Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
La jeune femme resta un instant immobile derrière la porte, terrifiée par les coups qu'elle entendait et ce que ça supposait. Puis une voix rocailleuse la sortit de son hébétement. "Oui... Oui, vous avez raison."

Elle fit volte-face et retourna vers le centre de la salle. Elle remarquait que Wynnstan était bizarre quand l'homme lui demanda autre chose.

"Il faut monter. Au second étage puis une échelle descend dans la ruelle."

Elle se rua ensuite vers un Wynnstan tout tremblant:

"Wynn? Çà va? Répond moi? Parle moi?"

Devant le peu de réponse du médecin, Audrey changea d'objectif. Elle ouvrit le tiroir des objets trouvés et y trouva - miracle - deux boucliers personnels, oublié là par des pirates un peu trop imbibés. Ou p'tet laissé là en gage d'un paiement? Seul Wulf savait. Et il était pas là. Elle en accrocha un a la ceinture de Wynnstan et l'activa avant d'en faire autant avec elle même. Puis elle pris un des beaux couteaux de Wulf, le grand qui servait à couper les fruits pour les cocktails et à frimer devant les clients et elle le glissa à sa ceinture.

Elle verrouilla la caisse et enfin, elle pris le bras du grand échelas vautré sur le bar pour le passer autour de ses épaules. Bras dessus, bras dessous, elle tenta de le tirer vers l’escalier. Le Rocailleux avait raison, il fallait évacuer, mais elle ne pouvait pas laisser Wynn derrière, pas si elle voulait pouvoir de nouveau regarder Wulf en face.
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Merde... il y a une sortie de secours à l'étage. Si les trinitaires sont cons c'est une voie de secours...sinon c'est une deuxième voie pour entrer. Enguerrand réfléchit aussi vite qu'il peut mais là vraiment c'est pas un truc qu'il maitrise bien organiser des gens qui ne maitrisent pas l'art du combat. S'il était entouré de pro ça serait simple. Une poignée d'ordre intelligent et chacun ferait son job.. jusqu'au premier problème. Mais au moins les gens seraient en mouvement. Là il ne sait pas quel choix faire avec une troupe de mo'at qui ne comprennent pas le standard, un grand dadai inutile et une cuisinière volontaire et dégourdie mais un peu seule avec lui pour gérer la crise.

- gaffe. Qu'ils ne tentent pas d'entrer par là. signale finalement Enguerrand.

Il la laisse juge de ce qui convient de faire. Il devrait sortir son HCom et appeler la police. Mais il ne peut pas se résoudre à une extrémité de ce genre. Il va régler la situation. Les gens deviennent plus calme quand leur sang coule.

- De mon coté je m'assure que personne ne monte cet escalier. Ou pas sans avoir souffert. dit-il simplement.
avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Péniblement, Audrey tirait Wynnstan vers l'escalier, trébuchant, vacillant et tirant sur le grand échelas.

Le Rocailleux prévint du risque que les trinitaires n'envahissent la sortie de secours. Audrey grinça des dents à cette idée et accusa réception de l'information:

"Ok. Bonne chance et merci."

Elle était presque à l'escalier... Elle y était presque... presque... Elle y était!

Elle siffla pour attirer l'attention des Mo'ats et fit signe de monter dans un geste qu'elle espérait universel.

Puis elle ressaisit son fardeau et le tira de marche en marche.
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
"Ouais ouais... à boire, faut que j'-" ...mais pourquoi elle me tire en arrière attends non, elle fait quoi là ? J'me casse pas la gueule mais pas loin, j'ai le cœur qui saute au passage, c'est affreux j'ai horreur de ça et en plus ça va pas m'aider à tenir droit et bon sang mais elle veut que j'les monte comment les escaliers ?! Et les médocs merde ! Y a la caisse de burgers par terre aussi à côté, entre le comptoir et les cuisines. Euh. Euh. Euuuh.

"Prendre... docteurismes ?" je tente.

Pas la moindre foutue idée de comment on dit "médicaments" en mojat, si j'ai su j'ai oublié. Par contre essayer de me tourner pour voir les gens c'était pas une très bonne idée, ouh ça tourne encore plus, je me retourne vite dans l'autre sens, à temps pour me rattraper de la main au mur. Et puis visiblement Audrey sait comment me faire avancer parce que j'arrive presque - presque - à pas trébucher sur une marche. Jusqu'au moment où ma jambe me lâche juste quand je pose le pied.


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"

Les bruits des mo’at sont étouffés mais il est clair de remarquer que la panique n’est pas loin et les sons qui viennent de la serrure ne font rien pour les calmer. Regroupés en bande, ils semblent supplier du regard les trois personnes présentes. Celui qui parle leur langue, celle qui les nourrit et celui qui semble vouloir les protéger. Aux mots de Wynnstan, une discussion s’engage comme pour tenter de comprendre ce qu’il voulait dire. Discussion bien vite arrêtée par un crac  sinistre. La porte à cédé. La poussant du pied, un homme en tenue de pirate, le visage couturé de cicatrice et le couteau mono-filament à la main tente d’entrer.

“Ils sont là, appelez les renforts, on les a retrouvés !” tente-t-il de dire, si on lui en laisse le temps…

Les mo’at n’attendent pas de savoir. Comme un troupeau, ils s’agitent soudain, tournent en rond, cherchant une sortie. Plusieurs tables tombent, des chaises aussi, peut-être des verres et certainement des tablettes menu. Ce n’est que le début et, rapidement, la panique s’installe.


Consignes HRP


Wynstann, tu postes en premier, tu fais un jet pour voir si le malaise reflue (dé d’aventure, basée sur la constitution que je juge normale, a faire avec une difficulté Habile car tu n’as pas eu ce dont tu avais besoin) à faire avant le post. S’il est réussi, les symptômes s’allègent sans disparaître tout à fait. S’il est raté, tu continues comme c’est. Si tu fais un -3 tu tombes sur l’escalier.

Enguerrand : tu es le plus près de la porte, tu as donc l’initiative. Tu me fais un jet d’attaque en précisant sur c’est à main nue ou en arme blanche. C’est un jet sur lequel tu appliques tes bonus + 1 pour l’effet de surprise. A chaque réussite de 3 par rapport au niveau tu peux attaquer un adversaire supplémentaire sans relancer le dé, dans le même mouvement.

Audrey, tu as le choix une nouvelle fois entre rejoindre Enguerrand dans la bagarre ou tenter de diriger la foule. Pour le premier choix, tu n’as pas de jet à faire mais traverser les mo’at en panique te prends tout ton tour et tu es bousculée. Pour le second choix, tu me lances un dé d’empathie (que tu n’as pas donc +0 avantages) en difficulté Habile. Si tu réussis, la moitié de la foule est à l’étage. Si tu échoues, tu verras bien.

Ordre de réponse :

  • Wynstann
  • Enguerrand
  • Audrey


avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Je me vautre pas. Miracle, je me vautre pas. J'ai un sursaut, pas physique mais dans la tête, un sursaut de "non mais je vais pas crever ici à cause d'un putain de malaise !", et je sais pas si c'est à cause de ça ou d'autre chose mais j'ai moins le vertige. J'me sens pas encore de faire un marathon mais j'ai moins besoin de m'appuyer sur Audrey et le mur. Derrière c'est... je sais pas. Y a des grands bruits, ça gueule, encore des bruits et des cris. Je m'arrête, je me retourne. Moins vite que tout à l'heure, pas envie de me casser la gueule.

Oh là là, c'est la panique, c'est affreux. Qu'est-ce qu'on va faire ? Nous, là, qu'est-ce qu'on est censés faire ? Elle a prévu quoi Audrey ? J'en sais rien, j'en sais rien, moi je vois juste des gens qui ont encore plus peur que moi et qui ont sûrement raison d'avoir peur mais c'est pas normal que quelqu'un au monde ait plus peur que moi et pour des raisons sérieuses en plus, des vraies raisons qui ont des jambes et sûrement des armes et qui veulent vraiment, consciemment, leur faire du mal. Et des femmes et des enfants et même des bébés.

"Venir !" Y a juste un filet de voix qui sort. J'me racle la gorge, fort. De travers. Ca fait mal. "Hey ! Ici, venir !"

...j'pensais pas pouvoir crier aussi fort. Au moins cette fois on m'entend...


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Voilà, Ils entrent armes à la main. Le visage d'Enguerrand se ferme et dans sa tête le compte commence alors que son attention se porte à son environnement et à la mission qu'il vient de s'assigner.

"1"

Le pirate avance soudainement sur le côté du gars au couteau. Il devrait regarder autour de lui au lieu d'ouvrir sa gueule. Enguerrand le prend complètement par surprise et son poing de métal s'écrase à pleine vitesse sur la mâchoire du gars. Il est instantanément déconnecté et s'effondre au sol comme une loque.

"2"

Derrière le premier trinitaire, qui gît désormais au sol, deux autres surgissent mines patibulaires et l'envie d'en découdre. Enguerrand continue son office, d'un coup de pied, sec et précis, il vient frapper l'adversaire le plus proche derrière le genou. Ce dernier se retrouve une jambe à terre. Le trinitaire tourne la tête vers son agresseur quand le coude d'Enguerrand vient le mettre KO.

"3"

Les choses se compliquent un brin puisque le dernier n'attend pas bêtement et tente de planter Enguerrand pendant qu'il met hors combat son camarade. Pas de chance la lame monofilament qui filait droit vers le visage d'Enguerrand est arrêtée par son bras gauche et ricoche contre la garde monofilament qu'Enguerrand a activé au moment de parer. C'est donc un trinitaire surpris de voir son arme déviée qui se prend un direct puissant en plein sur son nez. Un craquement sinistre indique qu'il vient d'être pulvérisé par l'impact alors que le homme s'écroule.
avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Enfin, ENFIN, Wynnstan sors de son hébétement alors Audrey le lâche, mais c'est la seule bonne nouvelle qu'elle a. La porte explose, la foule aussi. La salle se remplie du bruit des chaises, des tables et des précieuses tablettes de commande jetées au sol.

Ça y est. Le Runny Amber commence à souffrir. Il commence à être dégradé. Il est sous sa garde et il est abîme. Wulf va...

La cuisinière prend une profonde inspiration. Puis une seconde, puis une troisième et la crise de panique reflux. Il n'est pas temps de penser à Wulf. Wulf, elle gérera ça plus tard. Pour le moment elle doit rester calme pour limiter les dégâts.

Les gestes ne suffisant pas, elle décide d'attirer l'attention de la foule:

"HEY"

Plusieurs personne se retournent, elle en attrape gentiment deux par le poignet et essais de les entraîner vers l'escalier en répétant les paroles de Wynnstan au mieux:

"Hai V'nir ci!"

Mais les deux personnes se libèrent vite pour se précipiter sur d'autres gens. Famille? Amis? peu importe, mais ils ne vont pas vers l'escalier. Audrey pourrait en pleurer de frustration. D'ailleurs peut-être que des larmes perlent à ses yeux. Peut être. Elle ne sais pas.

La casse continue de plus belle. Et Audrey ne sais plus quoi faire pour emmener les Mo'at vers la sortie.

"Tu devrais y aller, Wynnstan. Sortir. Tu sais par ou, hein?"

Mais elle doit réessayer. Courageusement, Audrey essais d'attraper un autre mo'at pour l'envoyer vers l'escalier.

Que faire d'autre?
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"

Les trois premiers hommes n’ont pas le temps de voir venir l’ennemi avant que l’inconscience ne les emporte. Hésitant, le dernier mit trop de temps à parler dans son HCom. Devant la menace, il jeta ce dernier qui tomba allumé sur le sol de l’astroport et sortit son couteau, attaquant le Passeur alors qu’il se tourne vers lui.

Les mo’at panique de plus en plus. Si les femmes et les enfants ont tendance à suivre les consignes des deux roux, les hommes et surtout le petit groupe autour de l’homme qui avait confronté le leader courent vers le bar. Des bruits de verre brisés se mélangent à ceux des bouteilles dont ils veulent faire des armes. On voit à leur air que la peur est la seule conseillère qu’ils écoutent.

A l’étage, d’autres bruits. Une des filles, inquiète descend. Elle parle le mo’at ET le standard mais la vue des corps trinitaires et du groupe tatoué inquiète l’ancienne esclave qui remonte en vitesse, ferme la porte du haut et la verrouille. Vous êtes à présent coincés dans la grande salle… qu’allez-vous faire ?

Consignes HRP


Enguerrand : je ne te fais pas tirer l’attaque contre le dernier combattant du round si tu décides de le mettre hors d’état de nuire mais n’oublie pas que derrière toi, ça panique et ça commence à s’armer. Tu ne sais pas s’ils sauront faire la différence entre amis et ennemis.

Au trois, vous ne pouvez plus vous rendre à l’étage, pas plus que vous ne savez s’il y a des ennemis à la porte de derrière. Pour le moment cependant, vous avez un répit, dans la grande salle. Les mo’at sont de plus en plus anxieux. A vous de voir comment vous vous organisez.


Vous avez exceptionnellement 72 heures pour répondre.

Ordre de réponse :

  • Enguerrand
  • Audrey
  • Wynnstan


avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Enguerrand aperçoit un dernier gars qui lui ne tente pas de se jeter sur lui. Il est plutôt entrain d'essayer de manipuler son HCom sans doute pour rameuter des renforts. Tout un équipage c'est lourd... il a tenté une fois par manque de choix et il n'a pas aimé. Mais la pression est la plus forte et lorsqu'Enguerrand s'avance l'homme lâche tout pour se défendre avec son couteau monofilament. Il n'a pas l'air totalement rassuré et Enguerrand ne lui jette pas la pierre.

Le coup de couteau ne tarde pas à venir. Basique, sans imagination, sans doute la panique intérieure. Ou la colère. Le Passeur s'en fiche après tout. Il se décale subitement sur le côté et attrape le poignet de son adversaire pour serrer de toute la force de son bras cybernétique. Les os ne soutiennent pas la pression qui s'ajoute à une torsion dans un angle totalement inadapté à l'anatomie humaine. Le craquement est sinistre. Sauf que l'homme n'a pas le temps de hurler car Enguerrand virevolte dans le même mouvement et son coude vient violemment taper le crâne de son adversaire. Séché le trinitaire s'écroule au sol.

Le pirate jette un œil autour de lui afin d'évaluer la situation de manière plus précise. Et surtout connaître le nombre de cible à venir. En même temps il écrase le HCom de sa dernière victime.
avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Audrey se retourna en entendant quelqu'un descendre de l'escalier. A temps pour voir la fille pâlir et remonter. La cuistot lâcha le mo'at qu'elle tentait de monter pour la poursuivre, mais elle arriva seulement a temps pour pouvoir tambouriner sur la porte verrouillée:

"PUTAIN, MAIS NOUS LAISSE PAS LA CONNASSE! OUVRE! OUVRE, PUTAIN!"

Mais la putain n'ouvrit pas.

Furieuse, Audrey découvrit ensuite que les Mo'at commençaient à s'en prendre au stock. Elle dégringola les marches et fonça vers le groupe de vandales. Elle réussi au pris de quelques contorsions à se glisser le long du bar ou elle gueula de nouveau:

"ARRÊTEZ PUTAIN, ON ESSAIS DE VOUS AIDER, DÉTRUIRE LE BAR NE NO...."

Elle ne finit pas sa phrase car un Mo'at la bouscula, l'envoyant de cogner contre le coin du bar. En se relevant en se tenant la tête, la jeune femme se calma un peu.

"Sortir, il faut les faire sortir."


La porte de la cuisine était verrouillée. Mais il y avait déjà une porte défoncée, ici, une de plus, une de moins... Elle allait devoir forcer la porte de la cuisine.

"Faut forcer la porte de la cuisine."
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Elle panique. Elle panique et ça me fait paniquer aussi. Et puis je suis tout seul avec ma panique, elle est redescendue avec la sienne. Hein ? Oh là là non, je redescends pas ces escaliers moi, négatif, c'est pas parce que ça a l'air d'aller mieux que j'ai envie d'aller me tuer sur une marche - ou de me faire tuer par... euh... n'importe quoi qui puisse se passer en bas. J'suis très bien ici moi. Je me colle à la porte, autant que je peux, et j'essaie de pas être hystérique.

"Ecoutez. Y a des femmes. Des enfants. Des bébés et des vieux, et des tout petits enfants qu'ont rien à faire là, et si vous ouvrez pas cette porte ça..."

Ca quoi ? Si elle ouvre pas il se passe quoi ? Je veux pas savoir. Je veux même pas imaginer. Elle m'écoute même pas si ça se trouve. Et ça m'énerve.

"...mais ouvrez bordel, ils sont comme vous ces gens, vous allez faire quoi, les laisser crever pour sauver vot'cul ?!" Réaction logique et profondément sensée en fait. "VOUS CROYEZ QU'IL VA ÊTRE CONTENT LE PATRON QUAND IL APPRENDRA CA ?!"

Franchement, j'pense que c'est le cadet des soucis de tout le monde, mais pour moi c'est super, super important. Si je survis à ça, c'est lui qui va me tuer. Et tuer tout ce qui nous a pas aidés. Ptet même tuer la porte, tiens.


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"

Le patron n’a pas fini d’être mécontent. Outre que les stocks continuent d’être brisés par les plus belliqueux du groupe (qui par chance sont moins d’une dizaine) les choses se compliquent.

Au niveau de l’étage, la porte ne s’ouvre pas plus et les mo’at sont trop anxieux pour se rendre compte qu’ils ont, dans la panique, bousculé leur bienfaitrice. Alors qu’elle arrive à la cuisine, un bruit sourd se fait entendre suivi ou précédé peut-être ? d’une lumière aveuglante. Au même moment, un autre bruit, presque identique, retentit à l’étage et les bruits des filles se mêlent à ceux du groupe d’esclave. Ca parle mo’at, ça parle standard, mais surtout ça crie et la terreur s’intensifie.

Dans la fumée de la cuisine, trois ombres se détachent. Elles ont les mêmes uniformes que les corps inconscients près de l’entrée. Deux sont armés, le troisième est visiblement le poseur d’explosif. Bien dosés, ceux-ci n’ont abîmé que la serrure qui barrait l’espace mais il n’y  a plus de retraite possible. Par chance, un couteau mono-filament traîne sur un espace de travail pour une raison inconnue. Il n’y a plus à hésiter, le combat est imminent.

Il l’est également dans la rue. L’Hcom brisé n’a pas pu lancer son appel à l’aide mais, coïncidence ou inquiétude, cinq hommes armés, vêtus toujours du même uniforme apparaissent au coin de la ruelle. Malgré le bouclier du dernier d’entre eux, ils ne semblent pas inquiets et se ruent vers l’entrée du RA.

Indifférents à la commotion du rez-de-chaussé, l’étage continue à cogner de part et d’autre de la porte. Un bang plus sourd se fait entendre ainsi qu’un bruit de métal. Une clef, entourée d’un ruban que les habitués peuvent reconnaître comme la clef du graal par le petit coeur gravé en son centre...

Consignes HRP


Audrey : La porte ne te répond pas. Cependant, alors que tu arrives à la cuisine, une explosion fait sauter la porte et tu te retrouves devant trois pirates, deux armées de couteau, un qui vient juste visiblement de faire sauter la porte. Tu me fais un jet au choix de combat à main nue ou de combat à l’arme blanche car tu vois un couteau monofilament à portée de main. Niveau Normal. Pour chaque réussite de +3 à ton jet, tu mets un ennemi hors d’état de nuire et peut t’attaquer à un autre.

Wynstann : La porte ne te répond pas mais une fois Audrey partie, un mo’at te bouscule et commence à attaquer la porte à coup de pieds. Soudain, un bruit sourd se fait entendre de l’autre côté et des appels à l’aide en mo’at et standard. Sous la porte, tu peux voir une clef entourée d’un ruban que tu reconnais comme étant celle de la porte. Veux-tu toujours qu’elle s’ouvre ?

Enguerrand : L’HCom est brisé mais au coin de la rue, tu peux voir arriver 5 ennemis tous armés dont un possédant un bouclier. Tu as le temps soit de leur sauter dessus (jet de combat) soit de retourner à l’intérieur pour organiser le combat en terrain connu et pouvoir les combattre plus efficacement.

Ordre de réponse :

  • Audrey
  • Enguerrand
  • Wynnstan


avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Une explosion retentit alors qu'Audrey atteignait la cuisine. E voyant les trois gaillards entrer, elle gueula:

"WYNN, APPELLE LES FLICS!"

Puis sans attendre de réponses, elle fondit sur le premier assaillant.

Audrey était une jolie petite chose, toute menue. Une "Minipouce". Du coup, les gens ne s'attendaient pas à ce qu'elle soit une brute en bagarre. Mais on ne grandis pas auprès d'une mère maîtresse d'abordage sans apprendre quelques trucs.

Par exemple à esquiver la garde d'un assaillant médusé pour lui coller un monstrueux coups de genou dans les couilles. Puis à assener quelques coups bien sentis au plexus solaire et à la gorge. Puis à attraper l'homme par les cheveux pour lui éclater la tête contre le bord d'un plan de travail.

Non, il ne s'y attendait pas.

Plus que deux.
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Enguerrand a pris le temps de regarder et il décide que l'extérieur n'est pas le bon endroit pour combattre. Déjà parce qu'il n'aura aucune légitimité devant les forces de l'ordre. Alors que dans la taverne c'est pas la même chose. Il sera plus facile de faire parti du service d'ordre.

En plus tactiquement on entre pas à cinq de front dans une taverne. La porte est pas assez grande. Il recule donc tranquillement en jetant un œil dans à ce qui se passe dans le RA. Visiblement un autre front vient de s'ouvrir du côté de la porte de secours. Alors qu'en haut l'accès est bloqué par une porte et un grand roux incapable de réagir. Il ne comprend pas les hommes comme lui, il ne les comprendra jamais.

En tout cas ça se bagarre au fond dans la cuisine.

- 5 HOMMES ARRIVENT PAR DEVANT. JE PEUX GERER. ET TOI COMMENT CA SE PASSE ? BESOIN D'UN COUP DE MAIN ? demande Enguerrand en haussant le ton pour être certain d'être entendu.

Si elle des soucis... il devra laisser l'entrée sans surveillance. Les mo'at sont des marchandises de valeurs alors ils se feront pas tuer. La petite cuisinière c'est pas pareil. En attendant la réponse il se place en embuscade à côté de la porte et épée dégainée cette fois. Il sait frapper pour ne pas tuer y compris avec une lame.
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Et elle ouvre toujours pas. Et moi je sais pas pourquoi je suis pas déjà en train de chialer sur la porte. Trop occupé à essayer de pas avoir encore plus le vertige sûrement. Inspire. Du calme. Haha la blague, du calme, ici, maintenant. Et d'un coup ça fait boum, deux fois, presque en même temps. Le genre de bruit sourd qui fait pas bouger le monde mais qu'on sent au fond des tripes. Iiih.

Audrey gueule. Appelle les flics. Ouais. J'me bats pour sortir mon com et... wooow. Un mec qui me bouscule quasiment et qui commence à attaquer la porte. Moi j'suis tassé dans le coin, j'ai toujours l'oreille contre la porte et maintenant j'entends hurler de l'autre côté aussi. Putain. Du monde en bas, du monde derrière la porte. Du monde partout. J'suis fébrile, fébrile et j'arrive à rien attraper et je tremble et je l'ai ! Et eeeh, c'est quoi ce... ...la clé. La clé de la porte où ça appelle à l'aide dans toutes les langues de Dorado. J'ai pas le temps de réfléchir, je me vois l'attraper, la foutre dans ma poche et me relever.

"Eh ! EH !" je gueule au type qui essaie toujours d'enfoncer la porte. "Là... méchants. Comme là." j'explique à grand renfort de gestes. "Tu... euh. Frapper ? Moi non." Je montre mon com. "Amis. Venir... frapper méchants. Vite." Si je dis "police", je me fais tuer.

J'appelle.


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"

Deux choses stupéfient les esclavagistes. Dans la cuisine, le troisième homme regarde le premier se faire assommer en moins de deux minutes par une petite chose rousse qu'il aurait bien mangé pour son quatre heures, ralenti, il ne pense pas encore à appeler du renfort et semble comme hypnotisé par la scène. La cuisine est sinon vide, les mo'at ne l'ayant pas encore investie, préférant rester groupés dans la grande salle et dans les escaliers.

Dans la grande salle justement, c'est le chaos. Quelques mo'at, les plus belliqueux, se sont mis derrière Enguerrand avec leurs armes de fortune à la main. Des bouteilles d'alcool brisées pour la plupart. Des tables ont été renversées pour faire comme des barricades en cas de coups de feu et des femmes et des enfants tremblent derrière.

Dans l'escalier, ça se bouscule alors que derrière la porte, les bruits s'intensifient. L'homme qui frappait regarde le roux-qui-a-peur et tente de parler doucement pour se faire comprendre.

"De l'autre côté sont des frères et des soeurs qu'on emmène. On doit les aider comme vous nous aidez nous. Ils ne doivent pas devenir esclave."

Il semble ignorer que ce sont pour la plupart des affranchis qui ont déjà connu les horreurs de l'esclavage mais ça, Wynnstan peut savoir alors qu'il appelle la police.

Enfin, les cinq hommes arrivent à la porte, armes au poings. La foule entière gronde...

Consignes HRP


Audrey : Le premier homme tombe et tu te retrouves directement à combattre le second tandis que le troisième semble abasourdi par tes techniques de combat et ne pense pas à t'attaquer à son tour. Tu me fais un jet de combat à main nue (puisque tu n'as pas pris le couteau). Niveau Habile cette fois. Pour chaque réussite de +3 à ton jet, tu mets un ennemi hors d’état de nuire et peut t’attaquer à un autre.

Wynstann : Tu appelles la police et me fait un jet d'aventure noté Police. Voici les résultats possibles :
Si +3 ils comprennent et y a une patrouille dans le coin qui arrivera très bientôt, tenez bon !
Si +2 ils comprennent mais la patrouille est occupée, arrivera aussi vite que possible
Si +1 tu dois argumenter un peu, tu perds du temps, la patrouille arrivera bientôt
Si +0 tout le monde est occupé avec des vraies urgences, merci de pas dire des bêtises mon bon monsieur mais bon on viendra jeter un coup d'oeil plus tard quand on aura du temps
Si -1 tout le monde est occupé avec de vraies urgences, merci de ne pas nous appeler pour rien
Si -2 On est occupés mais si vous insistez encore, on va venir et ce sera pour vous arrêter vous.
Si -3 Vous vous trouvez drôle ? On arrive bientôt et on va exiger des explications !

Enguerrand : tu es bien revenu dans la maison et en effet, tu as un bonus de +1 contre tes ennemis car ils ne peuvent pas tous rentrer en même temps. Tu fais un jet de combat -main nue ou couteau au choix- difficulté habile pour commencer. Le premier possède également un Hcom. Pour chaque réussite de +3 tu peux mettre hors d'état de nuire un autre adversaire.

Ordre de réponse :

  • Audrey
  • Wynnstan
  • Enguerrand


avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Sans lui laisser le temps de réagir, Audrey écrasa violemment les orteils du second intrus puis tenta de lui balancer le coude droit dans le museau à grande vitesse. Mais le gaillard devait être un peu revenu de sa surprise car il bloqua de la main le coude qui aurait du lui refaire le portrait.

Qu'a cela ne tienne, la jeune femme utilisa son point gauche pour balancer trois coups violents dans l'estomac du trinitaire qui faiblit un peu plus à chaque coup. Au bout du troisième, la jeune femme sentit la prise sur son coude faiblir, elle s'en libéra donc, attrapa le second bandit par les cheveux et lui explosa aussi le crane contre le bord du plan de travail.

Lui, il devait s'y être attendu plus.

Plus qu'un.
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Le type essaie pas de m'encastrer dans le mur. C'est bien. Je crois. Par contre il me parle et je comprends pas tout. Frères, sœurs, aider. J'imagine que j'ai l'essentiel.

Ca décroche. Ca décroche et je sais pas si je suis tombé sur un Trinitaire ou juste un connard mais on me laisse même pas finir d'expliquer le léger problème qu'on a ici avant de m'envoyer balader. Soi-disant qu'ils ont pas assez de personnel disponible et que ça serait pas une vraie urgence. Pas une vraie urgence ?! Il leur faut quoi putain ?! Y avait pas assez de cris derrière ? J'étais pas assez hystérique ?! Je baisse un regard de chiot trahi vers le bonhomme comme s'il pouvait m'apporter la réponse. Ca crie toujours, en haut, en bas, derrière la porte. Les clés pèsent vraiment très lourd dans ma poche.

"Je..."

L'escalier s'est rempli de gens. Avec des trucs qui coupent. J'suis debout maintenant mais j'vois déjà le coup perdu - ou pas perdu du tout - arriver. J'aime vraiment pas ça. La fin du monde approche.

Je rappelle. Si j'ai de la chance je tomberai sur quelqu'un de mieux qui trouvera des gens à nous envoyer, et si j'ai toujours le même abruti... si je les fais assez chier, ils finiront bien par venir, voir le bordel, et embarquer tout le monde. Je suppose. Est-ce que ça peut être pire que là, de toute façon ?

Non, je veux pas savoir. Chut.


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Enguerrand attend patiemment. La rousse ne lui a pas répondu, ce qui l'irrite et le presse un peu. Il demeure néanmoins concentré et lorsque les poignards apparaissent sur le seul il s'élance. D'un mouvement tournoyant et montant il tranche la cuisse du premier. Le sang gicle et l'homme manque de perdre une jambe alors qu'il s'écroule. Pendant ce temps l'épée levée d'Enguerrand entame un mouvement descendant qui vient frapper le deuxième homme à la jambe encore. La force est encore plus grande, le mouvement vicieux et la parade trop faible. L'arme mono-filament glisse sur la lame adversaire et vient toucher sa cible avec la puissance brutale du bras cybernétique et du poids d'Enguerrand cumulés. Cette fois l'os est tranché l'homme s'effondre en hurlant. Derrière eux deux autres arrivaient pour passer la porte. Le pirate se fend au raz du sol et vient trancher un autre membre au niveau du genou avant de se rétracter soudainement se mettant à l'abri derrière les deux premiers corps.

Autour du pirate le sang coule en abondance, si aucun des trois coups n'est directement fatals, des soins immédiats sont requis. Enguerrand toise les deux derniers hommes debout qui coincés derrière leur camarade ne pouvaient pas agir, seulement deux hommes de front pour passer la porte. Désormais la voie est libre, mais Enguerrand les attend de pied ferme, épée en main, regard neutre.. serein.

- Secourir ou mourir. énonce-t-il en montrant les trinitaires gémissant au sol et les armes en mains des assaillants toujours debout.
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"

Le deuxième homme avait plus de répondant mais il tombe à son tour et Audrey se retrouve tout de suite contre le troisième qui a eu le temps de se remettre du choc et a dégainé une dague monofilament. Celui-ci aussi sait ce qu’il fait et la jeune femme n’a pas le temps de s’intéresser à ce qu’il se passe autour d’elle.

Les mo’at continuent à grogner. En haut, la porte ne cède pas, tenant bon malgré les coups forcenés de l’homme devant. Ils décident d’un commun accord d’ignorer le roux-qui-a-peur pour se focaliser sur leur survie immédiate. Celui-ci rappelle la police et ce n’est que lorsqu’il raccroche que la rumeur monte.

“Hommes mauvais pas morts sang” dit une voix de femme perdue dans la foule dans un standard plus qu’approximatif. On ne voit pas d’où vient la voix mais les mots sont repris, déformés en une sorte de téléphone arabe qui aurait une vie propre. Certains semblent se rappeler que le rouquin sait soigner et s’il décidait d’aller voir, la foule s’ouvrirait pour lui.

Devant la porte, les choses sont allées très vite et trois hommes blessés sont à terre. Les deux autres se méfient. Ils ont fait un pas en arrière, pas assez pour être hors de portée mais assez cependant pour gagner quelques secondes. Celui de droite a tiré un blaster, celui de gauche a allumé son bouclier et s’est saisi son Hcom...

Consignes HRP


Audrey : Le deuxième homme tombe enfin. Plus qu’un mais il a l’air de savoir ce qu’il fait et possède une dague monofilament.Tu me fais un jet de combat à main nue (puisque tu n'as pas pris le couteau). Niveau Habile. Si tu réussis à +3 ou plus, tu as le temps de retourner dans la grande salle ce qu’il se passe, si non, il se défend et le combat prends plus de temps.

Wynstann : Tu peux rappeler la police encore une fois mais tu as un malus de 1 ce qui te fait :

Si +3 ils comprennent mais la patrouille est occupée, arrivera aussi vite que possible
Si +2 tu dois argumenter un peu, tu perds du temps, la patrouille arrivera bientôt
Si +1 tout le monde est occupé avec des vraies urgences, merci de pas dire des bêtises mon bon monsieur mais bon on viendra jeter un coup d'oeil plus tard quand on aura du temps
Si +0 tout le monde est occupé avec de vraies urgences, merci de ne pas nous appeler pour rien
Si -1 On est occupés mais si vous insistez encore, on va venir et ce sera pour vous arrêter vous.
Si -2 Vous vous trouvez drôle ? On arrive bientôt et on va exiger des explications !
Si -3 Vous vous trouvez drôle ? On arrive bientôt et on va exiger des explications !

Une fois que tu as raccroché tu entends qu’on a besoin d’un médecin vers l’entrée du bar et que c’est urgent. Tu as le choix d’aller voir ou pas.

Enguerrand : Il ne te reste que deux adversaires mais cela se complique. Tu n’as plus le bonus de surprise. Le premier des deux a dégainé un blaster que tu n’avais pas vu avant mais n’a pas eu le temps de tirer encore. Le second a un bouclier qu’il a mis en route et un Hcom. Tu peux faire un jet de combat niveau habile. Précise lequel tu attaques en premier. Difficulté Habile.

Ordre de réponse :

  • Audrey
  • Wynnstan
  • Enguerrand


avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Le troisième homme sembla reprendre du poil de la bête au moment où son pote touchait le sol. Il sortit une dague mono-filament et fendit l'air avec.

Mais Audrey intercepta son poignet et le bloqua, lui permettant ainsi de se glisser dans la garde du zozo. Un coup de genoux dans les couilles et une droite dans la tête plus tard, elle lui éclatait à son tour le crane contre l'angle d'un plan de travail.

Finis

La jeune femme faillit enjamber les corps pour refermer la porte, mais elle se fit la réflexion que dans son état, elle ne servirait qu'a une chose: lui cacher d’éventuels nouveaux arrivants. Elle la laissa donc en état et recula vers la grande salle. Elle se tourna vers le chaos de celle-ci en déclarant:

"J'ai neutralisé trois intrus venant de la cuisine. Tout va bien pour vous?"

Puis elle revérifia que personne n'arrivait par la porte ouverte de la cuisine
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Mais que fait la police bon sang ?! Bah rien. La police elle me ressort la même réponse à la con. Connards ! Si c'était chez le gouverneur, ça serait pas la même chanson ! Pour la première fois depuis au moins tout ça, j'm'entends penser que Wulf il a peut-être pas tort en fait.

Pis j'entends que ça parle de sang. Une femme. Pas Audrey. J'croyais que personne parlait standard ! C'est quoi ce bordel encore... Ca me donne des ailes, j'me fraie un chemin vers en bas - plus loin je serai de cette porte, mieux ça sera.

"Audrey ! Oh bordel Audrey."

J'suis pas tellement formé en traumatologie mais y a des choses qu'on manque pas. Les types par terre près du comptoir... quand je regarde vers la porte c'est... oh là lààà. Et il sort d'où ce type qui tient la porte ? Bon. Priorités. Audrey.

"Y a des... ces types, je crois. En haut. Ils veulent rentrer. Et eux là, ils veulent aider les filles. J'ai..." Je frétille un peu pour attraper les clés et sans lever les yeux je lui fous dans les mains. Je veux pas avoir cette responsabilité-là.

Puis je me fraie un chemin vers le comptoir et les trois types :

"MEDECIN ! DOCTEUR !"

Je traîne le premier un peu à l'écart, à un endroit où, je crois, je risque pas de m'en prendre une depuis la porte, et je vérifie sans y croire s'il a encore un pouls.


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Un choix étrange pour ses deux trinitaires. Des imbéciles sans doute. Enguerrand choisit sa sécurité immédiate et s'en prend à celui qui dégaine un blaster AE sans doute. D'un bond il saute au dessus des trois agonisants et l'instant d'après son épée entre dans la danse. Il se fend de toute sa longueur et l'homme qui se croyait hors de portée voit la lame légère du pirate rentrer directement dans son cœur. Il meurt sur le coup, sans avoir la moindre chance d'esquisser un mouvement.

Son camarade tente naturellement de profiter de cette fente qui place Enguerrand dans une position de faiblesse. Et en effet se dernier est obligé de parer au dernier moment dans une position qui le fait rouler au sol. Ce qui l'agace. L'autre pense tenir sa chance et pousse son attaque. Erreur mortelle, Enguerrand lève son bras gauche et pare. Sa prothèse est pourvu de lame monofilament croisée et elle absorbe l'impact sans mal. Il riposte prestement et perce un deuxième cœur.

Les deux hommes s'écroulent mort devant lui alors qu'il se redresse à la recherche d'autres cibles. Notamment dans la rue. Visiblement ça chauffe là haut mais il ne peut pas être partout.

- Entrée sécurisée. dit simplement Enguerrand en regardant les 10 corps qui gisent autour de lui. 5 sont vivants, 3 vont mourir sans soins immédiat, et 2 ont fait le choix étrange de se suicider.
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe corporatiste"


Le troisième homme tombe à son tour, ses coups n'ayant que peu portés pour une douleur qui s'estompe rapidement déjà. Seule au milieu de la cuisine, la porte toujours ouverte, Audrey peut entendre les mots criés depuis la grande salle. Dehors, plus de bruit. C'est comme si une chape de plomb avait soudain décider d'entourer la taverne. Il est d'ailleurs curieux qu'aucun client n'ai cherché à rentrer, l'heure a du tourner depuis le début de la crise...

Du côté de l'entrée principale, même ambiance, si ce n'est que les mo'at de la grande salle ne semblent pas se calmer. Le bruit de l'étage se poursuit. Finalement, la porte cède et d'autres bruits succèdent mais il est difficile de saisir ce qui s'y passe réellement à moins d'y prêter une grande attention. La rue est calme. Il est clair que la police ne viendra pas. C'est l'oeil du cyclone, la rémission avant la rechute. Il y a toujours une tension dans l'air...

Consignes HRP


C'est calme. Les rues sont vides. Les ennemis sont blessés, inconscients ou morts. Les mo'at eux-même ont arrêté de parler mais n'ont pas lâchés leurs armes improvisés. Enguerrand et Wynnstan, vous êtes dans la grande salle, Audrey est seule dans la cuisine. La porte d'en haut a fini par céder mais vous ne pouvez pas comprendre ce qui s'y dit à moins de faire un jet de vigilance niveau habile. Et seulement avec une réussite de +3 vous aurez toutes les informations, sinon, ce sera parcellaire. Wynstann tu peux faire des jets de médecine ou premier soins comme tu le souhaite. Niveau normal. Tu peux en faire un par tour à condition que ce soit sur des sujets différents à chaque fois. Je vous laisse deux tours pour vous organiser et discuter entre vous de la suite des opérations.

Vous avez 48h par tour.

Ordre de réponse suggéré (vous pouvez vous arranger entre vous au besoin pour ces deux tours) :

  • Audrey
  • Wynnstan
  • Enguerrand


avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
La situation se calme un peu. Le cerveau d'Audrey se libère légèrement de l’adrénaline qui l'inondait. Elle revoit ce qu'elle viens de faire. Elle ressens de nouveau dans les mains l'impact des cranes qu'elle a essayé de défoncer contre les comptoirs. Maman ne lui a pas appris à se battre pour neutraliser. Un ennemi mal neutralisé est un ennemi qui peut revenir te mettre le couteau sous la gorge. Non, elle a appris à tuer. Et c'est ce qu'elle a fait, trop saturée qu'elle était d’adrénaline pour réfléchir. Un ennemi mal tué est normalement trop mal en point pour riposter. Éclater un crane contre un comptoir, c'est essayer de tuer son propriétaire. Elle venais d'essayer de tuer trois personnes. Sans même y réfléchir. Machinalement.

Et voila que Wynnstan lui déboulait entre les pattes en jurant et en l'appelant. Avec difficulté, Audrey se força à ravaler tous ses états d’âmes. Tout n’était pas finis. Tout n’était pas finis.

"Tu as appelé les flics?"

Il lui flanque une clef dans les mains en lâchant quelques mots sans queue ni tête sur l’étage.

"Hein? Attend, il se passe quoi en haut?"

Puis elle se tourne vers le guerrier qui a tenu l'assaut principal. Il y a au moins une dizaine de gisants à ses pieds.

"Merci Monsieur....? Vous... Semblez expérimenté. Avez vous une ligne de conduite à conseiller?"
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots
Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant