !

A moins de cinquante centimètres de la plateforme, elle lança son genou par-dessus le rebord en haletant puis tendit la main vers Joaquin afin qu'il l'aide à se hisser. Cet instant ne dura qu'une fraction de seconde avant que, stoppée dans son mouvement comme un oiseau abattu en vol, son visage ne se torde sous un cri de douleur. Des chatoiements verdoyants métalliques dans ses yeux- l'incompréhension, la surprise, la peur. Et le moment d'après, quelque chose la tira brutalement en arrière par sa jambe restée dans l'abominable obscurité, avec une telle vélocité qu'elle n'eut pas le temps de tenter de se rattraper. Ni d'arracher son épée de sa sangle. Ni d'hurler davantage.

Son corps bascula dans le vide, refermant ses paupières sur ses iris émeraude avec fatalisme, et son monde se réduisit au bruit assourdissant de la rencontre de son fragile corps de chair et d'os avec le métal glacé en contrebas.


avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Capitaine² du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"We took refuge into the crew's quarters in the Lowerdeck, hoping to salvage any food we could find"

Upperdeck - Ascenseurs

Et Armanetti disparait, aussi soudainement que l'ingénieur Carranza. Pendant quelques instants, tous restent silencieux, incrédules. Nul ne veut y croire : Calliope, morte sans un cri, la peur dans le regard.

Seul témoignage de son présent, le choc lourd de leur chute, à la créature et elle, résonne à tous les étages ... Peut-être un peu peu trop fort, malgré la hauteur ? Il est suivi d'un hurlement de douleur et de violence, inhumain, et de nouveaux chocs contre le métal, encore plus bas. Lucero, de son côté, commence lentement à remonter le câble, haletant sous l'effort passé. « Elle ... Elle a lâché la corde, Adjudant. Je ... crois qu'on l'a perdu », annonce Lucero, calme dans la voix mais peine palpable dans le coeur.

Bolognèz se tourne vers Irigoyen, patientant un instant une quelconque instruction, avant de finalement craquer, lever le doigt pour parler ... Mais interrompu par le soldat Lucero qui glisse littéralement sur le sol en direction de l'ascenseur jusqu'à se retrouver tête dans le vide, avant que le Sergent ne lui saute dessus pour l'empêcher de tomber à son tour.

« PUTAIN ! », hurle Bolognèz, sous l'effort, usant de toute sa force pour éviter à son subordonné de suivre l'exemple de l'oiseau rouge du Cerberus. « Il a attrapé le câble ?! » Lucero reste silencieux un moment, comme surpris, puis éclate littéralement de rire, presque dément, torche d'épaule pointée vers le bas. « C'est pas le moment de péter une durite, soldat ! »

« Non, t'y es pas ! », répond Lucero à voix haute. « Remonte-nous, et vite ! Elle est vivante ! »

Usant de la pleine puissance de ses muscles fort heureusement imposants, le Sergent remonte suffisamment Lucero pour qu'il puisse l'aider à tirer de là le soldat miraculé, épée en sang dans une main, corde dans l'autre. Sa blessure à la jambe, si elle n'est pas superficielle, ne semble pas non plus sérieuse. Dans sa joie, Lucero se permet d'attraper Armanetti dans ses bras - qu'elle l'ait désiré ou non ne compte pas à ses yeux, sur l'instant. « On a pas le temps maintenant, mais putain Armanetti, va falloir que tu nous racontes ça. »

De son côté, le Sergent Bolognèz se hâte de refermer manuellement les portes de l'ascenseur, avant de se tourner vers l'adjudant Irigoyen.

« Monsieur, sans vouloir forcer quoi que ce soit, nous avons déjà un mort et un blessé. Est-ce que vous préférez qu'on rebrousse chemin vers la barge, ou est-ce qu'on continue vers l'objectif ? »





Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Chaque joueur doit m'indiquer ce que son personnage compte entreprendre, afin que je vous guide vers un jet de dé spécifique, s'il y a besoin. Il faudra ensuite me contacter en me donnant le résultat du jet ainsi que le niveau de DE du personnage, afin que je vous donne les informations correspondantes.

Vous pouvez réagir jusqu'à deux fois par personnage.

Rappel du plan


Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Soldat Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 12/10/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Calliope Armanettin, Joaquin Irigoyen
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Soldat... Armanetti... au rapport. expire-elle avec difficulté, avant de se redresser en s'appuyant sur son épée. Elle n'a cependant pas le temps de continuer que Lucero l'attrape dans ses bras, lui arrachant un grognement mécontent, mais elle est visiblement trop secouée pour l'envoyer au tapis pour cette insolence. Il finit cependant par la lâcher après que Bolognez ai refermé les portes en hâte.

Adjudant. La créature est un Toor'Kraan, un mammifère aggressif de ma planète natale, Renaissance. Je l'ai blessé et il a pris fuite mais il n'est pas mort frissonna-elle. Résultat d'une contrebande d'animaux sauvages probablement. J'ai été mordue à la cuisse, mais heureusement l'artère n'a pas été touchée. expliqua la jeune femme en joignant le geste à la parole pour désigner la tâche sombre s'élargissant déjà le long de sa jambe.

Elle inspire. De longues mèches éparses lui tombent devant les yeux, sa coiffure n'ayant pas résisté au combat avec la créature monstrueuse, et son beau visage est strié de quelques gouttes de sang glissant le long de son front. Sa formation aux premiers secours lui donne les informations nécessaires pour un diagnostic rapide, et, professionnelle, elle continue comme un robot:

J'estime avoir entre trois et quatre côtes fêlées mais la douleur est supportable. Ma tête a heurté la paroi et le choc m'a ouvert le front, mais pas de commotion à priori. En bref, je peux combattre si la situation l'exige, mais je risque d'avoir du mal à marcher.

Sourire pâle mais brave.


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Joaquin resta planté là, incrédule. Pour la première fois depuis le début de leur mission - et pour la première fois depuis plusieurs années - son visage se déforma, le masque tomba. Il avait d'abord été déformé par la peur, avant de se muer en costume de l'effroi. C'était avec ces mêmes yeux écarquillés et ces sourcils froncés en une expression indécise que Joaquin accueilla la nouvelle de la non-mort de son soldat. Il lui fallut plusieurs secondes pour accepter la réalité et réfuter l'idée d'un cauchemar hanté de mort-vivants.

Il retrouva sa contenance - mais laissa son raisonnement sur les possibilités d'un tel sauvetage en plan - et écouta le rapport de Calliope sans bouger. "Un Toor'Kraan...", souffla-t-il. "Pas étonnant que le son l'ait dérangé." La vision du corps esquinté du soldat et les remarques du sergent le ramenèrent à ses responsabilités.

Il aurait été insensé de poursuivre la mission avec un bilan si lourd à défendre. Mais la bête était désormais sous leurs pieds, probablement même à l'étage qu'ils devaient atteindre pour rebrousser chemin. Il n'avait que deux priorités : s'assurer que Calliope reçoive des soins au plus vite et rejoindre le Cerberus.

"Demi-tour", dit-il simplement. "Lucero, soutenez Calliope. Bolognez, fermez la marche. J'ouvre." Il soupira et reprit la parole. "L'un d'entre vous souffre-t-il d'hyperhidrose ? Si oui, qu'il enlève ses chaussures et qu'il soit prêt à les lancer", expliqua-t-il sans rire. Les Toor'Kraan avaient un odorat surdéveloppé.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Capitaine² du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"Then we found them, or rather they found us"

Upperdeck - Ascenseurs

Il n'en faut pas plus pour Bolognèz, qui se contente de hocher la tête d'un air entendu. Lucero ouvre la bouche lorsque l'Adjudant déclare passer devant, puis se résigne, offrant à Calliope toute liberté nécessaire de s'appuyer sur lui, si le besoin s'en fait sentir. Chacun se met en position, puis s'arrête net. Lucero et Bolognèz s'échangent un regard interrogateur, avant que le dernier ne hausse les épaules.

« C'est quo- », débute Lucero avant, de nouveau, de changer d'avis. « Pas moi, monsieur. » C'est un fait : les abordeurs ne sont pas des lettrés, même sur le Cerberus, et bon nombre d'entre eux n'ont que peu de vocabulaire. « Non plus ici », complète à son tour, hésitant, le Sergent.

Puis le groupe se met en route, à pas seulement ralentis par l'allure de Calliope, cependant pas aussi handicapante qu'escomptée. Bien vite, tous rejoignent, le couloir où se trouve l'échelle, et vient le moment fatidique : celui de définir qui descendrait en premier. « Je peux passer en premier », tente le soldat Lucero, parmi les deux moins gradés du groupe, mais le seul à ne pas être blessé.

Mais avant que quiconque ne puisse valider ou objecter se fait entendre un son, à l'autre bout du couloir, celui qui mène à l'arrière du vaisseau : un long sifflement, doublé d'un second, puis un troisième, conclu par le son caractéristique d'une trappe rouillée que l'on ouvre difficilement. La lumière de la torche du Sergent, qu'il pointe vers l'origine des bruits, dévoile l'horreur qui attend l'équipe bleue : non pas un, ni deux, mais plus d'une dizaine de longues créatures rampantes semblables, au loin, à des serpents, qui foncent silencieusement vers les militaires.





Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Chaque joueur doit m'indiquer ce que son personnage compte entreprendre, afin que je vous guide vers un jet de dé spécifique, s'il y a besoin. Il faudra ensuite me contacter en me donnant le résultat du jet ainsi que le niveau de DE du personnage, afin que je vous donne les informations correspondantes.

Les créatures sont le cercle rouge sur la carte, le groupe bleu se trouve sur le cercle orange. L'échelle de secours pour redescendre à l'étage de la barge est juste à côté du groupe.

Vous ne pouvez réagir qu'une seule fois. Seules deux personnes peuvent descendre à l'échelle.

Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Soldat Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 12/10/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Calliope Armanetti, Joaquin Irigoyen
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
C'était le juste choix à faire. Calliope opina de la tête rapidement. Allez-y Lucero, et dépêchez-vous. conclua-elle en lâchant le bras aimable du soldat qui l'aidait à marcher, avant de... littéralement l'expédier tête la première dans le trou de l'échelle. Il se rattrape de justesse aux barreaux en jurant, mais entame sa descente aussi tôt devant l'urgence de la situation.

Adjudant, suivez-le. Je serai la plus lente à descendre avec ma blessure, je passerai en dernier soupira-elle ensuite en affichant une expression dénuée de sentiments face à cette déclaration. Non, la jeune femme se contente de se retourner pour plisser les yeux dans l'obscurité en cherchant à voir si la menace grouillante se dirigeait vers eux. Elle ne se tient pas aussi droite que d'habitude et le sang continue à couler le long de sa jambe, mais ses yeux émeraude luisent dans le noir comme ceux d'un prédateur et ses doigts, nerveux, tapotent la garde de son épée.


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Joaquin n'en revenait pas. Même lorsqu'il disputait ses pires parties de Bataille Spatiale, il n'avait jamais connu de situations aussi catastrophiques. Même un esprit aussi pragmatique que le sien commençait à perdre pied avec la réalité tant l'accumulation de mauvais pas lui donnait l'impression de vivre un cauchemar. Et quel cauchemar ! Après les disparitions soudaines, la mort, les prédateurs monstrueux, voici qu'avançaient vers eux les serpents !

L'adjudant hocha simplement la tête alors que le soldat Lucero dévalait l'échelle comme s'il avait Calypso aux fesses. "Entendu, soldat", dit-il en se tournant vers le dernier membre de l'équipe. "Sergent, donnez votre arme à Armanetti. Soldat, utilisez la dernière munition pour les repousser. Les vibrations devraient vous offrir un peu plus de temps."

À peine le sergent s'était-il exécuté que Joaquin descendait l'échelle au dessus de Lucero, un barreau à la fois. Quand il arriva à mi-parcours, une drôle d'odeur vint lui chatouiller les narines. Il leva la tête pour apercevoir le postérieur de Bolognez et lui souffla : "Sergent, vous souffrez d'hyperhidrose, aucun doute là dessus." Même cette drôle de pensée ne put lui enlever la drôle de sensation que le soldat Armanetti courait un danger bien trop grand pour une femme blessée.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Capitaine² du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"I don't really know why they didn't attack. I think one them took a liking to me"

Upperdeck - Couloir droit

Lucero râle effectivement, tout le long de la descente de l'échelle, bien vite suivi par l'Adjudant Irigoyen. « T'as intérêt à survivre ou je dirais au Soldat Matador que tes derniers mots étaient pour lui ! », s'exclame à voix haute le soldat, en faisant référence à un autre particulièrement laid et inintéressant, à l'adresse de celle qui lui a peut-être sauvé la vie en l'envoyant -de force, certes - en bas. Arrivé au Middledeck-2, il réceptionne Irigoyen. « Permission de les attendre, Monsieur ? Vous devriez avancer, la barge est tout au bout de l'autre côté du couloir. »

En haut, la situation est toute autre : les serpents - car c'en est bel et bien, il n'y a cette fois et d'aussi près plus de doute - avancent rapidement, et seront bientôt sur les deux derniers membres de l'équipe bleue à cet étage. Si Calliope est Sergent, il en est de même pour Bolognèz qui, en premier lieu, semble bien décidé à descendre en dernier ... avant d'offrir à Armanetti le regard de celui qui vient d'avoir une idée.

« Je descends en premier, tu sautes et je te rattrape », lance-t-il avant de se précipiter sur l'échelle sans attendre sa réponse, usant de ses gants pour glisser le long de la rembarde ; ça n'est manifestement pas la première fois qu'il se lance dans cet exercice. Puis il attend qu'elle s'élance, prêt à la rattraper, comme prévu. « Tu auras pas le temps de descendre normalement dans ton état, saute ! »





Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Chaque joueur doit m'indiquer ce que son personnage compte entreprendre, afin que je vous guide vers un jet de dé spécifique, s'il y a besoin. Il faudra ensuite me contacter en me donnant le résultat du jet ainsi que le niveau de DE du personnage, afin que je vous donne les informations correspondantes.

Les créatures sont apparues depuis le cercle rouge sur la carte et progressent le long de la ligne rouge, le groupe bleu se trouve sur le cercle orange. L'échelle de secours pour redescendre à l'étage de la barge est juste à côté du groupe.

Vous ne pouvez réagir qu'une seule fois. Seules deux personnes peuvent descendre à l'échelle.

Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Sergent Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 14/10/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Calliope Armanetti, Joaquin Irigoyen
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Le contact des mains de Lucero sur son bassin, bien qu'atténué par l'épaisseur de sa combinaison, le froissa grandement. Joaquin n'aimait pas le contact humain et rares étaient les personnes qui l'avaient déjà ne serait-ce qu'effleurer. Il remercia le soldat d'un bref mouvement de la tête, essayant d'ores et déjà de faire disparaître ce mauvais souvenir. Il regarda partout autour de lui, là où sa lampe voulait bien lui donner à voir, et secoua la tête. "Négatif soldat", dit-il simplement. "Ce qui était en vigueur à l'étage l'est aussi ici. Nous ne séparons pas l'équipe."

S'étonnant de ne pas voir arriver le reste de la dite équipe, le jeune Adjudant passa la tête dans l'encadrement de l'échelle et regarda au-dessus de lui. "Bolognez, dépêchez-vous, le soldat Armanetti n'est pas en mesure de combattre quoi que ce soit pour l'heure." Ses ordres se répercutèrent dans le couloir vide. Il souhaitait ne plus attendre, regagner les barges et mettre fin à ce qui restera comme la journée la plus malchanceuse de sa courte vie. Il allait devoir assumer seul la mort d'un homme et les blessures d'un autre membre de l'équipage. Il n'avait pas été à la hauteur de la situation et il le savait. C'était désormais sa réaction qui allait déterminer s'il était un bon officier en devenir ou non.
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant