avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512

Aventure : Fall of Duty - Blue Team

"I think the worst of them is the one that sometimes glows in the dark"

Middledeck-2 - Couloir droit

La traversée s'effectue sans heurts : comme l'annonce Armanetti, rien n'est à signaler dans le sombre couloir qui mène sur la barge d'abordage du Cerberus et le centre de la zone de stockage. Bien vite, l'ingénieur de l'équipe, Carranza, se lance à la recherche de l'échelle de service, s'approchant d'une grille ... qui s'avère cadenassée. « C'est fermé. Nous allons devoir trouver un autre chemin », lance-t-il, clairement agacé, alors que Bolognèz s'approche, sort calmement son pistolet et ... « Vous n'êtes pas sérieux ! Si vous tirez, nous- ... » ... abat lourdement la poignée sur le verrou, qui cède. « De rien », finit-il par ponctuer son geste avec un sourire satisfait, devant le mutisme de l'ingénieur.




Upperdeck

Monter à l'échelle ne sera pas la tâche la plus ardue de la mission : celles-ci sont larges, et les trapes tout en haut pas assez lourdes pour que Lucero, qui prend l'initiative de monter en premier, ne puisse les ouvrir. Sans attendre, il se hisse à l'étage, opérant un rapide aller-retour de sa lampe accompagnée de son pistolet de chaque côté du couloir.

« Rien à signaler », informe-t-il son équipe par radio sur leur canal privé, avant de tendre une main à Armanetti, pour l'aider à grimper, effectuant le même geste pour ceux qui le suivent. Le corridor est sombre, mais pas totalement plongé dans le noir : ici et là, quelques halos de diodes encore vaguement sous tension laissent entrevoir les formes des murs et les obstacles potentiels.

D'après le plan, que Carranza se dépêche d'afficher sur son HCom, derrière la porte à un mètre à droite de la trape devrait se trouver une salle identique à celle à laquelle les militaires se sont séparés de leur Capitaine. Le sas tout au bout du couloir, à son opposé, doit quant à lui donner sur la piste d'atterrissage et de décollage réservée aux vaisseaux de petite taille - habituellement des vedettes, tout au plus.

Le Sergent Bolognèz attrape avec grattitude la main du soldat Lucero, puis soupire doucement en effectuant à son tour une inspection visuelle des lieux.

« Et maintenant ? », demande-t-il, à l'adresse de l'adjudant Irigoyen.


Consignes HRP


Chaque personnage peut réagir aux différentes mises en situation et prendre la parole s'il le souhaite. Vous pouvez réagir plusieurs fois entre vous si vous l'estimez nécessaire.

Rappel du plan


Equipe bleue :
PJ : Adjudant Irigoyen, Soldat Armanetti
PNJ : Sergent Bolognèz, Ingénieur Carranza, Soldat Lucero

Délai :
4 jours pour la totalité des joueurs, jusqu'au 19/09/2018 à 19h heure française.

Ordre de réponse :
Joaquin Irigoyen, Calliope Armanetti
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Les pas du soldat Lucero se répercutaient dans le silence pesant du couloir durant de longues secondes. Joaquin n'avait que peu apprécié la prise d'initiative du sergent Bolognèz. Il était pourtant resté muet, la cohésion lui semblait plus importante pour l'heure que les bisbilles hiérarchiques. Joaquin regarda monter un à un les membres de l'équipe bleue, fermant la marche. Pour la première fois, alors qu'il venait de passer quelques secondes seul dans le couloir sombre, un frisson lui parcourut l'échine. Ce n'est qu'une fois à l'étage aux côtés d'Armanetti qu'il put faire de nouveau appel à son pragmatisme pour retrouver ses esprits et sa logique.

"Vous avez entendu le Capitaine ? Nous suivons le plan à la lettre", expliqua Joaquin. "Direction le pont de commandement. Carranza, une fois la porte ouverte, vous y resterez posté avec Lucero. Armanetti et Bolognez, vous me suivez sur la fouille du pont. Ramassez tout ce que vous pourrez : disques, rapports, Hcoms abandonnés, qu'importe", détailla-t-il en passant sa torche de l'un à l'autre avant de la poser sur Carranza. "Au moindre mouvement suspect à l'extérieur du pont, repliez-vous au plus près de nous. Si le couloir est dégagé à notre sortie, nous tenterons de nous rendre sur la piste. Si des survivants se sont enfuis, nous devrions le savoir rapidement."

Sa voix ne tremblait pas et ne laissait pas de place au doute. Puisque ses yeux ne lui apprendraient rien ici, il allait devoir compter sur ses oreilles.
avatar
Voir la fiche
Calliope Armanetti
Membre d'équipage du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t734-calliope-armanetti-imperiu http://helldorado.forumactif.com/t923-the-red-sparrow http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Irigoyen avait les choses en main, c'était rassurant du côté de Calli également qui commençait à perdre contenance. Cela faisait quoi, une vingtaine de minutes qu'ils avaient abordé? Mais l'obscurité et le silence ne faisaient jamais bon ménage avec la paranoïa après tout. Après qu'il lui ai indiqué de venir avec lui et Bolognez pour fouiller les environs, elle lui confirma son accord d'un signe de tête. C'était une bonne stratégie.

Entendu. Essayons de trouver des indices sur ce qu'il s'est passé.

Fouiller... Oui. Elle a déjà envie d'arracher son casque et de le jeter au loin tant elle est mal à l'aise dans cette combinaison intégrale qui entrave ses mouvements, mais ce n'était pas une bonne idée de la retirer si ils devaient évacuer le vaisseau fantôme rapidement. Étouffant un soupir frustré,, elle détache la lampe-torche fixée à son torse afin de mieux pouvoir balayer le sol et ne pas laisser de petits détails s'échapper. L'avantage d'un bras cyborg et de sa lame intégrée étant au moins d'avoir les deux mains libres...


avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Avançant toujours en rangs serrés, l'équipe bleue franchit la porte les séparant de la salle des ascenseurs. D'après les rares portions que pouvaient éclairer les quelques lampes torche à leur disposition, elle était vraisemblablement similaire à celle dans laquelle ils avaient laissé le reste de l'équipage. Dire que l'ambiance se faisait de plus en plus pesante minute après minute aurait été un doux euphémisme. Joaquin était tellement concentré sur ce que ses oreilles percevaient qu'il avait l'impression d'entendre jusqu'aux pulsations des coeurs de ses partenaires. Il détestait être privé de la vue et pria pour ne jamais avoir à expérimenter une cécité définitive.

"Bolognez, Carranza, allez voir les ascenseurs. Qui sait, peut-être sont-ils ici moins affectés qu'en bas...", dit-il sans trop de convictions. "Lucero, Armanetti, avec moi. Nous devons trouver les accès au couloir qui nous mènera jusqu'au pont de commandement."

Séparer l'équipe n'était peut être pas sa plus brillante idée, mais le caractère exigu de la pièce lui permit de prendre le risque. Encadré des deux soldats, l'adjudant fit courir le halo de sa lampe sur les murs à ses côtés, cherchant malgré lui une trace de sang similaire à celle qu'il avait découverte plus tôt. Les pas de l'ingénieur et du sergent résonnaient derrière lui.
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots