Léo Dool
Voir la fiche
Léo Dool
Aucun rang spécial assigné

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus

Âge34 ans

GénétiqueHumain

SexeMasculin

CultureImpérium

AffiliationImpérium

NavireLe Cerberus

PosteMédecin

Léo Dool
Cela semblait si réel...
Description
Un homme qui a bien entamé la trentaine, et même sa vie. Quelques rides apparaissent sur son visage vieillissant, et ses cheveux bruns commencent à s’éclaircirent doucement. Ses yeux gris-bleu sont tirés par des cycles de sommeil perturbés, et une veine éclatée ne veut pas quitter la sclère de son œil droit. Son nez grec est bien droit et un peu grand va bien dans son visage. Ses lèvres sont fines et sèches, et il a tendance à en arracher la peau avec les dents quand son anxiété le reprend, si jamais il n’a pas l’occasion de déjà dévorer ongle et peau de ses doigts. Son visage se révèle assez rectangle dans sa forme, et le fait passer pour quelqu’un de très strict de prime abord.
Sa taille avoisine les 1m80, et son poids les 75kg. Pas spécialement musclé, voire même un léger sous-poids, ses vêtements font souvent croire à une musculature plus développée grâce à ses épaules larges. Mais un œil averti passera outre la supercherie en un instant. Son corps est parcouru par bon nombre de cicatrices, mais là où certains les auront obtenus au combat, Léo aurait bien du mal à vous dire d’où elles viennent, car bien trop souvent, elles sont apparues au cours de crises de démences, ou alors il a occulté le moment. Bien que nombreuses, elles sont peu profondes et petites. Il en a d’ailleurs une au coin inférieur gauche des lèvres.
Léo a souvent des expressions variées sur le visage, mais en tant que menteur capable de se mentir à lui-même, il a souvent une ou plusieurs façades. Sa nervosité n’est pas cachée au quotidien, même si la précision de ses gestes en médecine semble parfaitement contrastée avec cette attitude. Enfin, sauf quand cela fait 37h qu’il est debout avec 2 cafetières derrière lui.

Style vestimentaire : Pour ce qui est de ses vêtements, il a une certaine tendance pour les teintes sombres. Quand il est en service, il porte l’uniforme réglementaire, avec blouse si besoin, et ne déroge pas à la hiérarchie. La conformité aux codes vestimentaires permet de moins attirer l’attention sur lui, il le sait et en joue. Quant à ses vêtements personnels, il aime les vêtements avec un minimum de classe et de confort. Sachant qu’il ne va pas se mettre à soulever des charges lourdes ou à courir, il porte des habits de villes que n’importe qui pourrait avoir dans sa garde-robe.

Signes particuliers : Léo fait son possible pour ne pas être trop remarquable dans une foule, un groupement d’individu, et même en sa qualité de personne. Il va souvent attirer les gens à lui à force de se montrer agréable, compatissant ou utile. La cicatrice à ses lèvres et sa gestuelle parfois saccadée peuvent suffire à l’identifié sur ces descriptions. On notera que depuis peu, il tient à jour un calepin personnel, qui cache en réalité des photos des membres de l’équipage qu’il croise souvent et/ou qui sont importants, avec leurs noms et des résultats éventuels d’échanges. Une sorte d’assurance qu’il ne prend pas trop au sérieux, car il a déjà eu le loisir de se rendre compte qu’il ne lui avait fallu deux semaines pour noter des erreurs à l’intérieur, sur la base de sa mémoire défectueuse.
Caractère
Sa folie peut, semble-t-il, prendre différentes formes d'un point de vue extérieur, comme des incohérences dans les réponses, des sautes d'humeurs, de l'anxiété, mais qui s'expliquent toutes par ses crises d'insomnies répétées. Pour ce qui se trame réellement derrière tout ça, Léo subit régulièrement des pertes de mémoires, temporaires ou définitives, à quoi s'ajoute la création de souvenirs factices qui se glissent dans les trous et essayent de former de la cohérence pour son cerveau. Destruction et création est un cycle sans fin, uniquement perturbé par ses interminables terreurs nocturnes et cauchemars. Bien qu’il cache assidûment les troubles de sa mémoire, il se sert de ses terreurs nocturnes pour expliquer les quelques troubles dont il est victime.

Léo est parfaitement au courant de sa folie, et a décidé dans ses moments de lucidité, d'accalmie ou encore de clairvoyance, de s'investir dans le bien-être d'autrui. Il est très réceptif à son environnement et dans les gens qu'il côtoie. Comme il se sent comme condamné, il veut protéger les autres, que ce soit de dangers physiques, tels que blessures et maladies, que des affres des maladies mentales et dépression. Son temps est quasiment exclusivement employé à aider autrui, au point de s'autodétruire en se négligeant. Ce n'est pas de l'altruisme ou de la bonté, Léo peut se révéler cinglant et dédaigneux envers ceux qui lui paraissent nuisibles, il le fait uniquement pour lui-même. Ne pas aider autrui signifierait être écrasé par une sensation de mal être absolu. La partie lucide de son être l'oblige perpétuellement à aller sur cette voie, quoi qu'il en pense.

D'ailleurs, il a souvent des comportements un peu étrange, comme des tocs (se lécher les lèvres, se pincer le nez, se faire craquer les articulations...), et il ne vous parlera jamais de lui-même, ou trouvera une raison pour ne pas le faire. Excellent menteur, il ne met ses prouesses dans le domaine qu'au service de moments où la situation l'exige, comme caché son lourd secret qui est la limite que sa propre folie ne lui a pas encore fait franchir, malgré tous les hurlements muets et les pleurs qu'il peut faire pour décharger son fardeau. En dehors de ça, il a comportement généralement calme, et ses yeux ont tendance à se poser sur autrui avec la plus grande sympathie et douceur. Son tempérament est assez facile à vivre si on exclut ses quelques moments d’emportements.

Bien que déterminé à aider les gens, il ne ressent pas ce besoin à chaque instant, ce n’est pas lui qui pourra vous prêter de l’argent par exemple. Il n’est pas dupe, et saura quand on cherche à l’utiliser, plutôt qu’à être sincère avec lui. Léo est une toile de fond à lui seul. On ne fait pas forcément attention à lui jusqu’à ce qu’il dise quelque chose au détour d’une conversation ou qu’il s‘agite un peu à cause d’une petite crise. Il évite d’attirer l’attention tant qu’il le peut, ne s’ouvrant à personne, mais il demeure un être social ayant besoin du contact d’autres personnes pour se sentir exister.

Il montre un visage souriant en public, se voulant rassurant. Personne ne veut être soigné par un médecin qui a l’air de s’en fiche. , il vit simplement avec ce qu’il a, et n’a pas de grandes ambitions. Il aimerait évidemment se sentir libéré de sa maladie, mais sachant cela impossible, il se contente de vivre jour après jour en étouffant tout le chagrin que cela lui inspire. Craintif à l’idée que cela se découvre, il fait beaucoup d’efforts pour se montrer sous un beau jour pour cacher cet aspect. Il supporte plus la vie qu’il n’en profite. Une profonde mélancolie s’échappe de lui quand il se croit seul, accompagnée de soupirs, de larmes, et d’alcool fort si possible.

Léo a su se former un automatisme quand sa mémoire s’effiloche, et qu’il doive redécouvrir son environnement jusqu’à ce que sa routine revienne. Sa mémoire motrice l’aidant plus que le reste, il se laisse guider par son corps en observant tous les détails qui l’entoure. Se tenant droit et à l’affût, il a tendance à rester stoïque dans ces situations, car n’importe quelle information pourrait lui rouvrir les portes de sa mémoire. L’important est de ne pas céder à la panique. Rien ne me menace sinon moi-même. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a appris a davantage se fier à ce qu’il avait sous les yeux qu’à sa mémoire traîtresse, et qu’il a développé ses sens pour reconnaître le vrai du faux.

En de très rares cas, Léo est parfaitement lucide. Cela dure parfois quelques secondes dans la semaine, et en d'autres occasion, il peut profiter de la vie et de la réalité véritable, pas celle qu'il s'imagine, plusieurs heures d'affilé dans son mois. En ce cas, il est parfaitement serein, parle clairement et lentement. Son discours est limpide, et sa clairvoyance coupe complètement avec la nervosité habituelle. Ce sont les rares moments où il consacre du temps pour lui, et que lui. Mais surtout, il ne faut pas que Léo apprenne que même cela, est une illusion de son esprit.

Le sentiment d'appartenance est donc quelque chose de fondamental à son équilibre précaire, sans lui, il perd de plus en plus pied et sa démence empire. Il pourra sacrifier sa santé en s'y sentant obligé s'il croit servir le but de cette stabilité. Veiller des jours, faire barrage de son corps, ou surveiller quelque chose parce que son corps le lui a dicté est presque de l’ordre du banal pour cet individu.
Histoire
La créature était posée sur l'homme. Petit, aux genoux repliés, le rire était lointain mais railleur. Comme une silhouette ne possédant qu'un sourire édenté, il étrangla sa victime avec des bras s'animant comme des tentacules. Des yeux tremblants, et la vision légèrement troublé par des larmes, un soupir résolu balaya la présence du monstre. L’individu redressa sa nuque qui pendait en arrière. Il avait mal, et se la massa par commodité. Son regard foula tout ce qui l’entourait, avant que ses pensées ne puissent s’organiser.

C'est une cabine. On en trouve partout dans les vaisseaux. Je suis sur un vaisseau. L'horloge indique l'après-midi. Ce matin...

Posé sur une chaise et la mémoire volatile, les questions vinrent d’elles-mêmes. Où, quand et pourquoi ? Des symboles médicaux. Ses vêtements étaient bleu marine, comportant aussi les mêmes symboles. Des papiers éparpillés sur son bureau, d'autres bien rangés, le travail avait eu lieu sur cette table. Ses ongles en raclèrent la surface avant de la tapoter, comme pour s’ancrer dans le réel et le moment présent.

Je suis un médecin de l'Imperium. Léo. Ce matin j'ai rédigé des rapports, aucune personne ne m'a dérangée. Mais je n'étais pas seul. Il y avait des infirmiers.

Sa bouche s'entrouvrit, puis se referma. Les noms et les visages ne revenaient pas. L'un râlait, l'autre faisait mine d'être d'accord. Le sujet était trivial... Impossible de savoir lequel, mais il n’avait pas d’intérêt. Léo se passa la main sur le menton et les joues, il était mal rasé. Ni ce matin, ni hier. Les rapports, ils devaient être importants. Il se pencha dessus, et vit qu'il ne lui en restait plus beaucoup à faire. Un petit papier gribouillé indiqua la mention "Approbation de l'intendance" avec une date. Des médicaments. Les stocks diminuaient, il fallait réapprovisionner. D'après ce qu'il avait marqué plus tôt, l'un devenait plutôt critique à récupérer, mais ce n'était pas un capital. Plus de l'ordre du confort de vie que de la question de mort. Il laissa les choses comme ça un instant, et regarda la tasse qui traînait à portée de sa main. Vide. C’était une boisson excitante, à voir les résidus au fond. Il reporta son attention sur le mot.

Je me suis laissé ce message il y a deux jours. Je dois l'amener aujourd'hui. L'un des infirmiers fera signer les documents à ma place. Je n'ai pas faim et je sens encore le goût du repas dans mon haleine. J'ai mangé, travaillé et... Avant ça, j'étais où ?

Médecin de l'Imperium ayant rejoint un équipage, les souvenirs ne remontaient pas loin ce jour-là, mais quelques bribes revinrent. Il avait embarqué il y a peu. Le Cerberus. Un vaisseau où s’égarait ceux dont l’utilité était douteuse, lui avait-on dit. Ses lèvres se transformèrent en sourire ironique en se sentant étrangement à sa place. Mais ce sourire fugace céda la place à ses dents. Il s’arrachait la peau des lèvres tout en se questionnant sur sa présence ici. Un médecin était recherché ici, et...

J'ai accepté de venir pour quitter Valentia. Je donnais soin et réconfort aux gens, j’écoutais leurs problèmes et essayer de les résoudre avec eux. J’ai partagé le même air vicié et mon savoir avec ces personnes. Valentia, ça a été mon affectation pendant des années. Mon... Affectation ? J'ai étudié à l'académie militaire sur... Hm, ça me reviendra, passons. J'étais à peine passable pour la plupart des aspects guerriers. Les instructeurs étaient sévères sur tout le cursus et je dû redoubler d’efforts pour ne pas être à la traîne. Je compensais grâce à...

Les mots lui échappèrent une nouvelle fois. Son lieu de formation, et la raison de son admission ne lui revenaient plus, mais sa mémoire photographique lui rappela la grille d’entrée de l’école. La plaque des instructeurs sur leurs uniformes. Le numéro d’immatriculation du véhicule du doyen. Et le fil de sa pensée fut interrompu par des voix indistinctes, s’élevant derrière la porte de son bureau. Se levant prestement pour aller écouter et espérer avoir des informations, il embarqua avec lui sa chaise. Le bruit résonna à ses oreilles, et il remit la chaise sur pieds avec des gestes maladroits. Son réveil perturbé ne l’aidait pas en ce sens. La grille de mon école… Ses réflexions tourbillonnèrent autour de cette idée : l’école qui l’avait formé. Mais elles étaient indistinctes, incomplètes. Quelque chose le perturber. Il crut d’abord à un autre tour de sa démence, mais ce n’était pas ça. Il comprit !

J’ai été dans deux écoles ! J’ai d’abord suivi une formation de médecin dans le civil, et j’ai rejoint l’école militaire par la suite. Je voulais intégrer l’armée et me retrouver près de ces gens pour les aider. Appuyer ceux qui protègent l’Impérium et ses habitants contre leurs ennemis. Voilà pourquoi mes souvenirs se mélangeaient.

La chaise de nouveau sur pied, le médecin entreprit de regarder toute la cabine une fois encore, avec l’espoir qu’un quelconque détail ne déclenche une autre remontée de souvenirs. Les murs, l’armoire à pharmacie, des copies de ses ordonnances avec son écriture, et son regard s’arrêta sur un miroir. L’image qu’il se renvoyait…

C’est comme à l’époque. J’ai l’impression de retrouver ce même ado. Il s’approcha de la glace et en caressa la surface du bout des doigts, laissant des traces dessus.Je venais de prendre conscience de mes troubles, je déprimais, j’étais terrifié. Un ami croyant bien faire, et me voyant patraque, m’a saoulé. Et le lendemain…

Ses doigts se crispèrent sur le miroir. Le lendemain à son réveil, il était seul, dans une ruelle. Son corps était alors faible et douloureux. Il pleuvait. Et c’est dans une flaque qu’il se vit. Les yeux vides, la bouche entre-ouverte, les vêtements trempés, les cheveux plaqués sur sa tête, et sa bouche en sang. Il avait tâté l’intérieur. Il lui manquait une molaire, une coupure ouverte se dressait sous ses lèvres. Ce qui a toujours choqué Léo, même encore aujourd’hui, fut le stoïcisme qu’il incarna à ce moment. Comme dénaturé. Incapable d’intérioriser cette souffrance qui tombait de sa gueule. Dans l’impossibilité de se plaindre, de pleurer ou d’hurler qu’il avait mal. Qu’il se sentait mal. Aucun souvenir de la soirée ne lui était jamais apparu. Et c’était sans doute mieux ainsi. Il se souvient qu’il fut soigné par un donateur anonyme. C’était une véritable aubaine pour lui, sa famille n’avait pas d’argent, adolescent.

La pauvreté ? Je viens d'une classe sociale basse ? Les nobles, oui... Fils bâtard, même mon nom est un mensonge et fut inventé de toutes pièces avec des consonances étrangères. Mon nobliau de père m'a tenu dans le secret en échange de fonds pour mes études. Je discutais avec lui par un intermédiaire, sans jamais savoir qui il fut au final. Une femme dans la quarantaine qui exécutait machinalement les ordres et semblait rebutée à l’idée de me voir en privé. Mon père s’assurait de mon épanouissement et n’aller pas plus loin.

Il essaya de repenser à ses parents et amis, mais aucun au complet. Un nom, une voix, un visage, ou seulement un trait de caractère. Rien de suffisamment concret. Ses professeurs, ses amis à l’école de médecine ou militaire. C'était trop loin. Il ne parvenait pas à pousser sa mémoire plus loin, et c'était déjà assez pénible de devoir retracer cela quotidiennement.

C’est pourquoi j’ai… La phrase quitta ses lèvres comme une balle qui choit. C’était l’évidence qui parlait. Il eut un sourire nerveux, et cela lui revenait. Je suis certain de m'être posé ces questions ce matin. Avec ces mêmes réponses. Et le monstre y était aussi. Comme toujours. S'assoupir laisse une chance à cette entité de venir... Je ferais une autre nuit blanche.

Pinçant ses yeux à l'optique de rester éveiller aussi longtemps, il glissa par habitude une main dans sa poche. Dedans se trouvait un petit bocal en plastique avec des médicaments dedans. Il s'en surprit, mais l'ouvrit en se laissant guider par un geste mécanique, et l'avala. Son corps semblait reconnaître le besoin de cette drogue, et il l'accepta sobrement.

C’est pourquoi j’ai cette drogue… Je l’ai mise au point en me servant de moi-même comme cobaye, pour endiguer mes propres symptômes. Cela m'a prit des années pour voir une amélioration notable de mon comportement à force d'essai. Je dis aux autres que c’est pour mes terreurs nocturnes et des compléments vitaminés quand on m’interroge. Je... Je ne les ais pas pris depuis le début de la semaine...

Ces pilules reflétaient le cri d’espoir que Léo n’avait jamais osé pousser. Comme un besoin puissant qui lui viendrait de sa lucidité vacillante, elles avaient pour objectif de calmer ses troubles. En vérité, cela n’atténuait que partiellement le trouble. Un médicament imparfait, insuffisant et dangereux, dont il avait usé de ses piètres compétences à fabriquer, et de tout son courage à avaler. C’était grâce à eux qu’il put finir son école de médecine et passer au travers des tests psychologiques de l’armée de l’Imperium. Sans eux, il serait sûrement dans la rue, incapable de se raisonner et peut-être même de comprendre son environnement. Du moins, le pensait-il sincèrement.
Il tournait le flacon entre ses mains, et y vit une indication : "Sauves des vies". Comme un impératif qui lui était fixé par un de ses moments d’accalmie. Léo frissonna. Sa main s’agita brièvement de spasmes, tandis qu’il remettait les médicaments dans sa poche, en versant une larme. Cette larme unique mêlée chagrin et mépris. Ses lèvres se déformèrent dans un pincement avant de s’agiter. Sa voix était à l’image de sa main, instable.

« Je n’en ai pas assez fait ? Je dois encore continuer sur cette voie sans me reposer ? Tu es cruel ! »

Sa manche sécha la larme, et il se rassit à son bureau, continuant à rédiger ce qu'il avait refusé de terminer quelques minutes plus tôt. Ses mains s’emparèrent malgré lui des documents en vrac, et les organisa correctement. Ses doigts trouvèrent un stylo et durent se remettre au travail pour terminer toute cette paperasse. Ses yeux clignèrent à peine, et ses gestes furent si précis qu’on aurait pu les croire conforme à un script. Il se parla encore à lui-même, avec une voix sans substance.

« Tu es cruel... »
Caractéristiques
25 PA - 3500 PE
Flamme Pirate : Inexistante

Talent : Jonglage

Léo a apprit à jongler sur son temps libre, pour être capable de divertir des enfants si on lui demande. Mais sa vraie motivation était de surveiller son corps et sa maladie : sa coordination des mouvements restera acceptable tant qu'il saura jongler, selon lui.

Désavantage : Folie

Avantages :

• Versatile (5 PA)
• Subordonnés solides (5 PA)


Domaines d'expertise :

• Mensonge - Maître
• Empathie - Maître
• Médecine - Habile
• Pharmacie - Habile
• Herboristerie - Habile
• Persuasion - Habile
• Premiers soins - Habile
• Vigilance - Habile
Le joueur
Léo - 25 ans
• Double compte ? Si oui, listez les comptes précédents : Non

• Comment avez-vous connu le forum ? Par hasard

• A quel rythme répondez-vous généralement ? Plus d'une fois par semaine

• Si vous aviez un changement à proposer sur le forum, ce serait lequel ? Corriger les fautes de frappes par-ci par-là

• Si vous quittez le forum un jour, vous préférez que votre personnage... Soit joué par quelqu'un si l'envie lui prend, sinon oublié
Jaziel De Nieves
Voir la fiche
Jaziel De Nieves
Capitaine de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t77-jaziel-de-nieves#145 http://helldorado.forumactif.com/t115-la-partie-immergee-de-l-iceberg http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate

Corrections

Now some have died and some are alive. And others sail on sea with the keys to the cage, and the Devil to pay we lay to Fiddler's Green.

À modifier

Officiellement bienvenue ! Un médecin sur le Cerberus, c’est vrai que ça manquait. Par contre, je m’excuse par avance pour la longueur de ce message. J’y développe beaucoup de choses et j’espère que tu comprendras que c’est dans un soucis de meilleure expérience de jeu pour toi et non de critique.

Folie
La folie, sur HD - comme dit dans le Guide d’aide pour les fiches - c’est un peu notre marotte alors on va commencer par ça si tu le veux bien.

Tu décris comme symptômes :

  • De lourdes pertes de mémoire, courte comme longue alors que ce ne sont pas du tout les mêmes processus de mémorisation
  • Des hallucinations visuelles et auditives
  • Des déréalisations (problèmes pour savoir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas) avec une personnalité défragmentée (il ne sait pas trop où il en est) et des méthodes de compensation
  • Des angoisses (logique quand on vit ce que ce pauvre homme vit)
  • Des tocs (pour tenter d’avoir une emprise sur la réalité, ce qui est également logique)
  • Des tics (dûs à ladite nervosité)


Comme tu ne nommes pas de maladie et ne fait que décrire, on ne va pas s’attarder sur l’existence ou non de ce trouble et l’accepter comme tel. J’aurais tout de même besoin que tu me valides les symptômes parce que les informations sont très dispersées et je ne suis pas certaine d’avoir tout saisi.

Dans l’absolu, jouer cette folie me va mais ce que tu veux en faire va poser des soucis, et ce, pour plusieurs raisons :


  • L’exercice de la médecine fait particulièrement appel à quatre capacités principales, la mémorisation, la logique, l’observation et l’empathie. Malheureusement, le trouble de ton personnage rend la mémorisation impossible (puisqu’il a des soucis de mémoire à long et court terme), l’observation douteuse (les hallucinations pouvant apparaître à n’importe quel moment, comment savoir si ce qu’il voit est vrai ou non ?) et l’empathie difficile (avec ce qu’il vit, il va avoir du mal à comprendre ce que vivent les gens qui sont sans arrêt dans la réalité). Tu dis pour rattraper qu’il a une mémoire photographique mais outre que c’est en totale contradiction avec ses troubles, tu n’as pas pris le DE associé et donc on ne peut malheureusement pas le permettre. De plus, même une mémoire photographique a ses limites. Il faut retrouver l’information dans tout le fatras qu’on enregistre (technique par exemple du palais mental) et il faut être certain qu’on a enregistré la réalité et pas une hallucination.

  • Tu dis qu’il n’est lucide que quelques secondes par jour ou quelques heures par mois. Cela veut dire qu’il est très délirant le reste du temps. Il faut savoir que quelqu’un qui délire, même s’il sait qu’il délire, ne peut pas vraiment le cacher, cela se voit par des mouvements de regards, des absences, des réponses à côté même s’il se retient très fort de ne pas dire ce qu’il sait que les autres vont ne pas croire. D’ailleurs, tu exprimes toi-même avec justesse qu’il repousse quelqu’un qui veut l’étrangler. Cela se fait avec des gestes, cela se voit, un trouble aussi envahissant est difficilement dissimulable, surtout a des confrères médecins.

  • Enfin, le trouble que tu décris est extrêmement invasif - même pour le désavantage folie. Cela veut dire que tu t’engages à le jouer totalement, même si cela met à mal ton personnage, sans que nous n’intervenions spécialement (puisque c’est 90% du temps, tu le dis toi-même) et que nos interventions seront pour des crises particulièrement graves. Cela veut dire aussi que nous allons suivre tes rps de près pour être certains que cela reste cohérent.


Une fois tout ça posé, les solutions que je te propose (car oui, on ne fait pas que critiquer sans proposer de solutions, on n’est pas comme ça, nous).


  • Tu peux garder ton personnage tel quel, s’il n’est pas médecin. Il ne sera pas bien inséré dans la société, c’est certain (les “vrais” malades le sont rarement, tu serais étonné du nombre de SDF dans les hôpitaux psys) mais tu jouerais sa folie, à fond et nous te surveillerons. Malheureusement, rentrer dans une organisation para-militaire ou faire des études paraît compromis.
  • Ses troubles se sont révélés après ses études de médecine. Il a donc bien son diplôme, l’académie n’en sait rien (pas de “vous êtes complètement fou mais notre meilleur élève, donc on vous donne le diplôme mais on est pas au courant” ce n’est pas possible, on ne peut pas être un bon élève avec des troubles aussi fort de la mémoire), il a réussi à cacher grâce à son traitement (a condition de trouver un médecin qui accepte de le soigner sans rien dire à personne mais ça se trouve) et s’il a été recalé par l’armée, Zohar a pu décider de le prendre à la milice mais il ne sera jamais excellent en médecine. Ses troubles sont donc atténués (nous préciser à quel point) et il peut exercer malgré un comportement “bizarre”
  • Il suit un traitement expérimental illégal dangereux à la con qui lui permet de vivre “normalement” (ou avec une addiction si tu préfères) et lui garde sa mémoire à long terme malgré des difficultés avec la mémoire à court terme. Il a toujours ses tocs et ses tics, pas d’hallu, il se souvient facilement des trucs appris (genre dans les livres) mais pas de ce qu’il a mangé ou du nom de ses collègues. Parfois, il oublie de prendre ses médocs et là, les hallu reviennent en force avec la déréalisation tout ça, ce qui est faisable avec le désavantage “Folie” en terme de jeu. Il est meilleur médecin (pas Maître, Maître c’est du niveau d’un prix nobel pour rappel), il a pu faire ses études et cacher ses troubles et ça peut te faire un prédef sympa sur le gars qui lui fait ses pilules (je ne te cache pas que c’est la solution que personnellement je trouve la plus intéressante mais ça, c’est personnel, les trois solutions sont envisageables).


Le caractère :

Dans cette section, tu parles beaucoup de la folie de ton personnage et c’est bien normal mais n’oublie pas qu’avant d’être fou, c’est un être humain, avec des passions, des sourires, et un caractère propre; Est-il plutôt timide et effacé ? Extraverti et joyeux ? Violent ? En colère ? Est-ce qu’il collectionne les timbres pour se rappeler du monde ? Aime-t-il rêver quitte à oublier ce qu’il est ? Qui est-il ? On reste sur notre faim et peut-être serait-il utile, même si le personnage a oublié, de parler de l’enfant qu’il était ou d’un moment de lucidité (en fonction de la solution que tu choisiras) pour nous donner un apperçu de l’homme sous le malade.

Talent :
Ton personnage peut être insomniaque, pas de soucis. Par contre, ce n’est pas un talent, puisqu’il a les effets du manque de sommeil (et même, rester sans dormir sans avoir d’effets secondaires n’aurait pas été accepté). Un talent est un petit truc stupide qui n’aide pas en rp mais permet au personnage de briller comme faire des origamis, avoir la danse dans la peau, jongler avec des shakers, imiter les animaux etc…

L’histoire :

Ce que l’on a dit plus haut sur la folie se répercute évidemment dans l’histoire malheureusement. Il y a plusieurs points qui nous chiffonnent et même si j’en ai déjà parlé, je vais simplement te les lister ici.


  • La faculté de médecine/armée qui est au courant de son trouble et décide de le cacher tout en déniant en avoir connaissance : Ce n’est pas possible, la médecine est une spécialité trop dangereuse pour ça et l’armée est encore plus rigide. Soit il a réussi à cacher ses troubles, soit il n’a pas été pris.
  • L’armée : Toute armée a une antenne psy car on ne donne pas des armes a des déséquilibrés. Il ne sera jamais pris. Par contre, il a pu tenter et être recalé, puis cacher son trouble et apprendre la médecine dans le civil.
  • La Milice : Ne pas être dans l’armée n’empêche pas la milice de l’engager. Tu peux donc même sans avoir fait l’armée rejoindre le Cerberus si le joueur de Mia l’accepte tel quel. La responsabilité de l’embauche sera sur son personnage alors discutez-en bien tous les deux.


Caractéristiques :

  • Mensonge Maître : Oui, en effet il en a besoin pour cacher ses troubles
  • Médecin Maître : Impossible au vu des symptômes que tu décris. Il sera au mieux Initié ce qui est quand même au dessus de 80% des médecins du système (juste pas des pj)
  • Charisme : Il est difficile d’être charismatique quand tu es bourrés de tics nerveux et que tu te débats contre une créature invisible - surtout si en plus tu oublies le nom des gens.
  • Apaisant : De même, un type bourré de tics nerveux, très angoissé et avec des attitudes bizarres est rarement apaisant
  • Subordonnés solides/expérimentés : Pour rappel, cela ne marche que sur tes propres subordonnés soient environ 2 infirmiers pnj mais si tu veux
  • Diplomatie/Etiquette : Il les a apprises où puisque son père le renie ?
  • On te suggère par contre de prendre les premiers soins pour compléter la médecine
  • Mémorisation serait pas mal aussi si tu décides de minimiser les troubles de la mémoire
  • Et l’herboristerie aide aux études de médecine, ainsi que la pharmacologie


Conclusion :
Ton personnage est intéressant et j’aime le parti que tu as pris de vouloir jouer ses troubles à 100%, malheureusement, tu te heurtes à ce qui est le lot de beaucoup de gens malade, la difficulté à intégrer la société en ayant ce genre de troubles. J’espère de tout coeur que la longueur de ce message ne te rebutera pas et que nous arriverons, ensemble, à construire un personnage qui te plaise tout en pouvant s’intégrer de façon logique à l’univers de dorado. Nous sommes à ta disposition évidemment si tu as des questions ou si tu veux des éclaircissements et te souhaitons bon courage pour la correction de ton concept.





« Soy el desesperado, la palabra sin ecos, el que lo perdió todo, y el que todo lo tuvo. »
Léo Dool
Voir la fiche
Léo Dool
Aucun rang spécial assigné

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
Salut, merci pour la réponse construire et pour l'accueil ! ^^

Je répondrais dans l'ordre du coup, pour qu'on puisse se suivre :

La Folie :
Pour commencer, il n'a pas des hallucinations en tant que telles. L'histoire qui débute par ce "monstre" sur lui est la terreur nocturne, elle est rêvée, fantasmée, mais Léo n'est pas réveillé en soi. En dehors de ça, il n'a jamais d'hallucinations quelles qu'elles soient. Pour ce qui est du reste des symptômes, c'est ça (bien que j'ajoute que ses pertes de mémoires peuvent être légères ou importantes selon leurs apparitions).

Mon personnage en soi, n'est pas un bon médecin, tout le monde en sera conscient très rapidement. Il fait tout son possible, il se démène autant qu'il le peut pour sauver chaque vie qu'il lui est possible, et c'est l'un de ses aspects qui l'ancre dans la réalité (celle de tout le monde, pas la sienne). Comme tu le soulignes, sa mémoire peut partir à n'importe quel moment, et pourrait même inverser des noms communs important dans sa tête "Je me souviens que le cancer peut se soigner avec de l'aspirine". Je grossis le trait volontairement pour mettre en avant son souci. Vue comment je le formulais, je me disais qu'il avait justement besoin d'avoir un très bon niveau de base en médecine, et qu'une fois la folie était là, sa compétence descendait vers "Habile". J'ai visiblement eu le raisonnement inverse de toi. ^^ Tu me diras, c'est pas plus mal, ça me fait des points à redistribuer !

Pour ce qui est de la présence au quotidien de la folie... Ouais, on est dans le ton ! La jouer h24 et avoir des soucis même sans intervention d'admins, j'ai aucun problème, je l'ai fait justement parce que ça me plaisait et que je voulais jouer ça. Je précise juste qu'il n'est pas totalement déphasé de la réalité, il est toujours connecté à elle. Ses troubles l'empêchent d'avoir une vie normale, mais il est conscient de lui-même (majoritairement), de sa personnalité, de son corps et de son but. Il n'a pas de démence comme l'envie de repeindre les murs de ses défections ou encore de se peler les bras au scalpel pour voir ce qu'il y a en-dessous. Les crises d'hystérie semblent malheureusement possible. Colère et peur peuvent facilement surgir avec de tels troubles.

Le Caractère :
C'est vrai que j'ai donné un point de vue un peu trop extérieur qui contraste trop avec le reste de la fiche. Je vais étoffer son "petit moi intérieur".

Le Talent :
My bad, mal interprété. Je changerais ça au passant en gardant cette consigne en tête.

L'Histoire :
Pour ce qui est de cacher sa folie, il met sur le compte de ses terreurs nocturnes (qu'il rend publique) ses sautes d'humeurs éventuelles, ses tics et tocs, et sa nervosité. Sachant qu'il ne pourrait pas tout cacher, il veut faire croire que tout découle de là. C'est un peu l'iceberg dans sa tête. Après, je comprends que l'armée et l'école seraient contre, il va me falloir un petit peu de réflexion pour ça.

Les Caractéristiques :
Mensonge, on est d'accord.
Médecine, je vais amoindrir, Initié ou Habile, je vais devoir me demander ce qui collerait.
Pour ce qui est de Charisme et Apaisant, je me fais une toute autre idée que la tienne que je te soumets volontiers ici : Quelqu'un de charismatique est une personne qui suscite l'intérêt et la sympathie, tandis qu'une personne apaisante va avoir la possibilité de vous calmer. Et c'est en ça que je voudrais faire ressortir ce personnage : il peut avoir de belles phrases, il peut vous rassurer. Il est capable de vous comprendre, de vous épauler et de vous aider à aller mieux. A vous sentir mieux. C'est une personne qui vit pour autrui plus que pour lui-même, il fera plus que de raison, malgré tous ses tics et tocs visibles par le regard extérieur, pour procurer une chaleur réconfortante par sa présence, sa volonté d'aider et de protéger. Et c'est là où je le trouve parfaitement merveilleux à interpréter ! C'est sûrement l'une des personnes les plus malheureuses que l'on puisse rencontrer, et qu'il puisse venir accueillir vos problèmes comme les siens et qu'il ait la force de vous sourire et de vous encourager malgré ça... Je trouve ça tout bonnement incroyable. Je voudrais ton avis sur Charisme et Apaisant après découvert ce point de vue.

Subordonnés solides : oui, c'est pour avoir un minimum de bons PNJ pour l'épauler (lui et ses troubles), c'est pour stabiliser un peu l'environnement.
Diplomatie, je vois ça comment la possibilité de concilier différents partis, autrement dit de l'éloquence. Si c'est pas le cas et qu'il faille automatiquement les apprendre, pas de soucis, je change.
Étiquette, je me suis dit que justement, il est à l'armée, il y a des codes à respecter et qu'un minimum de points dedans l'aiderait à être un peu plus passe-partout.



Les Solutions :

Je dois reconnaître que tu as soulevé plusieurs points de ma fiche qui sont à corriger. Certains problèmes viennent de ma façon d'avoir créé son histoire d'ailleurs, la reconstruction rétrograde me semblait intéressante, mais elle laisse trop de zones d'ombres, c'est dommage. Je modifierais les parties de l'histoire en conséquence de ce qu'on va se dire.

L'une des choses auxquelles je pensais et qui est resté sous silence est que sa maladie a empirée en grandissant, et qu'à maintenant 34 ans, il a eu le temps de se voir partir. Je pense que certains détails que je me suis justement imaginé et que je ne trouvais pas cohérent à intégrer dans l'histoire... Bah il va falloir que je réussisse à trouver une place adéquate.

Ensuite, la solution que tu proposes quant à ses "cachetons perso" est pas mal du tout, je la remanierais un petit peu, histoire de me l'approprie - et m'éviter un prédef. Je veux Léo comme une personne qui ne peut s'identifier à son passé, un prédef serait une attache beaucoup trop forte et impersonnelle.



Je pense avoir fait le tour... Merci encore de ta réponse, et là, c'est moi qui espères que mon pavé ne te dérangera pas à lire.
Conrad Stackborn
Voir la fiche
Conrad Stackborn
Capitaine du Liberty

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t96-conrad-stackborn-pirate-cap http://helldorado.forumactif.com/t104-skull-flames-roses http://helldorado.forumactif.com/t102-liberty#183
Quelle réponse rapide et fouillée !
On regarde ça, mais quand on aura plus d'énergie.
En attendant Varkh, qui pourrait être amené à recruter ton personnage, est autorisé à intervenir ici pour apporter sa pierre à l'édifice de la construction de ton personnage.


Léo Dool - Imperium (Médecin) IlsiLéo Dool - Imperium (Médecin) 1i29

Mia de Moya
Voir la fiche
Mia de Moya
Aucun rang spécial assigné

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Salut Léo,

Avant toute chose, je tiens à préciser que mes propos ici n'ont pas été discutés avec le Staff, aussi tout élément de cette réponse est soumis à leur approbation et/ou correction éventuelle.

J'ai beaucoup apprécié ta fiche, et le personnage dressé. Il est très torturé, c'est un fait, mais je sens que tu souhaites le jouer avec des traits profondément impériaux (amour de sa patrie, loyauté, honneur, ...), et je trouve la conjugaison de sa folie avec son engagement personnel à aider autrui intéressante et rafraichissante. Nombreux sont ceux qui sont tentés de faire de leurs fous des gens introvertis et souvent mauvais ; je sens que ce n'est pas ton intention, et ça ne fait que me donner plus envie de te voir nous rejoindre sur le Cerberus.

Je souhaitais tout d'abord revenir sur la question que tu m'as posé sur Discord :
Tu engagerais ta réputation de Capitaine et ta responsabilité pour un milicien médecin fou ?

Mia de Moya est un personnage qui a confiance dans les capacités de ses hommes, et qui est facile à approcher. Néanmoins, si le moindre danger ou problème arrive ou peut arriver à cause d'un individu, ou si l'Empire et/ou le Cerberus sont menacés par lui, que ce soit pour des raisons politiques, d'honneur ou quoi que ce soit d'autre, elle n'hésitera pas à l'abandonner. Le meilleur exemple est Billy, avec qui elle était très proche, qu'elle n'a pas hésité à jeter aux orties et à manipuler dès qu'elle a appris qu'elle était devenue pirate.

L'histoire est un peu la même pour Léo. Même si elle venait à être convaincue que le médecin n'est pas fou mais a simplement des terreurs nocturnes, il est peu probable qu'à la longue cela reste un secret. Et lorsque cela se saura, elle sera confrontée à un choix : le renvoyer ou risquer sa propre carrière, s'il est milicien. Et peu importe leurs bonnes relations, il est très probable qu'elle ne se mette pas en danger pour lui, car cela irait à l'encontre de ses objectifs personnels.

S'il était militaire l'histoire serait très différent, et ce pour la simple raison qu'un militaire est affecté, on ne le choisit que très rarement sur son navire. Autrement dit, Léo pourrait lui être collé comme un chewing-gum à sa chaussure, pour faire dans le caricatural, et elle n'aurait pas vraiment le choix. De plus, Dool serait le seul responsable de ses actes. Enfin, Mia a beaucoup plus d'attachement pour les militaires de métier que les miliciens, bien qu'elle tente de se convaincre, avec trop de succès, du contraire. Elle aurait donc plus de mal à dénoncer un homme du rang qu'un milicien avec un contrat, qui pourrait plus facilement retrouver du travail en dehors de l'armée.

la réponse est donc la suivante : s'il est milicien, il est très fort probable que Mia ne se mouille pas pour lui pour les raisons citées ci-dessus. Et en cela, je trouve que les solutions de Jaziel sont très intéressantes, d'autant plus si on en couple deux : le fait que ses troubles se soient révélés après ses études de médecine (et ses classes), et le traitement expérimental illégal et dangereux, et ce pour la simple raison que la combinaison des deux te permettrait de conserver un background militaire tout en jouant de ses troubles.

Désolé pour ce pavé, je n'imaginais pas écrire autant ! J'espère en tout cas que ça t'aura aidé dans la construction de ton personnage.
Léo Dool
Voir la fiche
Léo Dool
Aucun rang spécial assigné

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
D'accord, d'accord, j'ai tout pris en compte, du moins, je l'espère !

Alors j'ai rectifié le caractère (en gras pour ce qui est nouveau/modifié, je retirerais le gras à la validation). Pour ce qui est de l'histoire, j'ai fait beaucoup de modifications à droite, à gauche à partir de :
"Médecin de l'Impérium, ayant rejoint un équipage"

Je pense avoir retenu les corrections à apporter, concernant ses troubles, leur apparition, comment les gérer, comment il a passé son diplôme et les entretiens militaires. J'ai suivi la voie militaire, après l'explication de Mia, cela me semble plus intéressant pour mon personnage.

J'ai également changé le talent, les points d'expertise, modifié la fiche de mon profil en conséquence.

Donc voilà, c'est à vous de me dire à présent si cela convient ou si d'autres modifications sont à ajouter ! Au passage, je voudrais savoir ce qu'il en est pour les PA, surtout concernant Apaisant/Charismatique. Je modifierais également Réputation, car cela n'a plus lieu d'être dans son histoire actuelle. J'attends de voir ce qu'il ressortira de la fiche actuelle avant de vouloir changer trop de choses d'un coup.

Merci !
Conrad Stackborn
Voir la fiche
Conrad Stackborn
Capitaine du Liberty

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t96-conrad-stackborn-pirate-cap http://helldorado.forumactif.com/t104-skull-flames-roses http://helldorado.forumactif.com/t102-liberty#183

Corrections

Now some have died and some are alive. And others sail on sea with the keys to the cage, and the Devil to pay we lay to Fiddler's Green.

À modifier

yo gros travail de refonte, bravo. Mais on se pose encore pleins de questions. Et je dirais 2 grandes problématiques émergent, entrons dans le vif du sujet.

Les symptômes de sa folie
Toutes les adaptations pour justifier qu’il soit militaire sont bonnes. C’est le temps présent qui n’est pas clair. La vraie question est : est-ce que ces médicaments fonctionnent ? Parce que ça façon de raconter l’histoire laisse à penser que non. Sauf s’il a eu un raté et qu’il est en pleine crise. Mais comme tu as laissé “En de très rares cas, Léo est parfaitement lucide. Cela dure parfois quelques secondes dans la semaine”. Et bien je me dis qu’il est toujours dans cet état de pensée. Et là je vois pas comment même avec mensonge il peut faire son boulot de médecin. Et le meilleur menteur du monde au bout de quelques erreurs médicales il se fait rattraper par les faits. Et c’est pas ses camarades militaires et pétris d’honneur qui vont le sauver.
Bref notre option médicamenteuse réduisait grandement les symptômes pour qu’il puisse devenir et surtout rester militaire. En l’état… il l’est mais pourra pas le rester longtemps. Trop visible.

Il suffit de virer la phrase incriminée et de nous préciser qu’il raconte son histoire dans un des épisodes désormais rares ou il a raté un médicament ou qu’il en a pris un qui a pas fait le boulot (expérimental… parfois ça merdoie).
Je rappelle que tes choix (exprimés de manière ultra synthétique cette fois) sont :
Il est comme dans ta V1 mais pas médecin.
Option 2 : pas viable puisque Mia irait pas dans cette voie.
Il prend des médocs et donc ses symptômes sont bc bc moins visibles puisque bc bc moins fréquent. (et folie redevient un truc que le GGHM déclenche de temps à autre en plus des déclenchements libres du joueur)

Charisme et apaisant

Apaisant représente une faculté inconsciente provenant de la manière d’être naturelle d’une personne. En'theven le personnage qui le possède en premier lieu est un gentil géant, médecin, et mystique. Il est calme, posé et lorsqu’il s’exprime ses mots et son attitude ramène naturellement le calme en face. C’est un rocher inamovible dans la tempête. Et quand il te dit que tout va bien … tu le crois.
Ton personnage est plus du genre à “travailler” pour apaiser, c’est de la psychologie. Donc on préfère que tu prennes le DE psychologie qui correspond mieux. En outre je reste convaincu qu’on irradie l’élément fondamental de notre psyché. Or ton perso est fondamentalement malheureux, certes c’est un homme bienveillant, mais pas au point d’irradier la bienveillance. Enfin il contrôle son image par le mensonge, ce qui gênerait aussi le concept d’irradiation

Charismatique ne nous convainc toujours pas non plus. Sans parler du fait que tout ce qu’il traverse et le fait qu’il soit médicamenté en permanence devrait nuire à son charisme, il semble peu opportun que ton personnage attire l’attention sur lui en étant charismatique. D’ailleurs tu le dis toi même dans la fiche.
“On ne fait pas forcément attention à lui jusqu’à ce qu’il dise quelque chose au détour d’une conversation ou qu’il s‘agite un peu à cause d’une petite crise. Il évite d’attirer l’attention tant qu’il le peut”

Voilà pour les deux points qui nous pose problème. Nous sommes à ta disposition évidemment si tu as des questions ou si tu veux des éclaircissements et te souhaitons bon courage pour la correction de ton concept.



Léo Dool - Imperium (Médecin) IlsiLéo Dool - Imperium (Médecin) 1i29

Léo Dool
Voir la fiche
Léo Dool
Aucun rang spécial assigné

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
Pour faire concis et m'atteler au plus vite à la correction, il faut se rappeler un truc sur sa folie, je me cite dans le paragraphe dédié à sa lucidité :

"En de très rares cas, Léo est parfaitement lucide. [...] Mais surtout, il ne faut pas que Léo apprenne que même cela, est une illusion de son esprit."

Ses moments de "lucidité" sont plus des moments où il sature de se consacrer à autrui et qu'il agit enfin pour lui-même, que ce soit pour quelques instants ou heures. Il ne va pas passer une journée, même pas une demi-journée dans cet état. Ce que lui pense être la lucidité, ce temps qu'il passe à se sentir enfin bien, est en fait un moment où il passe outre son angoisse quotidienne, mais ce répit n'est jamais bien long.

Ensuite, ses médocs sont fabriqués par lui-même. J'ai réfléchis, et ça n'aurait pas de sens qu'un autre les lui fassent et qu'il ignore comment en produire ; Il est dans un vaisseau dans l'espace, il aura pas un dealer au coin de sa rue pour lui fournir ce dont il a besoin, et vraisemblablement il est le plus à même à pouvoir réaliser cet effort chimique. Leur efficacité est perfectible, c'est pas une solution miracle (je pourrais pas jouer ma folie sinon !). Mais ça ne veut pas dire qu'ils ne font rien. Et pour finir, j'ai rajouté les phrases :

"C’est pourquoi j’ai cette drogue… Je l’ai mise au point en me servant de moi-même comme cobaye, pour endiguer mes propres symptômes. Cela m'a prit des années pour voir une amélioration notable de mon comportement à force d'essai. Je dis aux autres que c’est pour mes terreurs nocturnes et des compléments vitaminés quand on m’interroge. Je... Je ne les ais pas pris depuis le début de la semaine..."


Je pense qu'avec ça... Le mystère des médicaments/folie est résolu ! Il a juste zappé sa prise de médicaments sur quelques jours, ce qui a déclenché une forte perte de mémoire.



Pour ce qui est de l'autre point, je me doutais un peu, et vos arguments sont parfaitement logique. Et je ne vois pas le domaine d'expertise psychologie dans le guide, justement, je pensais que c'était l'empathie (en plus de ce que fait l'empathie à elle seule).

Pour ce qui est de mes questions avant de pouvoir être sûr de mon côté, ce serait plus de savoir comment recycler mes PA. Et à vrai dire, Résistance à la douleur, je l'ai choisi par défaut. Même s'il résiste bien par égard à tout ce qui lui est arrivé lors de ses crises... Bah ça le rend pas spécialement plus fort de ce côté pour moi. S'il se fait poignarder ou torturer, je le verrais pas spécialement plus vaillant qu'un autre. Limite je me demanderais s'il ferait pas une crise d'angoisse...

Bref, tout ça pour dire que ça me fait 15 PA inutilisés entre Apaisant, Charismatique et Résistance à la douleur, et que je ne vois aucun avantage dans le guide du joueur qui me semble approprié pour ce personnage. Je vois mal l'utilité de prendre Génie pour Mensonge ou Empathie, il n'a pas d'effets personnels, d'animaux et son corps et parfaitement organique.

Et comme je n'ai actuellement pas trop d'idées (j'en avais notés quelques unes l'autre soir quand on m'a dit de faire des suggestions, mais j'ai rien de vraiment intéressant) et que ça me semble pas hyper important dans l'immédiat. Car oui, quoi que je puisse acheter avec des PA, ça ne chamboulera en rien mon personnage actuel. A la rigueur j'ai pas vu une mention contraire à l'idée de prendre plusieurs fois le même avantage, je veux bien échanger 15/20 PA contre une flopée de Versatile !



Donc j'ai rajouté 2 phrases qui consolident les effets du médoc, et de ce qu'il se passe s'il n'en prend pas. Il a des PA non utilisés, à vous de me dire si je peux les garder en réserve pour l'instant, si ça vaut le coup pour génie (quels avantages ça m'octroierait en plus que Maître, sachant que bon... Maître dans ces deux domaines je me sens assez serein en conversation). Ou si je peux me prendre pas mal de PE. J'ai aussi remit en normal la partie en gras du caractère.

On va en voir le bout de cette fiche !



PS : J'aime bien dire que je vais être concis, rapide ou autre quand je ne le suis pas. J'en ai pour 3sec, tu sais !
Conrad Stackborn
Voir la fiche
Conrad Stackborn
Capitaine du Liberty

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t96-conrad-stackborn-pirate-cap http://helldorado.forumactif.com/t104-skull-flames-roses http://helldorado.forumactif.com/t102-liberty#183

Corrections

Now some have died and some are alive. And others sail on sea with the keys to the cage, and the Devil to pay we lay to Fiddler's Green.

À modifier

On arrive au bout je pense !!!

1- / L’explication est parfaite, l’histoire est donc racontée pendant une crise et les crises n’arrivent pas tous les 4 matins. C’est bon pour nous. Ca permet d’avoir un médecin qui ne tue pas ses patients et un militaire qui parvient dans l’ensemble à faire façade.

2-/ Pas plusieurs fois versatile, désolé. Mais les points ne sont pas perdus pour autant. D’autres avantages peuvent arriver avec le temps et tu pourrais avoir des idées qui popent soudainement pour ton perso.

Allez courage ! Dernière ligne droite. Toute petite apriori. Puisqu’il te reste qu’à officialiser le fait que tu gardes tes 15 PA pour le moment. (si j’ai bien tout suivi).



Léo Dool - Imperium (Médecin) IlsiLéo Dool - Imperium (Médecin) 1i29

Léo Dool
Voir la fiche
Léo Dool
Aucun rang spécial assigné

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
WOUHOUHOU !!!! o/


Je me déclare validé !

Ouaip, je garde 15 PA en stock jusqu'à trouver quoi en faire. Si des idées d'avantages me viennent, je vous les suggérerais dans le topic prévu. En attendant, ils vont rester au chaud.

> Journal de bord + Fiche d'équipage
> Petites annonces + Quêtes et animations en cours
> staff dispo
> Bon jeu

Merci ! o/
Jaziel De Nieves
Voir la fiche
Jaziel De Nieves
Capitaine de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t77-jaziel-de-nieves#145 http://helldorado.forumactif.com/t115-la-partie-immergee-de-l-iceberg http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate

Fiche Validée

The seas be ours and by the powers, where we will we'll roam.

Je déclare cette fiche officiellement VALIDÉE !

Puisque tu t'auto-valides, t'as pas besoin de nous ! *sbaf* Plus sérieusement, je suis ravi de t'accueillir officiellement parmi nous, je me demande comment ton personnage va s'intégrer au Cerberus et quelque chose me dit qu'avec l'aventure en cours, tu vas avoir du boulot !

La prochaine étape, avant de pouvoir te lancer dans le RP, est d'aller créer tes sujets dans la gestion de personnages. Premièrement, tu dois poster ton Journal de bord. Ensuite, si tu es le créateur d'un vaisseau spatial, tu dois également aller poster ta Fiche d'équipage.

Si tu le souhaite, tu peux également venir poster une Petite Annonce pour trouver un partenaire de RP. Finalement, n'hésite pas à venir jeter un oeil aux Quêtes et animations en cours.

Toute l'équipe du staff restera toujours disponible pour toi si tu as des problèmes demandes ou questions, alors n'hésite jamais à nous contacter. Bref, bravo pour ta fiche et bienvenue encore parmi nous.

De la part de toute l'équipe, nous te souhaitons bon jeu !
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots