avatar
Voir la fiche
Seik'el Iyeywi
Intendante et Mystique de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t95-seik-el-iyeywi-pirate-inten http://helldorado.forumactif.com/t106-livres-de-comptes http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate
Coucou tout le monde bouhou

Je viens de me rendre compte que personne n'a encore osé poster dans cette section donc j'inaugure avec mon illu du jour.

Krita, tablette graphique Bamboo Pen&Touch, environ 9h:

J'espère que ça vous plaira redheart Si vous avez des commentaires, des conseils, des critiques constructives, n'hésitez pas, et surtout ne soyez pas timides et n'ayez pas peur d'ouvrir votre propre galerie ! gimme


"Ne vous y frottez pas Matelots, et écoutez l'histoire,
C'est la drôlesse à feu Orlicar, celle qu'on appelait l'Ange Noir..."

Spoiler:
avatar
Voir la fiche
Silène De Sedeño
Propriétaire du Rust&Bones

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t521-silene-de-sedeno-citoyen-m
Je te l'ai déjà dit sur discord, j'adore ! scream

Surtout la colorisation au niveau des cheveux et du chapeau, c'est vraiment du beau travail.
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen http://helldorado.forumactif.com/t107-experience-n312-conclusions
Merciiiiii redheart les cheveux c'est vraiment mon dada, je pourrais y passer des heures, des heuuuures... melt
...en fait j'y AI passé des heures freakinout

Le chapeau c'est une brosse à hachures, j'avais la flemme de dessiner tous les brins de paille guitare

J'suis contente que ça te plaise en tout cas \o\


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Seik'el Iyeywi
Intendante et Mystique de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t95-seik-el-iyeywi-pirate-inten http://helldorado.forumactif.com/t106-livres-de-comptes http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate

Tutoriel : Reliure à dos rigide

Parce que ça va être long alors autant bien le présenter
On parlait de bullet journals sur Discord et ça m’a donné envie de me remettre à la reliure. J’avais fait un hybride de tuto et de Work in Progress il y a quelques années, pour un cadeau réalisé pour une copine. Le voici, légèrement remanié pour être moins indigeste (et avec des couleurs) houray

Préambule

Alors déjà, cassons la tronche aux idées reçues : c'est TRES facile une fois qu'on a trouvé le bon tuto et qu'on le suit scrupuleusement. On peut évidemment adapter, modifier, combiner, mais quand on débute vaut mieux s’en tenir à suivre pas à pas ^^ Je vous mettrai quelques liens à la fin si vous voulez creuser. Autre avantage, c'est pas cher DU TOUT, et surtout ça fait SUPER plaisir tant à offrir qu'à recevoir… ou à écrire dedans ;)
Pour faire ce livre j'ai dû dépenser dans les 30€. Là comme ça ça a l'air cher, mais c'est 30€ d'outillage (scalpel, colle, plaque à découper si vous voulez éviter de bousiller votre bureau ce qui est quand même sympa) et de papier, donc un investissement de départ qui peut servir pour autre chose même si c'est dans dix ans, et surtout qui est très très vite amorti : les outils serviront des années, et je n'ai pas utilisé toute la ramette pour ce livre, loiiiiiiiiiin de là, j'ai de quoi en faire encore neuf identiques (500 feuilles par ramette, 50 feuilles pour ce livre, et il fait 200 pages le petit donc c'est loin d'être négligeable) et au pire ça sert toujours pour imprimer des trucs.
Le reste ? J'ai récupéré des vieux calendriers et du carton d'emballage, et pioché un peu partout : dans mes vieilles affaires de collège/lycée, dans la boîte à couture de ma mère, dans les tiroirs, dans du tissu qu'on a acheté mais jamais utilisé (de vieux vêtements ça marche aussi, les jeans notamment), et dans des plumes que j'avais déjà. Si vous avez des bijoux fantaisie que vous ne mettez plus, vous pouvez les démonter et récupérer les bouts pour orner la couverture, vous pouvez aussi trouver des choses super sympa dans les brocantes...  
En plus il est évident qu'on ne va pas fabriquer cinquante livres pour soi-même, c'est aussi pour offrir qu'on en fait. Or un cadeau fait main, c'est un cadeau qu'on n'achète pas, donc de l'argent qu'on ne dépense pas =) à terme c'est donc un très bon plan pour ceux qui ont des finances limitées mais veulent quand même faire de beaux cadeaux ! Bon après c'est sûr que ça marche mieux si on est face à des gens qui aiment un tant soit peu lire ou écrire...

Avertissement

Je n'ai en aucun cas la prétention d'être une professionnelle. Vraiment. Je fais juste ça parce que j'aime les livres, que je trouve ça magnifique d'avoir "son" livre entre les mains, et qu'il se trouve que justement j'ai des amateurs de livres dans mon entourage =) et au pire je peux toujours écrire mes RPs dedans

Avertissement 2

Je suis un être totalement dépourvu d'organisation, pas doué en photo, encore moins avec un téléphone, et le lieu où je travaille a une lumière archipourrie. Donc les photos sont d'une qualité plus que médiocre, en plus de vous montrer l'état de rangement douteux de mon bureau, MAIS ya les bouts de livre dessus et c'est ça qui compte, pas vrai ? :3

Avertissement 3

C'est long. C'est très long. Mais si vous avez le courage de tout lire et que vous avez des questions, n'hésitez pas, si je peux vous répondre ça sera avec plaisir !


Matériel

On commence fort, j'ai pas pris de photo de tout mon matériel et là je l'ai pas sous la main, mais voilà à peu près la moitié :

Spoiler:
Du papier. Plein de papier. Là c'est du Clairefontaine d'un grammage standard (80 ou 90g/m²), légèrement satiné (je me suis gourée en achetant la ramette, je voulais du mat, mais en fait ça supporte bien le bic ET le stylo encre, les crayons de couleur donnent un résultat assez correct si on veut faire des croquis, donc tout va bien), couleur… ivoire, je crois, j'ai pas mon matos sous la main pour la référence exacte. J'ai pris du A4 pour un livre format A5, parce que c'est de loin le plus facile quand on est incapable de couper droit débute angel mais on peut faire des livres de tous formats avec cette méthode, surtout que les ramettes existent aussi en format A3 o/ On peut aussi utiliser d'autres types de papier bien sûr, selon ce qu'on veut faire du livre : pour un carnet de croquis on préférera utiliser du papier à dessin par exemple, ajouter des feuilles de différentes textures et couleurs pour du scrapbooking ou pour stimuler l'imagination si on veut écrire de la poésie... là j'ai fait simple.

Spoiler:
Bobine, aiguille et enfile-aiguille, qui n'ont strictement rien de particulier. C'est pour coudre les cahiers. Un cahier c'est un groupe de feuilles pliées en deux les unes dans les autres =) là c'est une couleur un peu moche, mais j'avais le choix entre ça ou noir, et du noir dans du papier clair c'est assez meh quand même, en tout cas pour l'effet que je voulais là. C'est mieux d'utiliser du fil de lin poissé (ciré), mais le fil de couture doublé marche bien aussi quand on veut pas se ruiner ^^ par contre la petite bobine que vous voyez là, quand j'en ai eu fini avec le livre il restait presque plus de fil, j'ai dû utiliser cinq ou six mètres de fil... bon il était doublé, mais quand même.

Spoiler:
Une vieille alène qui traînait dans un tiroir de la maison et que j'ai récupérée. Ca s'utilise pour faire des trous dans le cuir normalement, mais quand on n'a pas d'aiguille à tapisserie (grosse aiguille à bout rond, ou au moins pas trop pointu) ça marche aussi très bien pour faire des trous dans le papier =)

L'autre moitié du matériel : ciseaux, scalpel à papier (je songe à investir dans un vrai cutter, pour le coup, parce que la précision c'est cool mais il faut s'y reprendre vingt fois pour couper cinq feuilles ou une plaque de carton...), carton de récupération qu'ils m'ont gentiment filé à la papeterie, tissu, colle vinylique (colle blanche qui devient transparente au séchage, marche pour le bois, le tissu, et donc le papier. C'est pas cher et j'ai pas trouvé mieux redheart ) et équerre (en plastique, ce qui fait pas bon ménage avec le scalpel à papier, il en faudrait une en métal, mais pareil je fais avec ce que j'ai sous la main). Je conseille du scotch, aussi.

Processus

Une fois qu'on a plus ou moins tout ça, on commence par réfléchir au type de reliure qu'on veut. Moi je suis une grosse noobette donc je me pose pas la question, je prends la méthode la plus simple pour les couvertures rigides, mais il existe des TAS de reliures différentes : pamphlet, copte, japonaise, pour ne citer que quelques-unes des plus connues. Et ça permet des choses très graphiques, très belles, ou au contraire très sobres.

On va donc plier les feuilles en deux, au milieu, pour avoir du format A5. Il faut que les bords soient bien en face, sinon le livre sera irrégulier et tout moche. Et même en faisant comme ça, c'est pas gagné.
Deux possibilités : soit on plie les feuilles une par une et on fait les cahiers ensuite, soit par paquets de cinq/six/huit/dix/commevousvoulez, toujours le même nombre, et on a directement les cahiers. L'avantage de la deuxième méthode, outre le gain de temps évident et notamment si on a un plioir (un outil qu'on utilise pour... plier), c'est que les cahiers sont déjà prêts et bien calés. Or vous l'aurez remarqué dans la liste ci-dessus, je n'ai PAS de plioir. Donc on y va à la one again, avec l'ongle et l'équerre, et on s'arrangera après avec les bords pas alignés :superman:
Personnellement je fais des cahiers de cinq feuilles A4 pliées en deux pour pas trop souffrir à l'étape suivante, et j'ai pas vu de grande différence entre "plier les feuilles une par une" et "les plier par cinq", à part un gain de temps considérable. Une par une, pour les 50 feuilles de ce livre, ça a dû me prendre au moins deux heures si ce n'est trois. Autant dire qu'il vaut mieux avoir une bonne musique ou un bon film à côté... Si on les plie par cinq, ben on divise le temps par quatre ou cinq (il faut quand même faire attention que toutes les feuilles soient bien en face).

A la fin, on a donc ça :
Spoiler:

Ensuite, une fois qu'on a cette pile de papier plié d'une hauteur qui convient au projet, deux possibilités : soit on est pressé et on colle tout directement, soit on essaie de faire les choses un peu plus à l'ancienne, parce qu'on aime ça, qu'on a plein de temps devant soi (il faut encore deux bonnes heures), qu'on veut s'entraîner, par goût du défi, et/ou qu'on veut pouvoir dire, non seulement "j'ai fait mon livre !" mais bien "j'ai COUSU mon livre !", ce qui perso me fait beaucoup plus chaud au cœur considérant que... je ne sais pas coudre. *REVELATION*

On passe donc à la deuxième étape rigolote : faire des trous dedans. Là on arrête le film et on met la musique, ça demande plus de concentration que l'étape précédente. On prend d'abord une nouvelle feuille de papier, qu'on va appeler le gabarit, et une règle. On plie la feuille en deux pour qu'elle soit à la même taille que les autres, et on décide où on fera les trous pour coudre les cahiers ensemble. Ici, j'en ai fait quatre. On marque les trous au crayon/stylo sur le gabarit, puis on les troue avec l'alène (ou l'aiguille à tapisserie). Une fois que c'est fait, on met le gabarit à l'intérieur de chaque cahier, on veille à ce qu'il soit bien en place, et on perce la tranche de chaque cahier avec l'alène suivant les trous du gabarit o/ Ca peut faire des trous assez gros, c'est normal, ce sera plus facile pour coudre après.

Spoiler:

Ensuite... ya plus qu'à o/ je vous épargne les explications hasardeuses de "comment on coud ça", d'autant que j'ai pas pris de photo de ma progression, et je vous renvoie aux tutos en fin de message :3 La principale chose à retenir de cette étape : on coud pour tenir les cahiers ensemble. Il faut donc serrer autant que possible, et c'est là que le fil de lin poissé est précieux : lui, il ne casse pas quand on tire dessus, contrairement aux fils de couture. Mes cahiers ne sont pas assez serrés et ça se voit, mais après ça ne se verra plus =)

Spoiler:



Là, en théorie, ça fait entre trois et six heures qu'on est sur notre bouquin et on commence à en avoir marre. On peut donc vouloir faire autre chose, et pourquoi pas dormir. Un dernier petit effort avant le repos ! On va chercher la colle vinylique et on badigeonne le dos du livre, là où on voit les jolies coutures. On pose le livre au bord du bureau, avec juste le dos qui dépasse de quelques millimètres... et un dictionnaire dessus. Ou le reste de la ramette de papier. Un bon truc bien lourd quoi. Pareil, quelques millimètres avant le bord du dos du livre. Le but est que la colle pénètre entre les cahiers pour bien les lier (d'où le fait qu'on n'écrase pas le livre sur toute sa longueur), et que les cahiers ne soient pas trop écartés non plus histoire que ça serve à quelque chose (d'où le fait qu'on l'écrase quand même). Là on peut aller dormir.




Après avoir mangé/baladé/dormi/autre, ou pendant que la colle prend si on est dans le groove, on passe à la couverture ! Allez chercher votre carton de récup'. Vous avez toujours votre gabarit, celui qui vous a servi à faire les trous dans les cahiers ? Oui ? Parfait, il va resservir. A moins d'avoir un tissu très dense/sombre ou un papier très épais (ou du cuir souple, pourquoi pas), mieux vaut éviter les zones avec des impressions noires, on risque de les voir à travers et c'est pas très glop.
Maintenant il faut poser le gabarit sur le carton, ajouter 5mm en haut, en bas et soit à gauche soit à droite (ou aux deux si vous voulez hein, ça marchera pareil, la couverture sera juste encore un peu plus large que le livre, d'ailleurs si ça vous éclate vous pouvez tout à fait mettre 3cm de plus, faites des essais !), tracer des traits pour relier tout ça, et découper. Quand on a notre premier morceau de carton, on le reporte à côté et découpez à nouveau. Ensuite on mesure l'épaisseur de notre bloc de papier cousu et collé sous son dictionnaire, on reporte sur la plaque de carton, on ajoute l'épaisseur des deux plaques de carton déjà découpées, et on coupe. On a le squelette de notre couverture ! o/

Ensuite, on pose tout ça sur notre tissu, qui lui par contre sera d'une seule pièce. Il faut laisser quelques millimètres entre chaque morceau de couverture, c'est ce qui permettra à votre livre d'ouvrir et de fermer. Scotcher les trois bouts de carton ensemble est indispensable pour conserver cet écartement tout au long des manipulations à venir ! (moi j'avais pas de scotch alors j'ai fait comme j'ai pu, mais je recommande pas) Gardez au moins 1cm de tissu en plus tout autour de la couverture, pour pouvoir le rabattre et le coller. 2cm c'est mieux, 3cm c'est le maximum. Marquez ça au crayon, on le verra pas une fois le livre fini, entamez le bord du tissu aux ciseaux, puis tirez fermement, ça se déchire tout droit en suivant la trame. Vous ferez jamais mieux avec des ciseaux !
Maintenant qu'on a notre couverture aux dimensions, on coupe de petits triangles dans le tissu au niveau des espaces entre les morceaux de couverture, on taille aussi un triangle à chaque coin (n'hésitez pas à le faire en plusieurs fois pour bien voir où couper exactement !), on met un filet de colle le long du bord du tissu, on rabat et on appuie un bon coup. Personnellement je ne mets pas de colle sur la partie visible de la couverture (celle qui est contre la table), elle laisse généralement des traces... et on ne veut pas se retrouver avec un "X" vert foncé au beau milieu d'une couverture vert clair, n'est-ce pas ? face

Spoiler:

J'ai toujours fait dans cet ordre, mais je conseillerais quand même à ceux qui auraient l'idée saugrenue de coudre/broder quelque chose sur leur couverture (genre des plumes *toussote*) de le faire entre l'étape "découpage" et l'étape "collage". La rigidité du carton derrière le tissu oblige à certaines contorsions quand on veut ressortir l'aiguille à un endroit particulier, et empêche toute manipulation de l'aiguille sur la face cachée du tissu dans le cas de la broderie.

Si vous voulez utiliser du papier en couverture
Ca se passe pareil, sauf que contrairement au tissu il n'est pas obligé d'être d'un seul tenant. Pourquoi ? Parce qu'il faudra de toute façon rajouter une pièce plus solide pour renforcer le dos du livre, en effet le papier s'use facilement à cet endroit et aura tendance à se déchirer. Cette pièce peut être du papier à fort grammage, du simili-cuir (ou du vrai cuir mais ça devient vite très cher), du tissu... n'importe quoi, tant que c'est assez souple pour permettre au livre de s'ouvrir et que c'est raisonnablement esthétique.

On retourne à présent à notre paquet de feuilles pliées/cousues/collées, qui doit maintenant être sec que vous ayez dormi ou pas. Là non plus, pas de photos, il va falloir me croire sur parole.

Etape facultative mais qui je trouve a un rendu très sympa, surtout si vos feuilles ne sont pas toutes parfaitement alignées : on prend le scalpel à papier, ou du papier de verre, et on racle les bords du paquet.  Si on le fait assez longtemps, ça devient quasiment lisse, tout en prenant un côté "vieux papier" que je trouve très très chouette. Attention, ça fait beaucoup de poudre, c'est mieux d'être dans un endroit aéré ou de se protéger le visage pour éviter de respirer ça, je veux pas être responsable d'un cancer des sinus si quelqu'un sniffe trop de particules fines.

Autre étape facultative : si vous voulez mettre un ruban en guise de marque-page, c'est le moment, après il sera trop tard ! Il suffit de le coller sur 2-3cm en haut de votre bloc cousu, sur le dos.

On prend donc une feuille de papier, et notre papier cousu. On prend la largeur du dos du livre, on rajoute 3-5cm de chaque côté, on plie pour marquer l'emplacement du dos, et on coupe. C'est pas clair du tout. En clair, on doit se retrouver avec un morceau de papier de la hauteur de notre paquet amoureusement cousu tantôt, qui se présente de la façon suivante : 5cm - largeur du dos du livre - 5cm. C'est tout de suite plus clair :P maintenant on en refait un tout pareil o/
Une fois qu'on l'a, on le tartine de colle sur toute une face, et on le fout au dos du bouquin. Ca renforcera un peu tout ça, et ça comprimera encore un peu le papier :3 On prend son jumeau, on met de la colle UNIQUEMENT sur la partie du milieu, et on le met aussi. Ca fait comme des ailettes, du coup. On va se faire un chocolat chaud pendant que ça prend.

Maintenant, l'étape délicate... assembler tout ça !

Pour commencer, on place la couverture face à soi. Ensuite on prend notre bloc de feuilles avec ses deux petites ailettes, et on met de la colle UNIQUEMENT au dos des ailettes, PAS sur la partie centrale ! Ca fixe le livre à la couverture, tout en lui laissant assez d'amplitude pour s'ouvrir et se fermer, chose qui ne serait pas possible si on collait aussi le dos =) On maintient les pages à la verticale le temps que ça prenne, quitte à les caler avec du matériel, pendant ce temps on peut commencer à ranger le barda.

On sort ensuite deux autres feuilles, là j'ai pris le même papier mais on peut prendre autre chose pour trancher un peu, du papier coloré, à motifs, plus épais ou tout ça à la fois. On marque le pli au milieu sans plier franchement (pour que la suite se fasse proprement) et on colle moitié sur l'intérieur de la couverture, moitié sur la toute première page du bloc de papier, celle où on voit le petit renfort qu'on a mis tout à l'heure ! Ca fait beaucoup, beaucoup plus fini quand on voit pas le carton de récupération, hein love On répète l'opération à la fin du livre, et TADAAAAAAAAAAAAM !

Spoiler:

Allez maintenant on passe à la dernière étape, les plumes sur la couverture. C'est tout bête, on prend nos plumes/colifichets/machins, on les agence jusqu'à ce que ça soit bon, dans mon cas j'ai pris trois plumes de paon et ça donnait ça :

Spoiler:

Puis ensuite on coud les plumes à la base, et on rajoute quelques points plus haut pour que la Grande Plume Verte reste bien courbée comme on veut, et surtout bien plaquée contre la couverture, histoire d'augmenter sa durée de vie.
Astuce si vous travaillez, comme moi, avec du tissu que vous avez déchiré et pas découpé : récupérez donc un ou deux fils baladeurs et utilisez-les pour coudre vos décorations, ça sera tout pile la bonne couleur. Attention quand même, ne tirez pas trop dessus parce que c'est moins solide que le fil de couture, en tout cas avec ce tissu.
Selon les décorations, on peut évidemment utiliser de la colle... en évitant d'en mettre partout, ce serait vraiment bête de devoir tout recommencer !

Spoiler:



Et voilà, c'est fini ! =DDD

Annexes


Les ressources

Il y a des dizaines de tutoriels et de ressources, malheureusement en anglais hormis quelques rares exceptions. Je vous mets mon préféré : Layman's Guide to Book-binding. Les illustrations et schémas sont particulièrement clairs, c'est très bien expliqué. Seul hic... c'est pas un pro. Mais bon j'ai pas la prétention de l'être non plus, et du moment que le résultat tient la route, au fond, on n'en demande pas forcément plus :P
Lui par contre je sais pas si c'est un pro mais il fait de pures merveilles qui coûtent un rein, dans cette galerie vous trouverez également deux montages indiquant comment et avec quoi il travaille... pas grand-chose de commun avec ce que vous venez de lire, pas vrai XD
Cet article est juste MAGNIFIQUE, il donne des tas d'exemples et de liens, n'hésitez pas à y faire un tour même juste pour le plaisir de voir tous ces livres !
Ce blog renferme des tas, vraiment des TAS, de modèles magnifiques pour la reliure japonaise (asa-no-ha toji), qui ne fonctionne pas du tout sur le même principe que celle que je vous ai montrée.

Les plumes

Si vous cherchez du paon ou autres plumes inhabituelles, vous pouvez en acheter sur Etsy et Etsy Studio, Ebay, ou ailleurs, n'hésitez pas à comparer les prix et les frais de port. Sinon, en appliquant certaines précautions de base (ne pas les prendre à mains nues tant qu'elles ne sont pas lavées - surtout si c'est un oiseau sauvage ou un pigeon -, et ensuite bien les laver à l'eau savonneuse, voire les passer quelques minutes au four pour tuer les miasmes), vous pouvez en récupérer autour de vous.
Ainsi si vous êtes à la campagne, allez balader dans les bois, et pensez à demander aux chasseurs : les plumes de faisan et de perdrix sont juste magnifiques et si vous ne les prenez pas elles partent à la poubelle... Vous pouvez aussi essayer du côté des élevages de volailles (canard notamment, les plumes de cane ont des motifs très intéressants), du voisin qui a des oiseaux chez lui, voire du zoo... attention avec les plumes de perroquet d'ailleurs, c'est magnifique mais c'est réglementé vu qu'ils sont protégés par la convention de Washington. Il me semble qu’il faut des autorisations préfectorales en France pour pouvoir les utiliser (pour vendre des objets qui en comportent j’en suis quasiment sûre), mais à vérifier.

Le reste

Soyez curieux ! Regardez ce qui se fait, ne vous limitez pas aux exemples ci-dessus, n'ayez pas peur de mélanger les techniques voire les disciplines : macramé, bijoux DIY, motifs en perles de rocaille, pourquoi pas illustration ou même pyrogravure... il y a de quoi faire de vraies merveilles en croisant tout ce que vous savez faire, alors n'hésitez pas !
De même, le printemps est presque fini mais il est encore temps de faire du rangement, profitez-en pour retourner les placards, les tiroirs, le garage et la cave en quête de petits machins à (ré)utiliser, on serait surpris de tout ce qui dort dans nos affaires !
Enfin, soyez attentifs à ce que vous jetez. Je parle pas d'aller faire les poubelles, mais parfois de petits objets abîmés ou cassés, ou des vêtements déchirés qu'on pense bons à jeter, peuvent encore servir. Vous pouvez même faire comme moi pour mon prochain livre et recycler le vieux sac à main en simili-cuir de votre mère niah



"Ne vous y frottez pas Matelots, et écoutez l'histoire,
C'est la drôlesse à feu Orlicar, celle qu'on appelait l'Ange Noir..."

Spoiler:
avatar
Voir la fiche
Modestie Profitendieu
Membre d'équipage de l'Albatros

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t684-modestie-profitendieu-pira http://helldorado.forumactif.com/t688-en-toute-modestie
Allez, on va faire plus court pour cette fois-ci houray

Petit aperçu de mon illu du moment~

Spoiler:

bouhou
avatar
Voir la fiche
Seik'el Iyeywi
Intendante et Mystique de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t95-seik-el-iyeywi-pirate-inten http://helldorado.forumactif.com/t106-livres-de-comptes http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate
Pas fini l'illu qui précède, maiiis j'ai une gribouille bouhou c'est censé être Mod. Censé. Ceeensé.

Ca m'a pris euh... trop longtemps XD 3h peut-être ? A5, crayon beaucoup trop sec à mon goût (3H ? 4H ? Juste un crayon de merde ? Aucune idée, ça faisait critch-critch sur le papier, aaargh scream), crayon HB, cette madame pour la pose, et en gros voilà.

Spoiler:


Comme d'habitude, avis, conseils, critiques constructives etc. sont les bienvenus heart


"Ne vous y frottez pas Matelots, et écoutez l'histoire,
C'est la drôlesse à feu Orlicar, celle qu'on appelait l'Ange Noir..."

Spoiler:
avatar
Voir la fiche
Conrad Stackborn
Capitaine du Liberty

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t96-conrad-stackborn-pirate-cap http://helldorado.forumactif.com/t104-skull-flames-roses http://helldorado.forumactif.com/t102-liberty#183
nice love




avatar
Voir la fiche
Modestie Profitendieu
Membre d'équipage de l'Albatros

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t684-modestie-profitendieu-pira http://helldorado.forumactif.com/t688-en-toute-modestie
*encadre le smiley keur du loup*

Comme certains le savent peut-être, l'Inktober a commencé hier. Un mois de dessins à l'encre, en illustration traditionnelle ou digitale, noir et blanc ou couleur, propre ou cracra, élaboré ou torché sur le coin d'une table.
Comme certains le savent également, j'ai jamais réussi à dépasser la première semaine.
Cette année sera-t-elle différente ? niah

Jour 1 : done !:
avatar
Voir la fiche
Seik'el Iyeywi
Intendante et Mystique de l'Iceberg

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t95-seik-el-iyeywi-pirate-inten http://helldorado.forumactif.com/t106-livres-de-comptes http://helldorado.forumactif.com/t87-l-iceberg-fregate-pirate
Un peu tard, mais au Québec il est même pas 20h30 d'abord face

Jour 2 :


"Ne vous y frottez pas Matelots, et écoutez l'histoire,
C'est la drôlesse à feu Orlicar, celle qu'on appelait l'Ange Noir..."

Spoiler:
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots