avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Natcer 110 ADD. Déjà deux mois depuis que le Cerberus a rejoint la flotte locale, et reçu son lot de miliciens. S'il faut admettre que canaliser ces recrues sans expérience militaire n'est pas toujours aisé, on ne peut nier qu'ils ne sont pas forcément les pires : parmi les impériaux de souche, membres de la FI de surcroit, on comptait un petit nombre d'irréductibles agaceurs : du timide maladif au routard maladroit, en passant par l'apathique officier aux communications et senseurs qui, déjà, s'était mis à dos certaines personnes - un véritable secret de polichinelle que les repas d'officiers bi-mensuels dévoilaient chaque fois un peu plus.

Et en parlant de ce dernier, il était temps que j'apprenne à le connaître, ou au moins à anticiper ses réactions. En particulier sous la pression. Discrètement, je glissais quelques mots au pilote, seul autre officier sur le pont, avant de m'approcher doucement de Joaquin Irigoyen. « Tout va bien, Adjudant ? Rien à signaler ? » Il était évident que nous n'aurions presque rien aux écrans radar : après tout, nous étions au beau milieu de l'espace, dans un endroit très peu fréquenté du système et loin de tout astroport connu.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Joaquin tourna lentement la tête pour apercevoir son interlocutrice. Il ne masqua pas sa surprise en arquant un sourcil. En deux mois déjà et plusieurs patrouilles, jamais Mia de Moya ne s'était enquis de son travail et son arrivée soudaine ne laissait présager rien de vraiment très positif à Joaquin. Il s'efforça toutefois de sourire en hochant simplement la tête.

"Tout va très bien, Lieutenant. L'espace est aussi vide qu'on pourrait s'y attendre", expliqua-t-il en pointant l'écran de contrôle du radar opérationnel.  

L'immense étendue de vide s'étalait à la vue du senseur qui ne put s'empêcher de la contempler à nouveau. S'il avait confiance en son matériel - comment pouvait-il en être autrement ? - il aimait, par précaution, analyser de ses yeux ce qu'il pouvait voir en direct. Les étoiles scintillaient et c'était à peu près tout.

"Rien ni personne n'a croisé notre route depuis notre départ si ce n'est un container vide marqué RX345. Probablement le déchet d'une quelconque station spatiale sorti de son orbite et en cours de dégradation. Soyez sûre qu'un senseur ou moi même vous tiendront au courant d'un quelconque problème, Lieutenant."

Un sourire appuyé vint clore cette tentative à peine dissimulée de chasser le Lieutenant pour rester seul à son poste de travail.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je fronçais légèrement les sourcils, non d'ennui ou de colère, mais de concentration. « Loin de moi l'idée de vous contredire, adjudant, mais je crois que vous avez un point qui vient d'apparaître. » Rien d'aisé à détecter de loin. Nulle émanation d'énergie ou de chaleur, rien qu'un petit élément qui s'approche, puis passe loin à babord du vaisseau, avec une vélocité renforcée par le fait qu'il avance dans le sens inverse au Cerberus. Un débris, peut-être.

Et alors que le radar semblait retrouver son absence d'information, un deuxième élément apparaît. Puis un troisième, plus gros. Quatrième, cinquième, une dizaine, deux, trois ... Des morceaux de roche, aux formes et tailles variées, approchent le navire par devant, avec un angle qui semble provenir du dessous ... C'est une tempête d'astéroïdes. En temps normal, le pilote se serait tourné vers le navigateur. En son absence, il le fait vers la deuxième personne compétente : le chargé aux senseurs.

Quant à moi, je prenais un léger recul, pour observer les réactions de l'adjudant face à la simulation, lancée à son insu.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Joaquin sursauta un peu à la remarque de son interlocutrice, cachant moins bien sa surprise qu'à l'accoutumée. Il était tout bonnement impossible qu'il ait pu passer à côté des signes avant-coureur d'une tempête d'astéroïdes. Il aurait dû déceler de plus petits débris depuis quelques minutes, ou au moins voir apparaître les grosses roches sur son écran de contrôle. Soit on lui jouait un tour soit il avait baissé sa garde. Aucune des deux possibilités ne le ravissait.

Il soupira, ferma les yeux une seconde et les rouvrit aussitôt. Le Cerberus ne se trouvait pas encore dans le coeur de la tempête. Il y pénétrait simplement. Ce qui signifiait qu'il il y avait bien plus d'éléments à voir que ceux qui se tenaient sous les yeux des senseurs.

"Occupez-vous de cartographier les deuxièmes et troisièmes anneaux d'astéroïdes dans un rayon de 10 000 mètres.", lança-t-il aux deux senseurs à ses côtés. Le regard voguant de nouveau entre son écran de contrôle et le vide plus si vide, Joaquin fronça les sourcils. Ses lèvres remuaient sans qu'aucun son ne sorte de sa bouche.

Il se leva finalement d'un bond et s'adressa au pilote, cette fois-ci.

"S'en sortir sans dégâts est absolument impossible. Nous ne pouvons que les réduire. Il nous faut faire demi tour. Pour cela, nous avons besoin d'un espace libre de 8000 mètres cubes si nous réduisons notre vitesse au minimum. Un tel espace s'offrira à nous si nous virons à tribord de 45 degrés immédiatement."
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
C'était exact. Ce n'était pas l'option que j'aurais choisi, mais c'était du niveau de ce qu'on attendrait d'un navigateur expérimenté et non pas d'un officier aux senseurs sortant tout juste de l'école. Sa réaction avait été la bonne : la panique avait laissé sa place à l'instinct de préservation, aux soigneux calculs pour sauver les vies à bord du navire. Il n'avait pas tenté de se justifier, ni de rejeter la responsabilité sur un autre.

« Je pense que nous allons plutôt continuer tout droit, adjudant. Je ne voudrais pas que cela nous mette en retard dans notre mission. Vous n'avez qu'à les éviter », fis-je calmement en m'affalant sur mon dossier, tête sur le poing, en regardant Joaquin d'un air plein de malice et de défi.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Le premier réflexe de Joaquin fut de serrer les dents pour s'empêcher de répondre sous le coup de la colère. Il déglutit, ferma les yeux et souffla discrètement. Quand il les rouvrit, il ne souriait plus. Il tenta de s'exprimer fermement en essayant toutefois de ne pas outrepasser ses prérogatives ni les ordres d'un supérieur hiérarchique.

"C'est impossible, Lieutenant. Nous ne pourrons pas les éviter. Notre vélocité nous en empêcherait. Lorsque les senseurs auront terminé de compiler les résultats des radars, ils confirmeront ce que je redoute. Les astéroïdes de la deuxième et troisième ceinture seront bien plus proches les uns des autres que ceux que nous voyons en ce moment."

Il jeta un regard à ses subordonnés qui lui firent tour à tour comprendre qu'il disait vrai. Il hocha simplement la tête et reprit.

"Il est rare que ce ne soit pas le cas dans une tempête de ce type. De plus, observez vous-même la disposition des éléments qui nous heurteront les premiers. Les astéroïdes de la première vague sont tous distants d'approximativement 5 000 mètres. Ceux de la deuxième vague suivent également cette tendance. Seulement, ceux des troisième et quatrième vague sont déjà beaucoup plus rapprochés", expliqua-t-il en pointant du doigt l'espace bondé.

"Éclatez une mandarine en son centre. Les morceaux de chaire à l'extérieur vont voler loin. Les morceaux au centre, eux, resteront proches les uns des autres."

Il regarda le Lieutenant pour la jauger plus que pour la supplier.

"La décision vous revient."
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Respect du protocole et de la hiérarchie, malgré une décision insensée. Comme beaucoup d'autre, il avait failli exploser de colère, mais s'était retenu. Il présentait la froide opposition à toute décision dangereuse. Je le laissais néanmoins exposer son point, qui était, à nouveau, exact. C'était d'une logique enfantine, et nul doté d'à minima trois neurones n'aurait osé ce que j'avais ordonné. J'avais apprécié la vulgarisation offerte : c'était un don rare que de savoir expliquer au profane des concepts qui lui sont inconnus par des images simples.

Cependant ...

« Excusez-moi, adjudant, je pense m'être mal exprimée : je suis consciente que le Cerberus ne survivrait pas à ce voyage. Je ne vous demande pas de nous faire traverser le champs d'astéroïdes jusqu'à son autre extrémité, mais à faire survivre le navire le plus longtemps possible. » Et sans ajouter plus de précisions, je le laissais faire ses propres suppositions.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
L'incroyable demande du Lieutenant confortait Joaquin dans son hypothèse initiale : il s'agissait bien là d'une simulation. Aucun second, même le plus incompétent qui soit, ne mettrait la vie de son vaisseau en danger aussi délibérément. Le jeune officier se sentit quelque peu trahi et surtout vexé. L'idée d'être jugé à l'improviste sur une mission de cet ordre ne lui plaisait guère. Il masqua toutefois son désaveu et hocha simplement la tête.

Les senseurs lui transmirent la carte détaillée de l'espace environnant. Il l'analysa rapidement, la combina avec ce qu'il avait sous les yeux et ferma les yeux. Il lui fallait trouver la route la plus sécurisée en prenant compte de la taille des objets, de leur vitesse et de leur masse. Il se recoiffa, rouvrit les yeux et pivota pour lancer au pilote en poste :

"Réduisez la vitesse de propulsion à 1 km/seconde et ne vous fiez plus à vos écrans radars. Je les remplace à compter de maintenant. Virer de babord pour contourner l'objet qui nous fait face, et mettez plein gaz sur 3500 mètres pour éviter un objet conséquent qui se trouvera dans le même plan que notre vaisseau, quelques centaines de mètres au-dessus de nos têtes. Pour la suite..."

Il marqua une pause.

"Un objet cent fois plus conséquent que les autres devraient apparaître. On en devine l'influence gravitationnelle au loin. Il faudra nous en servir pour calquer notre trajectoire dessus."
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je hochais doucement la tête, plus pour moi-même qu'autre chose, légèrement en retrait de la scène. Il était temps qu'Irigoyen ne prouve qu'il avait sa place. Le record de survie du Cerberus, dans cette simulation, était de quinze minutes, avec une difficulté graduellement accrue. Si je n'étais certaine qu'il soit suffisamment doué en navigation ou cartographie pour exceller dans l'exercice, je caressais l'espoir que sa mémoire surhumaine lui soit d'une utilité incomparable, dans le cas présent.

Il avait fait le choix d'utiliser l'un des éléments de l'exercice comme ancre pour le navire ; un choix judicieux, qui lui éviterait de devoir constamment refaire les mêmes calculs : ainsi connaitrait-il constamment sa position dans le champs d'astéroïdes. Approximativement, au moins. En espérant, toutefois, que ledit astéroïde ne soit pas l'objet d'une collision qui viendrait le briser.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
"412 objets en rotation simultanée autour d'un même astéroïde. La tempête comporte en son sein un maelström et nous le pénétrons", expliqua le jeune officier à son équipe de senseurs.

Ses capacités mémorielles doublées des données transmises par les senseurs lui permettaient d'avoir une vision claire de la situation. Il se retourna, calmement, et s'adressa de nouveau au pilote, sans un regard vers un quelconque écran de contrôle.

"Voulez-vous bien couper les moteurs, s'il vous plait ? Un objet conséquent nous percutera dans 28 secondes si nous ne le faisons pas."

Il avait bien du mal à cacher une pointe de malice dans le fond de sa voix. Ce n'était encore qu'un enfant, qui avait pleinement conscience de vivre un jeu. Un jeu dans lequel il s'amusait. Il avait repéré le dit objet plus tôt et les récentes manoeuvres du Cerberus ne l'avaient pas fait oublier ce caillou et ses déplacements.

"Le plus important, c'est ce qu'on ne voit plus", expliqua-t-il au Lieutenant avant de revenir se planter droit comme un piquet à son poste d'observation. "Continuons à manoeuvrer avec précaution. Il nous faut atteindre le centre de la tempête."

L'astéroïde évoqué plus tôt passa devant le vaisseau. Joaquin ne put s'empêcher de sourire.

"Remettez les gaz. 1,7 km/seconde. Je pense savoir comment sortir d'ici sans une égratignure ou presque."
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Mais ce que n'avait sans doute pas prévu l'adjudant, c'est que la simulation n'était pas faite pour les laisser s'en sortir, ni même quitter le champs : simplement le tester continuellement, toujours avec plus d'ardeur et de difficulté, quitte à tricher de temps à autre, voire à rompre avec les lois de la physique dans les cas les plus extrêmes.

Bien évidemment, les commandes de déplacement du navire, pendant les simulations d'entraînement, étaient mises en pause, ce qui permettait au pilote de réaliser les manoeuvres demandées sans avoir à s'assurer que le cap est perdu dans la vraie vie.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Plus le Cerberus se rapprochait de l'épicentre de la tempête simulée, plus le nombre d'objets en vue devenait important. Même pour Joaquin, le tableau devenait complexe. Une goutte de sueur lui roula le long de la tempe. Il avait quitté le domaine de l'amusement pour entrer dans celui, bien plus stimulant, de la concentration. La vitesse avait désormais été réduite à son maximum. L'objet visé était bien en vu, mais s'en approcher devenait quasiment impossible.

"208 objets nous séparent de notre objectif. Ils sont tous beaucoup plus volumineux et surtout beaucoup plus véloces. Leur espacement moyen ne nous permet pas de poursuivre notre chemin sans risquer quelques dommages", expliqua Joaquin.

De nouveau, l'officier se perdit dans la contemplation des objets en mouvement. Soudain, il claqua dans se doigts et se retourna.

"Passez la vitesse a 8,2 km/seconde. Un des objets en rotation n'est pas fait de la même roche que les autres et semble plus friable ! C'est notre brèche. Les boucliers devraient absorber le plus gros des dégâts. Percutez le et rapprochez nous du centre !"
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
C'était impressionnant. Efficacité mêlée de flair et de talent. Il avait, comme lors de notre première rencontre et de cette première partie de Bataille Spatiale, choisi la voie du risque calculé. La roche, en surface, était effectivement très friable. En temps normal, le choc aurait été lourd, mais sauf de conséquences.

En temps normal, car la simulation n'en avait pas décidé ainsi : si les premiers mètres d'épaisseur de l'astéroïde, captés par les senseurs, étaient effectivement de ladite roche, son coeur, lui, n'en était rien : dur, solide et renforcé par une simulation malicieuse, le choc effaça les boucliers, et sur les écrans les avaries étaient annoncées par dizaines : réacteur un détruit, réacteur deux au point mort, réacteur de survie actif mais endommagé, quarante pourcents de perte d'équipage, une large brèche dans la coque qui laissait s'échapper l'air plus vite que le vaisseau ne pouvait le générer, et des systèmes de navigation aux abonnés absent. Le Cerberus fit plusieurs tours, en roue libre, sans que le pilote ne puisse y faire quoi que ce soit, avant de s'écraser sur un autre astéroïde, d'une taille plus modeste mais suffisante pour que l'impact vienne détruire le navire.

Sur l'écran principal du pont de commandement, un message simple : Simulation terminée. 14 minutes et 49 secondes. Onze de moins que le dernier record, remporté dix ans plus tôt par un ancien navigateur.

Sans moquerie, j'applaudissais brièvement l'exploit, car c'en était un : on ne faisait pas, en général, un temps pareil à son premier essai.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Malgré la surprise de voir son plan échouer, Joaquin n'eut pas le moindre mouvement de recul en assistant à la fin pour le moins spectaculaire de la simulation. Il resta les bras croisés un moment avant de regagner son poste, se laissant tomber délicatement dans sa chaise. Il la fit pivoter pour faire face au Lieutenant qui l'applaudissait désormais.

"Nous sommes tous morts, Lieutenant. Inutile de s'en réjouir", commença-t-il simplement en haussant les épaules. "Merci de bien vouloir me notifier les prochains exercices en avance, conformément au règlement."

Il était amer mais poli. La défaite ne l'importait guère. Il avait été prévenu depuis le départ que c'était la seule issue envisageable. Le contrôle surprise, en revanche, n'était pas de son goût et il tenait à le faire savoir. Il savait cependant que le Lieutenant ne laisserait pas passer un écart de conduite, aussi se jura-t-il simplement de se payer sa tête sous couvert de respect des règles hiérarchiques dès qu'il en aurait l'occasion.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je fronçais doucement les sourcils. S'il n'avait pas totalement tort, je n'aimais pas le ton suffisant employé.

« C'est le principe même de la simulation : on ne peut, en définitive, pas survivre. Quant aux notifications, vous les aurez si je souhaite que vous les receviez. S'il est effectivement écrit que les exercices doivent être planifiés, il est aussi écrit, bien plus haut dans le règlement, que le plus gradé sur le pont est l'équivalent de Dieu - n'en déplaise aux trinitaires. » Le ton était dur, sans équivoque ni discussion.

« Je suis impressionnée par vos résultats », repris-je ensuite, sur un ton plus tranquille. « Je constate que vous ne cédez pas sous la pression - un trait de caractère qui n'est pas commun, chez les jeunes officiers. Je pense que vous gagneriez cependant à vous reposer d'avantage sur autrui : bien que votre capacité mémorielle soit relativement hors norme, c'est en définitive une équipe et non pas vous seul qui pilotez le vaisseau. Il existe beaucoup de génie dans ce monde, mais ceux qui le sont réellement sont ceux qui parviennent à le partager avec leurs coéquipiers. »
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
"Je ne pilotais pas le vaisseau seul Lieutenant, puisque j'ai pleinement coopéré avec le pilote en poste. J'attendais d'ailleurs de celui-ci qu'il s'oppose à une de mes consignes si celle-ci lui apparaissait comme contestable. Or il ne l'a pas fait. J'ai également demandé à mon équipe de senseurs de compiler des données qui m'ont été indispensables par la suite, preuve, encore une fois, que j'ai réussi à coopérer avec le personnel sur le pont", se justifia-t-il en faisant tout son possible pour masquer la pointe d'agacement dans sa voix.

Si Joaquin était effectivement prétentieux et ambitieux, il ne supportait pas qu'on le reprenne alors même qu'il essayait de travailler pour devenir plus... Abordable. Il trouvait les remarques du Lieutenant injuste et avait essayé de lui notifier sans outrepasser ses prérogatives.

"Fort heureusement, Lieutenant, je ne me considère pas comme un génie. J'ai encore beaucoup à apprendre et j'espère le faire à bord du Cerberus."
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je me tournais vers le pilote.

« Pourriez-vous me rappeler la première instruction de l'adjudant ? », lui fis-je simplement.

« Quelque chose comme "Réduisez la vitesse de propulsion et ne vous fiez plus à vos écrans radars, je les remplace", Madame », répondit-il factuellement, sans aucune moquerie. Je me retournais ensuite vers l'adjudant.

« En définitive, vous lui avez coupé toute possibilité de discuter vos instructions, puisqu'il ne devait plus se fier à ce qu'il voyait mais seulement à ce que vous lui disiez. Toute votre stratégie était basée sur le fait que vous aviez raison, quoi qu'il arrive. Quant à vos subordonnés, il ne faut pas confondre ordonner et coopérer. Ceci dit, dans le cas présent pour vos deux senseurs, vous aviez raison de le faire : il s'agit de votre poste, et leur valeur ajoutée est limitée aux données qu'ils peuvent vous fournir - sans offense, messieurs. »
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
"Et j'avais raison", répondit-il simplement avant de se sentir obligé de se justifier pour éviter un drame diplomatique. "Je veux dire, Lieutenant, qu'aucune des indications transmises au pilote n'était erronée. Et pour cause, si j'avais eu le moindre doute quant à la fiabilité de mes informations, je ne les aurais tout simplement pas transmises. J'ai simplement été... Piégé par la simulation."

L'échange, qui pouvait tourner au vinaigre d'une seconde à l'autre, n'était pas sans lui rappeler ses discussions mouvementées avec le Quartier Maître du Cerberus. Seulement, s'il n'avait que faire de ses relations avec ce dernier, il aurait préféré éviter une incartade avec la seconde du vaisseau. Aussi il hocha poliment la tête et reprit.

"Cela étant dit, Lieutenant, je prends note de vos conseils et me promets d'y repenser aussi souvent que possible pour améliorer mon esprit de coopération sur le pont."
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
« Oui, toutes les informations données étaient exactes. Mais en l'aveuglant, vous avez empêché le pilote de voir le tableau, et lui avez installé des oeillères pour qu'il ne voit que ce qui vous paraissait important. » Le ton était calme, mais presque paternaliste. Il était clair que l'adjudant ne pouvait pas imaginer un instant avoir tort, malgré son peu d'expérience. Et pourtant ...

« Le principe même d'une équipe est de travailler en équipe. Si vous aviez pris les mêmes décisions sans aveugler le pilote, je n'aurais sans doute rien dit. En revanche, je tiens à préciser un autre point : vous déclarez avoir été piégé par la simulation, mais pouvez-vous réellement affirmer que c'est le cas ? Ce ne serait pas le premier astéroïde avec plusieurs couches de roches différentes. Dans la vraie vie, les choses ne sont pas aussi parfaites et lisses que dans les simulations des écoles militaire, Irigoyen. L'imperfection est partout. Aussi, si vous souhaitez un jour pouvoir commander une équipe plus vaste, je vous conseille de prendre en compte le fait que le pont de commandement n'est pas commandé par une pensée unique, mais un liens entre de nombreux cerveaux qui travaillent ensemble et ont confiance entre eux pour s'en sortir au mieux. Et si vous n'êtes pas d'accord ... Battez donc le record, adjudant. »

Ce qui serait sans doute impossible, puisque par définition la simulation prenait également en compte le travail d'équipe, ce qui n'était pas le fort d'Irigoyen.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
"Je n'ai pas à être d'accord ou pas, Lieutenant. J'exécute les ordres qu'on me donne.", répondit-il simplement.

Il avait écouté parler son supérieur hiérarchique sans broncher, droit comme un i et inexpressif, comme à son habitude. Intérieurement, en revanche, Joaquin bouillonnait. Il ne supportait pas le ton condescendant du Lieutenant qui, si elle était un commandant hors pair, manquait visiblement de tact et de pédagogie. Lancer une simulation d'une difficulté rare sans prévenir, juger puis rabrouer un membre de son équipage, voilà un programme qui ne sortait effectivement pas des écoles militaires. Une fois sa phrase toute prête énoncée, Joaquin soutint le regard de son vis-à-vis. Et ne put s'empêcher d'ajouter :

"Quand le navigateur Olvarez prendra son poste, Lieutenant ? Je sais qu'il est lui capable d'arracher les oeillères que je lui impose quand il le juge nécessaire."

Il jeta un regard mauvais au pilote muet, le soupçonnant fortement d'avoir reçu des consignes du Lieutenant avant le début de l'exercice. N'importe quel autre pilote compétent aurait ne serait-ce qu'émit un doute quant aux décisions d'un jeune senseur.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
L'adjudant Irigoyen avait décidemment du mal à dissocier leçons et partage d'expérience. Il était commun, en fin d'exercice, de donner son avis sur les performances de ceux qui réalisaient l'exercice. Il me faudrait réussir à trouver le bon angle d'approche, si je souhaitais le faire progresser sans pour autant brusquer sa sensibilité. Une noix difficile à briser, comme diraient les corporatistes.

« D'ici quelques heures. » Je soupirais silencieusement, prenant quelques instants de réflexion. Continuer de discuter ici et maintenant n'était pas une bonne idée, autant lui laisser le temps de se calmer, avant de tenter quelque chose.

« Je me retire. Si vous me cherchez, je serais en salle de réunion. Adjudant, à vous le commandement. »

Une phrase usuelle, presque une coutume, envoyée au plus gradé du pont de commandement lorsque son supérieur se retire, dont le second plus haut gradé accuse généralement réception, le plus souvent en déclarant : entendu, je prends le commandement.
avatar
Voir la fiche
Joaquín Irigoyen
Officier communication et senseur du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t590-joaquin-irigoyen-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t653-carnet-de-bord-de-joaquin-irigoyen http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus
Quelques heures. Joaquin n'avait même plus conscience de l'heure qu'il était, ni même du temps qu'il avait passé sur le pont depuis son arrivée sur le Cerberus. Les quarts n'avaient à ses yeux qu'une importance toute relative. Il préférait passer du temps ici, où il se sentait en pleine possession de ses moyens, qu'alité dans ses quartiers sans rien avoir d'autre à faire que de compter les tuiles de carrelage au sol. Plusieurs fois, ses supérieurs avaient dû lui ordonner de se retirer, sans quoi il aurait passé des journées entières à son poste.

"Bien reçu, Lieutenant. Je prends le commandement", répondit-il machinalement comme on le lui avait enseigné.

Il pivota légèrement pour s'assurer que les soldats en poste avaient tous eu l'information. Il retourna ensuite se planter à son poste d'observation, sans ne rien voir d'autre que le vide intersidéral constellé d'étoiles plus ou moins lumineuses. Il attendrait le navigateur Olvarez ici et ferait tomber ce maudit record dès qu'il mettrait les pieds sur ce pont. Le Lieutenant pouvait bien vanter les mérites du travail d'équipe, encore fallait-il que l'équipe constituée soit la meilleure possible.
avatar
Voir la fiche
Mia de Moya
Seconde du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t340-mia-de-moya-imperium-secon http://helldorado.forumactif.com/t359-mia-de-moya#4391 http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Je m'étais isolée, comme annoncé, en salle de réunion. J'avais toujours eu le tact nécessaire pour approcher les gens, et malgré mon peu d'aisance pour les comprendre m'était toujours attelée, avec un succès plus ou moins clair, à créer des liens entre mes hommes et moi. Jusqu'à Joaquin.

Difficile de savoir sur quel pied danser, avec lui. La familiarité ne lui plaisait pas plus que l'autorité, et j'avais peu d'espoir concernant l'humour. Ce n'était pas un manque d'émotion, contrairement à d'autres tels que mon beau-frère, mais plutôt une absence de compétences sociales, ou d'intérêt pour celles-ci. L'officier pensait pouvoir agir seul, réussir seul, là où un vaisseau ne pouvait fonctionner que si l'on travaillait ensemble. Nul ne doit être remplaçable, c'était l'un des motos des vaisseaux de guerre de l'Empire.

En bref, je n'arrivais pas à m'en rapprocher, et cela me peinait tout autant que cela pouvait déstabiliser l'efficacité du pont. Que faire, maintenant ? Le faire appeler ici ? L'attraper au mess pendant son déjeuner ? Non, tout cela serait bien trop officiel. Comment arriver à l'atteindre suffisamment pour qu'il trouve de lui-même sa palce au sein de l'équipe ? Qu'il puisse travailler en équi- Non. Mia, que tu es bête. C'est pourtant évident. Oui, ça pourrait marcher. Il me faudra simplement attendre le prochain astroport.
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots