Vako Montagne-Le Grandier
Voir la fiche
Vako Montagne-Le Grandier
Médecin de la Vanguardia

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t867-vako-montagne-le-grandier- http://helldorado.forumactif.com/t897-carnet-de-sante-de-montagne-le-grandier-vako http://helldorado.forumactif.com/t599-la-vanguardia

Âge24 ans

GénétiqueHumain

SexeMasculin

CultureTrinité

AffiliationAucune

NavireVanguardia

PosteMédecin

Vako Montagne-Le Grandier
Nous faisons tous nos propres choix
Description
Bah ouais, il est pas flamboyant, gros. Tu voulais quoi ? Du dans-ta-face ? Du cliché ?
Ben non.
Vako, il est discret. Il fait exprès de l’être on dirait. T’as bien vu comment il baisse les épaules quand il marche, comment il ne lève pas trop la tête. T’as bien remarqué qu’il se glisse dans la foule comme y’en a qui nagent dans une rivière, en évitant les courants. Qu’il fait gaffe à se faire tout petit.
Il a peur, tu vois bien.

Pourtant y’a rien de marqué sur sa face. Y’a pas tout son passé noté là, sur son visage. Mais va comprendre, il flippe qu’on lise dans ses yeux et qu’on vienne lui chercher des poux.
Pourtant il a bossé pour être qui il voulait, gros, je peux te garantir. Il fait du sport chaque jour pour se muscler, le chacal. Et se sculpter, et puis ca marche clairement : il fait bien le jeune gars qui prend soin de lui, qui est à l’aise dans ses pompes. Parfois, il laisse même pousser une barbe assez courte sur son menton et sa mâchoire pour bien montrer qu’elle est carrée.
Ouais, il met toute l’importance sur son apparence. Il y réfléchit plus qu’il y paraît. Il dit qu’il a encore les sourcils trop fins, que les tâches de son c’est des trucs de gamin, qu’il a les cils trop longs mais franchement, y’a que lui qui voit ces détails. N’importe quel type qui le croise dans la rue voit juste un jeune mec à la peau noire, aux cheveux courts et avec une grosse cicatrice sur le côté du crâne.
Qu’il ne cache même pas avec ses cheveux.
Va comprendre, gros… Les sourcils c’est pas bon mais la quatre-voies qui le traverse de la tempe à la base du crâne c’est pas un soucis. J’ai pas plus compris que toi.

Style vestimentaire : Style, quel style ? Celui qui va bien là où il est, c’est ça qu’il met. C’est un caméléon, le Vako, le genre qui porte un costume bien taillé un jour et le lendemain des vêtements trop larges et confortables, et celui d’après se balade torse nu en short.
Il a pas de préférences. Vraiment pas. Alors si tu le laisse faire, il va juste prendre une tenue au hasard. Tu sais pas ce que ça sera : des motifs de fleurs avec un pull trop grand et les mains dans les poches ? Un gilet en soie grise sur une chemise parfaitement taillée ? Surprise !

Signes particuliers : La grosse cicatrice sur son crâne, gros, ça c’est particulier. Les deux sur son torse aussi, mais t’as pas intérêt à lui demander à quoi elles riment. Aucune des trois.
Caractère
Tu le veux ? Bah prends-le, gros. Il est cassé et pas bien fini et pas parfait mais il est à toi, le brouillon du type qu’il sera plus tard.
Et puis c’est un brouillon qui a déjà des traits sympas. Tu peux le garder. Tu vas voir, il va grandir et il sera un type bien...

Il l’est déjà. Un peu. Il est trop jeune pour savoir que c’est pas une faiblesse alors il fait le gros dur, le silencieux, le ténébreux pour cacher son bon fond. Les tueurs de sang-froid c’est des vrais bonhommes, tu vois ? Il veut être comme eux. Il ne parle pas trop, rien ne le fait réagir, il est stoïque.
Rien du tout, en fait ! Je te le dis, c’est un bon garçon. Un qui veut faire de bonnes choses, sauver la veuve et l’orphelin, prendre aux riches pour donner aux pauvres, tout ça. Un qui est enthousiaste à l’idée de partir à l’aventure surtout. C’est nouveau, c’est joli, c’est fantastique pour lui alors il adore voir tout ce qu’il ne connaît pas.
Du coup à cause de ça, il apprend super bien. Il se fiche de pas savoir, tu saisis ? Ca lui colle pas la honte de dire qu’il n’a pas la réponse à tout alors tu peux lui remplir la tête de savoir jusqu’à ce qu’il aie une migraine et il sera trop content. Discrètement. Parce que les vrais hommes ça montre pas ce que ça pense.

Moi aussi je trouve ça débile mais qu’est-ce que tu veux, ça doit être normal qu’il soit si attaché aux apparences. Il a pas eu la vie facile, gros, faut pas lui en vouloir d’essayer de paraître plus qu’il n’est. Faut laisser passer l’anxiété, le manque de confiance en soi. Faut qu’il arrive à comprendre que personne ne sait qui il a été. Qu’il accepte de se laisser aller, de s’aimer un peu. Ca viendra avec le temps.
En attendant c’est pas toujours facile pour lui de savoir comment gérer son histoire. Il a peur d’en parler pour se prendre des portes dans la face, il a pas envie de recommencer à pleurer dans sa chambre parce que son éducation débile remonte et qu’il pense qu’il devrait pas exister et franchement, tu peux pas lui en vouloir pour ça. Tu peux pas dire que c’est mal qu’il mente par omission autant qu’il le peut.
Tu l’as pas vu au plus mal, toi, parce qu’il a payé deux verres à une fille mais qu’au moment où il lui a dit pour son traitement elle lui a balancé qu’elle aimait que les hommes.
Tu l’as pas non plus entendu parler à des gamins comme lui et leur dire qu’ils ont le droit d’exister. C’est la chose la plus sympa qui puisse lui arriver quand il commence à discuter transition et chirurgie et hormones mais c’est trop rare pour qu’il flippe pas du monde. Il faut pas lui en vouloir de devoir faire semblant d’avoir confiance en lui le temps que toutes les mauvaises rencontres soient oubliées.

Donc voilà, t’as un brouillon. Faut travailler avec mais au bout, je t’assure que t’auras un chef d’oeuvre de bon gars.
Histoire
[C’est une photo d’un enfant assis dans un jardin. Une belle robe blanche, des rubans dans ses cheveux noirs, on dirait une poupée adorable. A côté de l’enfant, un homme de grande taille avec une belle moustache, et une très belle dame avec les cheveux coiffés en longues tresses roses]

C’est mon père, Kees, et ma mère, Rose.
Et c’est Lenaig.
Il voudront te dire que c’est moi. Ils mentiront. C’est ce qu’ils voudraient que je sois, ce qu’ils ont essayé de créer. Ils voulaient un autre enfant que celui qu’ils ont eu.
Ils voulaient une petite fille. Bien éduquée et bien mise, comme ça ils l’auraient couverte de rubans et de jolis bijoux. Ils ont acheté plein de jolies robes. Embauché une nourrice. Ils ont tout bien fait si tu les écoute…
On vivait sur Paradis. Bourgeoisie à l’aise dans sa vie, belle maison, serviteurs… Esclaves. Esclaves Mo’at, la totale. Ca aurait pu être une bonne situation. J’aurais pu rester là et vivre une vie à l’abri du besoin, faire ce qu’ils voulaient, baisser la tête et prier et n’être rien.

[C’est une autre photo. Même enfant, dans une chemise qui doit appartenir à un adulte]

J’ai jamais été ce qu’ils veulent avoir. C’est ça le secret : ils n’ont jamais eu de fille. Je n’ai pas changé d’avis.
J’ai toujours été un garçon. Et bien sûr que personne n’a pu le comprendre, ou l’accepter : c’est interdit. C’est hérétique. Je pouvais penser tout ce que je voulais de moi, vouloir jouer au chevalier plutôt qu’à la princesse, mais je ne pouvais pas réfléchir vraiment à ma situation. Entre l’Unique, les parents, la société, j’étais bloqué.
Je croyais qu’il y avait quelque chose de mauvais chez moi. Que je n’étais pas normal, comme si je n’aurais pas dû exister comme je suis. C’était comme quelque chose qui gratte dans un coin de ta tête, qui ronge les barreaux mais qui n’arrive pas à sortir.
La clé de la cage c’est le savoir. Je ne l’avais pas, il n’y avait que le malaise.

[L’image représente une jeune personne en pleine poussée de croissance sans doute. Nouvelle robe, celle-là est rose, assortie aux ornements dans ses très longs cheveux. La personne a l’air totalement détachée de la situation, comme s’il n’y avait personne dans son corps]

Je crois que j’aurais préféré mourir à ce moment.
A la place je me suis enfui. J’ai volé des vêtements, j’ai coupé mes cheveux, déchiré les robes, et j’ai sauté la clôture du jardin. Je ne sais pas trop ce que je voulais faire mais je ne pouvais plus rester là, à n’être rien. J’aurais fini dans un mariage par intérêt, pondu des enfants et prié l’Unique tous les soirs.
J’aurais fini mal.
J’ai préféré vivre.

[C’est un gros bonhomme sur la photo. Il a les cheveux un peu épars, une paire de lunettes, une blouse blanche, l’air légèrement louche]

Aldéric Montagne. Médecin-boucher-chirurgien. Tic de langage préféré : gros. Je porte son nom plus fièrement que celui de ceux qui m'ont fait.
Cet homme qui n’a l’air de rien m’a sauvé. Je me suis enfui et j’ai attéri dans ses bras et au lieu de me rendre à ma famille, ou à pire, il m’a pris sous son aile quand je lui ai expliqué. Il te dira que c'est rien, que c'est normal. Je crois que c’est parce qu’il est gentil…
Ou alors il voulait juste quelqu’un pour faire le ménage dans son cabinet. Parce que c’est ce que j’ai fait pendant un bon moment après qu’on soit sortis de Paradis pour aller dans le spatioport où on a vécu quelques mois. C’était son idée : mes parents me cherchaient, on n’était pas en sécurité si près de leur nez. Il te dira qu’il voulait changer d’air, que Paradis c’est trop propre pour un vieux pirate, et moi je te dis qu’il ment. Il voulait me protéger.
On s’est déplacés à Port Salem, il a loué une boutique un peu nulle pour continuer de travailler, et moi je faisais le garçon à tout faire pour lui. Je pouvais supporter le sale caractère de n’importe qui si ça voulait dire ne jamais retourner d’où je venais… Même si ça a été difficile au début. On s’est pas mal hurlé dessus. Et puis finalement, j’ai appris à l’apprécier.

[Le gros bonhomme dans une blouse blanche. Il a l’air d’être en train de parler à une personne engoncée dans un grand manteau au milieu de ce qui doit être une salle d’attente]

Je crois que j’aurais dû poser plus de questions au vieux médecin bizarre. Ca aurait été plus intelligent. Sauf que j’avais peur de lui au début, et après tout ce qui m’intéressait c’était sa protection, puis sa gentillesse à mon égard… Mais j’ai quand même réussi à glaner des informations sur lui en discutant avec certains de ses amis quand ils venaient dans sa boutique, ou quand il avait un bon coup dans le nez et qu’il babillait. J’ai une vague idée de qui il est.
Je sais qu’il a servi sur un vaisseau pirate à l’époque de sa jeunesse. Qu’il en est parti en restant en bon termes avec son Capitaine parce qu’il voulait juste se poser, fonder une famille, adopter deux chats et vivre dans une petite maison dans une ville où ses parent l’avait souvent emmené quand il était jeune et qu’il aimait beaucoup. Ou quelque chose comme ça.
A la place il m’a eu moi. Il n’a pas trouvé de gentille fille à épouser et il n’a jamais réussi à s’intégrer à la société. Trop casanier pour la piraterie, trop aventureux pour la Trinité. “Les fesses entre les chaises”, ce sont ses mots. Mais comme il ne faisait pas de vagues, qu’il ne sortait pas beaucoup de chez lui, qu’il graissait les bonnes pattes, il n’a jamais eu d’ennuis trop gros. C’était le médecin bourru et bizarre du bout de la rue à Paradis, et le médecin louche du bout de la rue chez qui il y avait parfois des pirates à Port Salem.
Il m’a bien appris à passer inaperçu. Il m’a caché aux yeux du monde comme lui se planquait et ça nous a sauvés, j’en suis sûr.

[Une personne adolescente avec un immense sourire, grimpée dans un arbre. Le personne a l’air vraiment heureuse sur la photo]

J'ai été heureux grâce à Aldéric. Il m’a toujours laissé de la place pour être moi-même. Il a défait les conneries de mon éducation aussi dans ma tête, détruit des verrous autour de la cage. Ca a dû être difficile pour lui de faire avec mon éducation mais comme tous les mauvais garçons mal élevés, il n’a pas pris de pincettes pour faire le ménage dans mes croyances : il m’a montré le monde comme il le voit sans essayer de l’adoucir.
Et puis un jour, il a ouvert la porte de ce qui me rongeait le cerveau. On discutait de mes parents, de comment je me sentais quand j’étais enfant, et il m’a demandé si j’étais pas juste un gars né comme une fille.
Je ne m’en suis pas rendu compte de suite mais j’ai fini par intégrer l’idée : je suis un garçon. Voilà. C’est tout, j’ai toujours été un garçon. Et je pense que si mes parents avaient bien voulu le comprendre, je n’aurais pas fait le mur pour finir à apprendre la médecine avec un vieux bizarre.
Mais ils l’ont pas fait.
Et c’est le vieux bizarre qui m’a aidé à devenir moi pour de bon. C’est lui qui a planifié les changements, qui s’est procuré le matériel.
C’est lui qui est mon vrai père.

[Un adolescent dans des vêtements larges, le visage dans l’ombre d’une capuche, les épaules basses. Il est adossé à un coin de mur et semble essayer de se faire tout petit]

Tu as déjà essayé de changer de vie ? De passer de rien à tout ?
C’est horrible. Je peux en témoigner. J’ai dû refaire quelque chose comme quinze ans de mon existence en trop peu de temps et ce n’est pas drôle. Pas drôle du tout.
Il y a d’abord eu le moment où je ne savais pas du tout quoi faire. C’est idiot comme paralysie : j’avais enfin eu la clé du problème, la connaissance dont j’avais besoin pour être moi-même, et je ne pouvais rien faire. J’étais devant une falaise et je n’arrivais pas à la sauter. J’étais un garçon sans avoir le droit d’en être un.
On y a été tout doucement sur les changements. C’était l’idée d’Aldéric, de commencer par les vêtements et les cheveux. Mon idée à moi c’était de ne presque pas sortir de la maison parce que je ne voulais pas qu’on me voie, qu’on m’entende, qu’on me juge. L’isolation était plus facile le temps de prendre mes marques. L’avantage, c’est que je n’avais pas vraiment d’amis à Port Salem, que je pouvais accomplir mes tâches dans la boutique sans en sortir. Je n’ai manqué à personne.
Et puis j’avais vraiment besoin de place pour grandir. Je ne suis pas très rapide à l’évolution : il m’a fallu un mois entier pour me décider sur un nouveau nom, un qui me plaisait plus que le précédent. Pendant ce ce temps, Aldéric m’appelait avec un prénom différent à chaque fois. Ses clients n’ont rien compris du tout. Ca c’était drôle.
Le reste ne l’était pas beaucoup. Je n’osais pas avancer plus que ça. Les vêtements, les cheveux, le prénom dans la sécurité de la maison, c’était tout ce que je pouvais faire sans avoir peur. A chaque fois que je mettais un pied dehors, j’étais sûr qu’on allait comprendre qui j’étais. Que j’allais être arrêté, dénoncé, certainement tué. Que je n’avais pas le droit d’être moi, tout en refusant d’être quelqu’un d’autre. C’était beaucoup moins drôle.

[L’image montre le jeune homme endormi, presque pâle, avec un bandage plein de sang sur le côté de la tête. Il n’a pas l’air bien. La photo a dû être prise dans un vaisseau]

On venait de s’échapper du spatioport, direction Espoir. Des hommes avaient attaqué le cabinet pour essayer de me ramener chez mes parents.
Heureusement qu’Aldéric est plus combatif que je ne l’étais.

[Même homme, moins jeune maintenant. Il a une barbe de trois jours et soulève des poids dans ce qui a l’air d’être une salle de stockage de matériel médical]

On a fini cachés sur Espoir au milieu d’anciens amis d’Aldéric. Encore une petite boutique un peu nulle. Encore tout à reconstruire.
J’ai pris les choses en main. J’ai pu me présenter sous mon nouveau nom -j’ai gardé le nom de famille que pour ennuyer mes géniteurs-, et j’ai changé d’apparence progressivement à mesure que les traitements me faisaient passer par une deuxième puberté absolument naze. Ca a fait deux choses : j’ai commencé à être content de mon corps au lieu de détester ne pas ressembler à ce que je sais que je suis. Et plus personne ne m’a pris pour quelqu’un que je ne suis pas.
J’aurais été bien content si ça avait été instantané. Ca n’a pas été le cas… J’ai pas beaucoup mis le nez dehors pendant toute la transition. J’en pouvais plus d’être isolé mais je ne pouvais pas sortir de la maison sans faire de crise d’angoisse non plus. Mon corps ne m’aidait pas beaucoup, avec l’adolescence à retardement. Tu sais à quel point c’est compliqué d’avoir envie de sauter sur chaque jolie fille qui passe devant les fenêtres sans pouvoir faire quoi que ce soit parce que tu as trop peur ? C’est horrible. J’avais l’impression d’avoir douze ans.
Et les cicatrices grattaient. Et le traitement me rendait chèvre. Et je sautais à la gorge de mon père d’adoption à la moindre contrariété parce qu’il était la seule personne dans ma vie.
Aldéric a décrété qu’il fallait que je gagne ma vie, que je m’occupe aussi, et a décidé de me former pour être médecin moi aussi. J’ai fini par être son remplaçant, pas un mauvais docteur avec ça. En plus il m’a branché avec de vieux amis à lui pour apprendre à jouer avec des armes. Il s’est avéré que je suis pas trop mauvais tireur quand on m’explique gentiment.

[L’homme est roulé en boule sur un lit, on ne voit que son dos et l’arrière de son crâne. Il a les ongles des deux mains plantés dans la nuque]

J’aurais préféré que ma vie soit plus calme. C’est idiot mais j’ai vraiment cru qu’après avoir atterri sur Espoir, tout serait normal. Que ça m’avait forcé à sauter de ma falaise et que ça irait mieux ensuite. Quelque part ça a été le cas...
J’ai fini par sortir de la maison.
J’ai fini par avoir assez confiance en mon apparence pour faire des choses très simples comme faire les courses ou très compliquées comme sortir le soir avec Aldéric. C’était presque sympa de revivre.
Sauf qu’il y avait du moins agréable. Bien sûr. Pas tellement dans ma vie de tous les jours parce que quand j’ai commencé à revoir le soleil, je ne l’ai pas fait en mentionnant ma vie dans chaque conversation. Les clients que je soigne se fichent de savoir que je fais des injections régulières et ne savent pas ce qu’il y a dans mes sous-vêtements -la réponse leur déplairait de toute façon. Les amitiés superficielles ne demandent pas non plus de grandes révélations. C’est juste beaucoup plus compliqué quand je me rapproche des gens.
J’ai eu des amitiés qui ont fini parce que je ne suis pas “normale”. Avec un “e”, oui, histoire de bien m’aider à ne pas penser que je suis une abomination. J’ai eu des personnes qui m’ont claqué la porte au nez, ou qui ont voulu absolument tout savoir sur ma vie, qui ont posé des questions totalement indiscrètes ou m’ont regardé comme si j’étais un déchet.
A chaque fois, je retombais mal sur mes pattes. Une nouvelle bête dans ma tête commençait à me ronger, je retournais à mes habitudes solitaires.
Mais je suis remonté en selle à chaque fois. J’avais besoin de vivre.

[Une coursive de la Vanguardia, juste ça]

C’était l’idée d’Aldéric. Il m’a gonflé pendant des mois à me dire qu’un bon garçon, ça fait ses preuves dans l’espace. Puis qu’il voulait un peu de paix à la maison. Puis qu’il en avait marre de je ramène des filles.
J’ai compris le message : papa adoptif veut son enfant un peu plus indépendant. Mais pas trop en danger non plus, sinon il m’aurait mis dans les jambes du premier Capitaine venu.
Il m’a rencardé sur la Vanguardia, a glissé un bon mot sur moi aux oreilles de ses anciens amis pour que je sois pris à bord. Il dit que les La Luz sont des gens bien et je le crois. Pour avoir gardé la loyauté d’un type comme lui même en devenant corsaires, ce sont certainement les meilleures personnes du monde. Il dit qu’ils pourront me laisser apprendre plein de choses si je me montre utile. Que j’ai intérêt à me montrer utile parce que s’il apprend que je tire au flanc, il me botte le train lui-même.
Alors je suis utile.
Pas toujours, mais du mieux que je peux. C’est déjà pas mal, quoi que j’aurais préféré pouvoir faire plus quand l’ancien Capitaine est mort. Ou quand d’autres types arrivent en trop sale état.
Mais au moins je suis utile au Capitaine La Luz, je pense, sinon elle m’aurait viré depuis longtemps.
Caractéristiques
15 PA - 3000 PE
Flamme Pirate : Faible

Talent : Sommelier

Le vin n'a aucun secret pour Vako. Il est capable d'accorder l'alcool avec le plat à merveille et lorsqu'il dit qu'il y a un arrière-goût de banane, il y en a vraiment un

Avantages :

• Résistance à la douleur (5 PA)
• Équipement supérieur (5 PA) - Equipement médical
• Versatile (5 PA)


Domaines d'expertise :

• Pharmacie - Habile
• Premiers soins - Habile
• Arme à distance légère - Habile
• Musique (Piano) - Habile
• Commerce - Initié
• Médecine - Initié
• Étiquette - Initié
• Sport - Initié
Le joueur
Vi - 27 ans
• Double compte ? Si oui, listez les comptes précédents : Suu Galwaïn

• Comment avez-vous connu le forum ? J'y suis déjà =D

• A quel rythme répondez-vous généralement ? Dans la semaine autant que faire se peut

• Si vous aviez un changement à proposer sur le forum, ce serait lequel ? Les abdominaux de Zélio sur la bannière... ?

• Si vous quittez le forum un jour, vous préférez que votre personnage... Se trouve une gentille épouse et adopte plein d'enfants trop choupis
Hannabeth Alvarez
Voir la fiche
Hannabeth Alvarez
Capitaine de l'Albatros

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t82-hannabeth-alvarez-corsaire- http://helldorado.forumactif.com/t109-flesh-bones-journal-d-hannabeth-alvarez http://helldorado.forumactif.com/t99-l-albatros

Bienvenue sur Hell Dorado

Hoist the colors so never shall we die.

Re-Bienvenue sur le forum, Vako !

Ce nom, cet avatar, médoc pour la Vanguardia, trans, ton style d'écriture... damn, I think I'm in love  bouhou

Je t'invite à consulter l'Encyclopédie si tu as des questions sur l'univers d'Hell Dorado, ainsi qu'à consulter le Guide du Joueur si ce n'est pas déjà fait. N'hésite surtout pas à nous poser toutes tes questions à la suite, ou venir nous les poser dans la section Questions, Demandes & Idées. Si tu le souhaites, tu peux également nous rejoindre sur le Discord du forum. Tu trouveras le règlement et le fonctionnement spécifique du Discord sur ce sujet.

Lorsque tu auras terminé ta fiche de présentation, n'oublie pas de nous le signaler sur le sujet Signaler une fiche terminée, afin que nous puissions effectuer la correction et la validation plus rapidement.

Bon courage pour la rédaction de ta fiche !  heart


Vako Montagne-Le Grandier - Corsaire (Médecin) 7llt

Spoiler:
Vako Montagne-Le Grandier - Corsaire (Médecin) 35v1 Vako Montagne-Le Grandier - Corsaire (Médecin) Pgo4 Vako Montagne-Le Grandier - Corsaire (Médecin) 8rxx

Vako Montagne-Le Grandier - Corsaire (Médecin) Giphy
Jaziel De Nieves
Voir la fiche
Jaziel De Nieves
Capitaine de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t77-jaziel-de-nieves#145 http://helldorado.forumactif.com/t115-la-partie-immergee-de-l-iceberg http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate

Corrections

Now some have died and some are alive. And others sail on sea with the keys to the cage, and the Devil to pay we lay to Fiddler's Green.

À modifier

Un personnage intéressant qui explore une autre facette de Dorado, on adore!

Le profil : Tu dois remplir ton profil si tu veux être validé.

L’histoire :

  • L’E-cole est un organisme religieux qui sert à l’éducation des prêtres et des bonnes soeurs. a moins qu’elle ne soit promise à une telle destinée, ses études ont été faites à la maison par ses parents ou en école paroissiale.
  • Aldéric Montagne :

    • Quel passé a-t-il eu pour avoir tous ces contacts?
    • Il semble être un ancien pirate, alors pourquoi recommander la Vanguardia, un navire Corsaire (qui par définition chasse les pirates)?
    • Il semble très ouvert d’esprit et ne pas partager les valeurs Trinitaires, alors pourquoi vivait-il sur Paradis?


  • Transgenre :

    • A-t-il eu les chirurgies complètes?
    • Même s’il a un appareil génital masculin, Vako sera infertile, la science n’étant malheureusement pas encore au stade de permettre aux personnes trans d’être fertiles. Comment vit-il cette infertilité?
    • Comment aborde-t-il son intimité avec ses partenaires? Cache-t-il le fait d’être un homme trans ou en parle-t-il ouvertement?
    • Quelles ont été les réactions des gens autour de lui pendant sa transition, considérant qu’il a surtout évolué dans un environnement Trinitaire (Paradis, Port Salem, Espoir dans une moindre mesure…) ? Il est dommage de ne pas parler de l’impact social de sa transition sur lui, comment cela a affecté ses relations, s’il a vécu de la discrimination, etc. La réalité des personnes trans est souvent très difficile à cause des préjugés et du jugement de la société autour d’eux, avant, pendant mais également après la transition de sexe. Nécessairement, Vako a dû vivre ce genre de difficultés d’autant plus qu’il a quand même été élevé dans une société où cela était pire que tabou, voire totalement hérétique. Comment cela a affecté qui il est aujourd’hui? Cache-t-il le fait d’être un homme trans ou en parle-t-il ouvertement? Tu aborde vaguement la question de son attachement à l’apparence physique et son caractère effacé, mais puisque c’est un élément majeur dans sa vie, un peu plus d’emphase et d’explications sur son état d’esprit vis à vis son identité et le monde qui l’entoure est nécessaire.




En dernière note, sache que nous ne sommes pas du tout contre un personnage transgenre, au contraire, cela peut être intéressant à jouer et rentre bien dans les possibilités de Dorado. Cependant, c’est un cas un peu spécial et, comme toujours quand on est confrontés à une situation pour la première fois, on a pas mal de choses à éclaircir. Ce n’est donc en rien une critique de ta fiche mais bien les questions que nous nous sommes posés en la lisant.

N'hésite pas à demander des précisions ou à poser tes questions si tu en as, nous sommes là pour ça !
Bon courage pour les modifications et n'oublie pas de nous signaler lorsque tu as terminé.
Vako Montagne-Le Grandier
Voir la fiche
Vako Montagne-Le Grandier
Médecin de la Vanguardia

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t867-vako-montagne-le-grandier- http://helldorado.forumactif.com/t897-carnet-de-sante-de-montagne-le-grandier-vako http://helldorado.forumactif.com/t599-la-vanguardia
L’E-cole est un organisme religieux qui sert à l’éducation des prêtres et des bonnes soeurs. a moins qu’elle ne soit promise à une telle destinée, ses études ont été faites à la maison par ses parents ou en école paroissiale.

Ha oui, je me suis totalement embrouillée ! J’ai corrigé ça par : “Il m’a toujours laissé de la place pour être moi-même. Il a défait les conneries de mon éducation aussi dans ma tête, détruit des verrous autour de la cage.”

Aldéric Montagne :

Quel passé a-t-il eu pour avoir tous ces contacts?

Il semble être un ancien pirate, alors pourquoi recommander la Vanguardia, un navire Corsaire (qui par définition chasse les pirates)?

Il semble très ouvert d’esprit et ne pas partager les valeurs Trinitaires, alors pourquoi vivait-il sur Paradis?

J’ai rajouté des bouts sur le cher Aldéric dans l’histoire du coup ^^
La version courte c’est qu’il est un ancien de la Vanguardia à l’époque où elle était pirate, et qu’il a fini par en partir pour essayer de redevenir un citoyen responsable avec les enfants, la femme, et les animaux de compagnie dans la ville qu'il a imaginé être sa maison. Ca n’a pas très bien marché mais il n’a jamais fait trop de vagues.
Comme il est considère toujours les La Luz comme des gens bien, il leur fait plus confiance pour s’occuper de son presque-fiston qu’à d’autres Capitaines (même si le fait que ce soit un vaisseau Corsaire l’ennuie, la sécurité de Vako est plus importante)

A-t-il eu les chirurgies complètes?

Nope !
Etant donné que ce sont des opérations compliquées et dangereuses, non, pas encore. Il y viendra peut-être plus tard.
Et du coup pour ce qui est des enfants, il a bien intégré la possibilité d’en adopter entre un et douze le jour où il se marie et adopte un gentil chien tout poilu.

Comment aborde-t-il son intimité avec ses partenaires? Cache-t-il le fait d’être un homme trans ou en parle-t-il ouvertement?

J’ai aussi rajouté des blobs là dessus ! Il n’en parle que lorsqu’il “le faut” pour ne pas risquer de se prendre un rateau (ou de se faire tabasser) mais il prévient bien entendu avant de ramener une fille chez lui.
Pour ce qui est des gens qu’il ne compte pas spécialement voir nus, il prend le temps de jauger de l’ouverture d’esprit avant d’aborder le sujet et ment par omission s’il estime qu’un coming-out serait trop risqué.

Quelles ont été les réactions des gens autour de lui pendant sa transition, considérant qu’il a surtout évolué dans un environnement Trinitaire (Paradis, Port Salem, Espoir dans une moindre mesure…) ?

J’ai fait tout plein de rajouts o/
(J’avais éludé histoire de ne pas risquer le hors-sujet et étaler du drama mais c’est vrai que c’est important et que si c’est évident que pour moi, ça ne l’est pas)

En gros, il a fait l’ermite pendant assez longtemps et s’est caché dans les jupes d’Aldéric tout le temps passé sur Port Salem et Paradis. Une fois arrivé sur Espoir, il a fait des efforts pour un peu plus sortir, surtout lorsque son traitement a commencé à atténuer sa dysphorie de genre (et qu’il s’est rendu compte qu’il allait finir fou s’il ne sortait pas).
Il est toujours intensément méfiant dans ses interactions avec les autres, il fait très attention à son apparence et à sa masculinité pour être “assez un garçon” de peur de se faire remarquer. Et quand ça arrive, il a le gentil retour d’éducation religieuse qui ne fait pas plaisir mais c’est un bon battant et il arrive à trouver des raisons de ne pas abandonner.
Bref, il n’est pas encore bien stable sur le sujet (ou en tout cas pas assez pour être ouvertement out), il galère avec les restes de son éducation, mais il est vivant et il ne va pas arrêter de l’être pour devenir une mère de famille ^^
Jaziel De Nieves
Voir la fiche
Jaziel De Nieves
Capitaine de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Notoriété:

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t77-jaziel-de-nieves#145 http://helldorado.forumactif.com/t115-la-partie-immergee-de-l-iceberg http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate

Fiche Validée

The seas be ours and by the powers, where we will we'll roam.

Je déclare cette fiche officiellement VALIDÉE !

Un corsaire ! Et sur la Vanguardia en plus ! Bon choix de vaisseau ;)

La prochaine étape, avant de pouvoir te lancer dans le RP, est d'aller créer tes sujets dans la gestion de personnages. Premièrement, tu dois poster ton Journal de bord. Ensuite, si tu es le créateur d'un vaisseau spatial, tu dois également aller poster ta Fiche d'équipage.

Si tu le souhaite, tu peux également venir poster une Petite Annonce pour trouver un partenaire de RP. Finalement, n'hésite pas à venir jeter un oeil aux Quêtes et animations en cours.

Toute l'équipe du staff restera toujours disponible pour toi si tu as des problèmes demandes ou questions, alors n'hésite jamais à nous contacter. Bref, bravo pour ta fiche et bienvenue encore parmi nous.

De la part de toute l'équipe, nous te souhaitons bon jeu !
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots