Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe corporatiste"

Le Runny Amber est calme. Ses chaises sont sagement rangées sur les tables, le sol est encore humide de la serpillière que l'on y a passé. Les asceptiseurs d'atmosphère se sont tus et les odeurs rance d'alcool et de tabac ont laissé la place à des senteurs boisées qui donnent faim. Bientôt, les cuisines seront allumées et il n'y aura plus besoin de parfums d'ambiance. Dans le fond, une musique se fait entendre, à bas volume. D'anciens chants marins des différentes factions. Le signe indique fermé mais la porte est entre-ouverte et il y a du passage.

Cathwulf n'est pas là ce midi. Il s'est absenté, laissant les rênes à la fois à Audrey quand elle sera arrivée et Wynnstan à qui son aîné a demandé de garder un œil. Certes, ce n'est pas un jour de travail habituel de Minipouce mais avec le départ de Sarrazin, les rouquins se serrent les coudes et il n'est pas habituel de la voir remplacer derrière le bar. Tout est prêt pour l'ouverture, certes un peu plus tard de que d'habitude mais les habitués ne sont pas si matinaux.

Hessie se redresse et va tourner le petit panneau. Officiellement, le Runny est ouvert. Elle soupire. C'est vraiment pas juste que le patron lui ait demandé d'attendre le cuistot et son frère, elle n'est pas assistante sociale, elle est serveuse et y a personne à servir. Elle s'assied derrière le bar, profite de l'absence du chat pour se servir une bière sans la compter dans son shift et attend, regardant des vidéos de bébé singes – les bébés chats sont passés de mode depuis plus longtemps que la découverte de dorado, c'est les bébés singes qui font la une maintenant – en espérant que rien ne vienne la déranger. Dès qu'ils seront là, vous pouvez parier qu'elle va rentrer chez elle et dormir de tout son saoul.

Elle a faim tiens. Elle se redresse, cherchant dans le frigo du personnel un sandwich ou un reste de burger qu'un client aurait laissé la veille. Le Patron, il jette pas les restes. Il les mange lui. Et coup de bol, y a une moitié bien coupé de trinitaire ! Aha. Elle pose le sandwich sur une serviette et retourne à sa bière.


Consignes HRP


Le RA ouvre vers 11h15 ce jour là, Cathwulf étant appelé ailleurs pour une urgence qu’il n’a pas pris le temps de vous expliquer, il a demandé à Audrey de bien vouloir couvrir pour lui - elle était sensée faire les cocktails, elle fera la cuisine - et à Wynnstan d’aider à la caisse et de surveiller les serveuses. Il n’a pas laissé le choix et vous avez senti l’urgence dans sa voix, ce n’était pas le moment de discuter. Hessie va dire salut et partir à l’entrée du premier d’entre vous. Enguerrand, officiellement le RA est ouvert, tu peux rentrer aussi.

Ordre de réponse :

  • Audrey
  • Wynstann
  • Enguerrand


avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Remplacer Sarr, c'était une chose. Remplacer Wulf au pied levé un matin de repos, c'en était une autre. Il manquait pas d'air le rouquin, à prévenir comme ça au dernier moment. Audrey, sure de pouvoir dormir le lendemain, avait passé la moitié de la nuit à écrire donc c'était rien de dire que le coup de fil de Wulf l'avait dérangée.

C'est donc avec a peine six heures de sommeil dans les pattes que la rouquine entra dans le bar. Suffisant pour bosser, mais tout juste. Hessie la salue et Audrey lui rend son salut, sachant qu'elle devait partir. Elle non plus n'était pas de service, normalement...

"Salut Hessie. Profite bien de ton jour..."


La serveuse se moqua un peu de la cuisinière puis elle s'esquiva. Audrey soupira puis enfila sa blouse de travail.

Quand faut y aller...

La jeune femme s'installa derrière le bar en attendant l'arrivée de Wynnstan qui était supposé arriver pour tenir la caisse. Pour s'occuper, elle se ramena de la cuisine un bac de tomates à trancher pour le service.
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
J'ai pas bien compris le message de ce matin. Qu'est-ce que j'y connais en gestion de bar, moi ? Rien. Ouais. Bravo. La seule réponse que j'ai eue quand j'ai demandé à Wulf ce qui lui pétait de me dire de venir m'occuper de la caisse du Runny Amber, c'est quelque chose genre "ils t'ont appris à compter dans ton école de surdoués, non ?", alors j'ai grogné, j'ai pris un peu de boulot et j'y suis allé. Sauf qu'en route, et encore plus une fois sur place, j'ai peur - rien de nouveau diraient les mauvaises langues - de ce qui pourrait se passer. Et si on me prend pour le patron ? Et s'il y a des soucis genre je sais pas, deux armoires qui se battent, c'est déjà arrivé et pas qu'une fois, je fais quoi ? Et si... je sais pas... y a une panne de gaz ? Hein ? Elle est où la vanne de gaz ?

Je rentre, je lève la main avec un vague "hey", je passe derrière le comptoir et je fous mon sac dans un recoin. Audrey est là avec des tomates. Ca doit pas être hors de portée d'éplucher des tomates.

"Ca va ?" je demande histoire de faire un peu la conversation. "J'peux t'aider tant qu'il y a personne ?" Une fois que j'ai ma réponse et que je me suis installé en conséquence, je reprends : "Il t'a dit ce qui se passe ?"


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Enguerrand est de mauvaise humeur. Très mauvaise humeur. Il devrait être sur un des trois navires en route pour coler la Trinité. Soit engagé par Jaziel ce qui lui aurait permit de se battre au coté d'Ichabod et apprendre à mieux connaitre cet équipage qui le rend curieux. Soit à bord du Némésis pour toucher une grosse somme d'argent pour protéger sa fille. Soit sur l'Albatros pour protéger la petite du Vieux. C'est rageant. Mais voilà... l'information est tombée quelqu'un pense que sa descendance se trouve en Dorado. Certes il n'a jamais cherché à savoir. Certes il n'avait aucun intérêt dans tout ceci.... mais il vieillit et sa façon de voir le monde change lentement mais surement. Bientôt il n'aura plus les capacités physique de battre les plus jeunes, bientôt le temps de passer ses compétences à un apprenti sera là.

Il pousse donc la porte du Runny Amber lieu du rendez-vous avec sa source, habillé de noir comme toujours, le visage fermé. Il est tôt et il doit être dans les premiers clients. Il entre et jette un oeil rapide et comprend qu'il est le premier en fait. Il regarde les employés et ne trouve pas le patron, celui qui se fout à poil au premier défi venu. Il prend la direction d'une table et s'y installe en prenant soin de voir la porte et d'avoir un mur derrière lui. Puis il prend un de ses cigares et l'allume, tirant dessus pour en aspirer la fumée.
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"


Les tomates, mûres s’épluchent bien et le Runny a ses ambiances de matins calmes. D’ici quelques heures, viendront les travailleurs de l’astroport à la recherche d’un verre et d’un burger pour déjeuner. Il n’y a pas de courses en ce moment et les pirates sont plutôt des oiseaux de nuit, ne sortant que rarement de leurs nids de plastacier avant la fin d’après-midi. Aussi, la présence seule d’Enguerrand détonne quelques instants mais après-tout, c’est ouvert, et quelques autres entrent, saluant au passage les deux têtes rousses derrière le comptoir.

Et puis, soudain - vous ne sauriez dire combien de temps si ce n’est que toutes les tomates ne sont pas épluchées, l’ambiance devient lourde. Il y a comme un silence. Puis comme une rumeur qui arrive et qui enfle et qui s’arrête comme devant la porte. Vous en sentez l’excitation d’ici mais n’avez pas le temps d’intervenir. Des bruits de pieds puis de porte qui s’ouvre. Un mo’at qui entre. Deux. Quinze. Puis trop nombreux pour que vous puissiez les compter. Ils sont de tous âges, de tout sexe, certain encore affublés de colliers d’aciers. La plupart ont une marque a des endroits plus ou moins visibles de leurs corps. Certains en ont plusieurs. Ils parlent en mo’at, tous en même temps et il est difficile de discerner parmi eux un leader. Par contre, ça crie, c’est énervé et ça ne vous regarde pas.

Consignes HRP


Quelques habitués sont arrivés en même temps qu’Enguerrand ou à peu près. Ce sont d’honnêtes travailleurs que vous connaissez sans rien de particulier qui viennent prendre une bière en attendant de déjeuner. Une serveuse est là aussi. Si tu veux un verre, Enguerrand, c’est à elle de demander.

Vous n’êtes pas posés depuis plus de quelques minutes lorsque les mo’at arrivent. Ils ne font rien de mal pour le moment mais ils sont nombreux et ne semblent pas parler standard.

Ordre de réponse :

  • Audrey
  • Wynstann
  • Enguerrand

avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
"Salut Wynnstan! Désolée que ton frère t'ai embarqué la dedans aussi!"

Alors qu'Audrey s’apprêtait à récupérer ses tomates pour retourner à la cuisine, le frère du patron se proposa de l'aider. La jeune femme ne se fit pas prier et bientôt, ils tranchaient ensemble les tomates pour les burgers.

Elle saluât de la tête le client qui entra dans le bar, alors que la serveuse allait lui demander ce qu'il voulait boire.

"Les clients commencent à arriver, je vais retourner en cuisi..."

Elle fut interrompu par un brouhaha qui se rapprocha soudain. Un, deux, quinze, trop de Mo'at, manifestement des esclaves évadés, aux colliers et aux marques qu'ils portent.

"Du calme, du calme..."


La demande de la jeune femme resta sans réponse. peut-être le la comprenaient-t-ils pas?

"Wynnstan, tu parles Mo'at? Sinon, tu peux aller à l'étage, certaines des filles sont Mo'at."
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
"Ce que Wulf veut." je ronchonne.

Ca résume tout. Je me pose à côté d'elle pour les tomates, couteau en main. Un type rentre, il a pas l'air commode, on dirait qu'il cherche quelqu'un. Putain me dis pas que c'est pour ça que Wulf s'est barré... non, non. Il est trop con pour ça, il préférerait affronter un toor'kraan avec une chaussette que de nous mettre en danger. Je crois. D'autres gens arrivent, ils ont l'air normal, ça me rassure un peu.

Je réalise qu'il y avait un drôle de silence au moment où je l'entends se rompre. D'un coup, y a des gens qui rentrent. Plein. Beaucoup. Je bondis de ma chaise, mon couteau plein de jus de tomates dans les mains. C'est pas l'heure de la horde sauvage. Ils ont une tête de horde sauvage. Ils sont plein, ça parle, ça crie, je comprends rien, je suis déjà presque planqué derrière le comptoir, et puis l'information commence à arriver. Ca parle mojat. C'est des... gens. J'arrive juste pas à penser le mot, le vrai.

Audrey me parle, ça me réveille un peu.

"Mojat."

J'ai pas pu m'empêcher de la reprendre. Non, je parle pas mojat. Pas assez. J'ouvre la bouche plusieurs fois, comme un poisson.

"Je... ...attendre. Je viens. Parle pas bien." j'essaie. Aucune idée de si quelqu'un m'a compris, ou juste entendu, mais je file quand même vers l'escalier. Lentement. J'ai oublié le couteau dans ma main. J'ai la trouille qu'ils me sautent à la gorge.


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Enguerrand fume tranquillement son cigare et prend commande d'un burger. Ici la nourriture est vraiment bonne et à cette de la journée il y a peu de chance pour que l'animation soit gênante. Il attend donc patiemment son assiette. Il est encore en avance pour rencontrer sa source.

Soudainement il entend des sons dehors et dégage par réflexe les obstacles pouvant le gêner pour se lever rapidement. Il regarde la porte une main sur son pistolet et l'autre prête à activer son bouclier personnel. Lorsque les Mo'at entrent en groupe dans le RA il sait que les choses vont se compliquer rapidement. Esclaves en fuite visiblement, égale chasseur d'esclaves à leur trousse. C'est pas vraiment l'endroit adéquat pour chasser des esclaves notons. La guerre entre l'UC et la Trinité donne des ailes à certains visiblement.

Enguerrand se lève en tirant sur son cigare. Il ne fait pas partie du staff mais il sait que dans un futur très proche la violence pourrait se déchaîner si les bons mots ne sont pas utilisés par les bonnes personnes. Et c'est pas lui qui parlera. Lui il réglera le problème de violence s'il survient. Les yeux alertes il cherche des armes potentielles. On ne sait jamais. Même s'il s'inquiète plus des gens qui vont suivre. Alors il se déplace rapidement pour se coller tranquillement contre le mur de la porte d'entrée. Les gars à venir, s'ils viennent l'auront dans leur dos. C'est un basique.
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"

Si certains se sont retournés à la voix de la jeune femme, d'autre ont sursauté à la vue du géant armé d'un couteau gouttant d'un liquide transparent. Des voix s'élèvent plus fortes encore. Il y a des poings qui se serrent, des mots qui fusent et qui ne sont clairement pas laudatifs. D'autres plus forts encore tentent visiblement d'apaiser. Le volume augmente et la tension avec. La plupart des clients se sont réfugiés dans le coin des pilotes. Personne ne porte attention au pirate dos au mur non loin de la porte d'entrée.

Les quelques mots en mojat ne font qu’accroître l'indécision de la masse hurlante. Une voix s'élève au dessus des autres, recouvrant les balbutiement du rouquin. C'est un homme de taille moyenne, indifférentiable de la demi-douzaine d'autres qui l'entourent mais qui semble rayonner d'une certaine aura. En face de lui, un autre répond, se frappant le torse de son poing, sans violence mais avec conviction. Ca débat, montrant Wynnstan du doigt, ainsi qu'Audrey. Quelque part, une chaise tombe à grands bruits. Il y a un sursaut de foule et, bousculée, une femme vient s'effondrer aux pieds de l'escalier menant à l'hôtel. En même temps, une des tablettes/menu sur une table se brise. L'on entend un enfant pleurer. Les voix paniquent.



Consignes HRP


Vous pouvez continuer mais vous sentez que le mouvement de panique n’est pas loin. Les prochaines actions seront décisives.

Ordre de réponse :

  • Audrey
  • Wynstann
  • Enguerrand


avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Putain, c'est la merde. la foule s'agite et panique dans tous les coins. Le sang de sa mère bouillant dans ses veines, Audrey n'a qu'une envie, qu'une pulsion, appeler le silence d'un grand beuglement. Mais elle se retient. Mais elle est aussi la fille de son pere. La fille de cet homme qui a sut, a force de patience et de calme, apprivoiser l'ado déchaînée et perdue qu'elle était. C'est cette voix là qu'elle doit laisser s'exprimer. La voix calme et rassurante de Papa.

Gueuler ne servirait à rien a part déclencher l’émeute. Elle ne peux pas leur parler. Il faut un geste. un geste d'hospitalité.

Oui.

"Ne bouge pas, Wynns. Reste calme, et ne bouge pas."

Doucement, elle prend son bac de tomates tranchées sous le bras et contourne le bar, vers les hommes qui débattent. Lentement elle approche, prend une tranche de tomate, mort dedans, puis tend le reste au Mo'at qui semble avoir une certaine aura. Et du geste, elle tend le bac de légume au groupe dans un geste simple d’hospitalité.

Rompons la tomate ensemble.
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Je bouge pas. Ca non, je bouge pas. En plus le temps a ralenti et tout le monde bouge super vite. J'ai un peu l'impression d'être dans du gaz, le moindre frottement pourrait tout faire péter. Un mouvement, la panique qui monte partout, un gamin qui pleure. Quelqu'un qui tombe aussi, en plein devant l'escalier. Une femme. Coincé.

Je devrais aller la relever, l'aider, quelque chose, mais j'y arrive pas. C'est le gamin qui pleure et la femme par terre, c'est trop, je peux pas, faut faire quelque chose, mais quelque chose qui implique pas de bouger. C'est super important de pas bouger.

J'ai mal à la main. Je regarde. Merde. J'ai gardé le couteau. J'me suis crispé dessus, j'me suis coupé avec et j'm'en suis même pas rendu compte. Wulf va me tuer si je lui nique son parquet. Je bouge pas, mais je me baisse doucement, douuucement, et je le pose par terre. Là. Je me sens encore plus à poil mais j'crois que c'était la chose à faire. Hein ?

Et puis ça pleure toujours, et la femme est toujours par terre, et moi je sers toujours à rien pendant qu'Audrey partage ses tomates. L'histoire de ma vie. Et ça pleure. Les enfants ça devrait jamais pleurer. J'suis toujours accroupi, j'le vois.

"Calme, petit... calme. Sage. Amis. Oui ?"

Et je commence une comptine que maman chantait. Je sais pas qui j'essaie de rassurer, mais c'est du mojat. J'ai la voix qui couaque, c'est affreux.


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Engeurrand regarde tout ça avec attention mais ne détecte pas vraiment de danger dans le groupe d'esclave. D'un autre coté les Mo'at ne sont pas violent par nature. C'est le contact avec les Factions qui les corrompe et peu les mener vers la voie de la violence. Il tire une chaise et se pose dessus. C'est trompeur un homme assis assis de cette façon contre un mur. Il a appris à se lever rapidement de ce genre de position. Mais pour le moment il est important de se fondre dans les ombres et d'attendre que quelqu'un fasse un mouvement qui déclenchera son ire.

Il a les bras croisés, une main métallique très proche de son pistolet. Mais il compte plutôt sur ses poings de métal pour régler les problèmes à venir. On est pas sur Tortuga... personne va sortir la grosse artillerie. Enfin il espère. Il se concentre et tente d'écouter les sons qui viendraient de l'extérieur. Il aurait du choisir une position proche d'une fenêtre.... imbécile. Un jour il faudra vraiment qu'il se penche sur les tactiques de combat urbain. Parce qu'il en a marre d'improviser de se planter régulièrement. Pas toujours heureusement.

La petite rousse réagit avec intelligence même s'il ne sait pas si ça va fonctionner. Dans tous les cas elle est plus douée que lui pour ça. Par contre le grand dadais est pathétique, même s'il se rattrape un peu sur la fin.

Il tire avec force sur son cigare et laisse la fumée l'envelopper.
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - Le combat spatial - Les soeurs ennemies.

"Discours et réactions"

Consignes HRP

Chacun d'entre vous va lancer un dé d'aventure sous "inconnu" dans ce sujet. Le Conteur va lui aussi faire un jet une fois vos trois jets jetés et vous aurez ensuite leur résolution avec son intervention.
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur


Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"

La foule retient son souffle en voyant le géant roux au couteau s'approcher de la gorge de la femme tombée mais pas un ne cherche à détourner le coup qu'ils voient venir. Ils ont perdu leur confiance en l'envahisseur et le geste le plus anodin leur apparaît chargé de menace. C'est comme si la foule était un seul et même félin de la gorge duquel s'échapperait un grondement sourd fait de cent voix entremêlées. Pareillement, ils suivent des yeux Audrey et son bac en métal avec suspicion. Quant à Enguerrand, il semblerait que le nuage de fumée dont il s'est entouré soit un brouillard. Personne ne le regarde pour le moment.

L'enfant a de grands yeux gris bordés de larmes et de longs cils noirs perlés d'eau qui lui font comme de la cendre. Sa peau claire par rapport aux autres qui les entourent le désignent comme un métis et pourtant, l'on peut apercevoir l'ombre d'un tatouage s'échappant de la méchante tunique couvrant son torse, juste en dessous de son cou. Il a des fers aux poignets et le droit semble s'être abîmé, peut-être un peu infecté. S'il n'a pas l'air de comprendre ce que lui dit l'envahisseur, il s'arrête petit à petit de pleurer sous l'action de la comptine, se mettant à sucer son pouce, fixant toujours le grand roux accroupi. Plusieurs femmes s'approchent, certains portant d'autres enfants, formant comme un premier groupement près de l'escalier. La femme à terre se relève également.

Ils se sont écartés pour laisser Audrey passer, la regardant avec reproche et inquiétude mais sans la molester. Lorsqu'elle mordit dans la tomate, l'homme au centre hocha gravement la tête et se servit, croquant dans le fruit. Pendant une seconde le silence se fit et puis, d'un coup, tous se mirent à parler en même temps d'une voix excitée, se bousculant pour arriver aux morceaux de fruits. Ils ont faim et, clairement, les tomates leur font envie.

Celui qui se disputait avec le leader s'est écarté pendant la scène, visiblement agacé. Il aperçoit Enguerrand. C'est un homme grand et musclé bien qu'ayant souffert de la faim. Il porte pas moins de quatre marques de propriétaires et ses yeux sont comme éteints maintenant qu'il ne discute plus. Vêtu uniquement d'un vilain pagne, il dit quelque chose en mojat, tendant la main dans le signe universel de celui qui demande quelque chose.




Consignes HRP


Vous postez vos réactions et me faites chacun un jet d’aventure après votre post. Audrey et Wynstann, ce seront des jets “inconnus”, Enguerrand, un jet de vigilance.

Ordre de réponse :

  • Audrey
  • Wynstann
  • Enguerrand


avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
Mon cœur bat à cent a l'heure alors que j'avance au milieu des Mo'ats. Au début, ils sont hostiles et j'ai peur. Je suis terrifiée. J'ai un bon direct du droit, mais face à une foule, même petite, je ne fais pas le poids. S'ils attaquent... Mais je rentre cette peur en moi et je n'en montre rien à l'extérieur.

Mais quelque chose bouge du côté de Wynnstan et l'atmosphère se détend d'un cran. Les Mo'ats s'écartent sur mon passage et très vite, j'arrive à mon objectif, l'homme que j'ai identifié comme étant le leader de la bande. Je lui offre mon fruit. Il l'accepte. Une seconde se passe puis la foule explose. Je rentre la tête dans mes épaules, pour me protéger, mais c'est le bac de tomates qui est attaqué. Soulagée, je me détends un peu et je croise le regard du leader:

"Vous parlez standard? Quelqu'un ici parle standard?"

Je prononce la deuxième phrase d'une voix forte pour essayer de passer au-dessus de la cacophonie des Mo'at se servant en tomates. Apres tout, certains d'entre eux ont plusieurs marques de maîtres, ils ont peut être un peu appris la langue...

Je regarde pensivement les esclaves piller mon bac de tomate, qui serait bientôt vide à ce rythme.

"Wynnstan? Tu peux aller chercher, hum... " Wulf va me tuer, je donne de la nourriture gratuitement... "Dans la cuisine, dans le placard orange, la réserve de pain à burger."
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Personne me saute dessus. Le petit pleure moins fort. Je m'entends un peu plus chanter. Fredonner. Euh. Faire des bruits ? Et dès que je m'entends j'ai envie de m'arrêter, ça me serre encore plus la gorge, mais je continue comme je peux, tout tassé par terre. D'un coup on me regarde plus, tout le monde se jette sur Aud... les tomates d'Audrey. Pain à burger ?

"Ouais."

Et de quoi soigner tout ça. C'est important. Je pisse toujours le sang, et puis le petit... faudra le désinfecter aussi. Pas que lui je crois. Je fais l'impasse sur les fers encore, sur les haillons et les marques. Je veux pas mettre des mots sur ces horreurs. Je veux pas me dire que maman aurait pu être avec eux.

Comme plus personne s'occupe de moi, je me relève douuucement et je vais en cuisine. Me faut un saladier. Un truc. Un bac, voilà. Je ressors, j'ouvre l'armoire à pharmacie et je fous tous les bandages, pansements, désinfectants, gaze, sparadraps que je trouve dedans. Et les pommades. Ensuite les burgers finissent dans un autre bac. J'empile les bacs et je ressors. Je pose tout par terre, moi avec. Ils font moins peur.

"Manger." Je lève un pain, je l'agite. "Je docteur. Aider." Je montre ma main, les bandages, eux.

Et puis j'arrive enfin à mettre des mots sur mon gros souci depuis tout à l'heure.

Depuis quand on a le droit de traiter les gens comme ça sur Esperanza ?


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
Les choses se calment à l'intérieur. Tant mieux songe Enguerrand en soupirant malgré tout intérieurement. L'esclavage est interdit ici. Et c'est manifestement des esclaves en fuite. La question suivante est : où sont les bourreaux. Il a l'espoir qu'ils ne soient pas en route pour le RA. Parce qu'Esperanza est une zone neutre... tenue d'une main.... molle. Un des Mo'at lui parle et bien sur il ne comprend rien. Il a côtoyé toutes les cultures ... les cultures guerrières. Alors les mo'at c'est pas vraiment sa tasse de thé.

Il tend la main. Sans doute qu'il a faim ou qu'il veut de l'aide. L'aide elle viendra que si la violence éclate et pas forcement là où le type l'attend. Par contre la faim. Il tire sur son cigare pendant qu'une main, celle qui n'a pas prévu de dégainer un flingue ou une épée, récupère une barre de nutrisoja. Il la jette adroitement au bonhomme. Si le gars voulait autre chose ça va être compliqué. Parce qu'il ne jouera pas au nounou. Seulement il s'assure que personne ne casse du matériel.. enfin que personne ne blesse des membres du RA. Pas qu'il soit un grand fan. Mais le patron est un ancien pirate. Ca lui suffit.

En attendant il est bien contre son mur et ne désire pas sortir de son coin d'ombre. Un peu de fumée supplémentaire ne fait pas de mal alors il tire un peu sur son cigare.
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur


Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"


La foule se calme petit à petit, malgré une légère agitation lorsque la jeune femme se met à parler standard. On lui répond en mo'at. Surtout des femmes, les hommes semblent rester en retrait autour du leader qui a l'air de comprendre ce qu'il se passe mais ne dit rien.

Du côté de Wynnstan, il peut se déplacer sans problème, la foule s'ouvrant sur son passage pour se refermer aussitôt. Dans le calme de la cuisine, il trouve sans soucis le placard orange. Sur une feuille de papier scotché à l'intérieur de la porte, un stylo coincé dans la pochette tenant les feuilles. L'inventaire, comprenant les stocks mais aussi les dates de fabrication et de péremption. On retrouve les même dans les boites contenant les pains. Il y en a de deux sortes différentes, des frais de la veille et d'autre qui ont déjà trois jours. Les bacs en métal de préparation sont propres et rangés comme toujours. De là bas, le Runny semble presque normal si ce n'est que le brouaha des conversations reste en majorité en mo'at.

Pendant l'absence de Wynnstan, les choses semblent se calmer un peu. Près d'Enguerrand, le visage de l'homme s'illumine en le voyant porter la main à sa poche pour afficher ensuite de la déception en reconnaissant le nutrisoja. Ce n'était pas ce qu'il espérait mais il l'empoche tout de même avant de se lancer dans une longue diatribe en mo'at dont le ton est plutôt reconnaissant. Seulement, un bruit vient vous interrompre. D'abord des bottes, solides, pas les sandales de toile des mo'at. Puis du standard qui « crie en chuchotant » et dont l'accent trinitaire est facilement reconnaissable.

Il y a comme un frisson qui secoue soudain la foule. Tout le monde se tait d'un coup, même les enfants. Ceux-ci ainsi que les personnes âgés et les malades sont repoussés vers le bar dans un mouvement de foule qui t'emporte, Audrey, si tu ne fais rien pour le contrer. Wynnstan, tu arrives à ce moment là et tu reconnais un mot qui circule à voix basse parmi les plus faible. « Couteau ». En effet, il y a toujours celui d'Audrey à côté de la planche à tomate. Et le tien...quelque part.

Consignes HRP


Enguerrand, tu entends un bruit de pas bien chaussé de bonnes bottes dehors. Ca parle standard avec un accent trinitaire et ça vient vers toi. Tu agis en premier et tu fais un jet d'initiative (dé aventure)

Audrey et Wynnstan, vous n'entendez rien mais les mo'at, eux, semblent avoir entendu quelque chose et la nervosité autour de vous monte de plusieurs crans. Certains se rapprochent dangereusement du bar et du couteau à tomates d'Audrey. Ils semblent aussi chercher des yeux celui que tenait Wynn un instant plus tôt.

Audrey, tu as le choix entre faire un jet de vigilance (niveau habile) pour comprendre ce qu'il se passe, ou un jet pour tenter de calmer la foule (niveau habile) pour éviter la panique. (dé aventure)

Wynnstan, tu me fais un jet de courage (niveau habile sachant que tu as un malus de -1 pour ton désavantage « poule mouillé ») pour voir si tu te caches ou si ta vocation prend le dessus (dé aventure)

Ordre de réponse :

  • Enguerrand fait un jet puis son post
  • Audrey fait un jet puis son post
  • Wynnstan fait son post puis son jet


avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
L'homme attendait autre chose visiblement. Difficile de comprendre quoi, surtout qu'il se lance dans une longue diatribe dans une langue qu'Enguerrand ne comprend pas. Si il était doué avec les gens encore... ça pourrais fonctionner mais ce n'est pas le cas.

Ils ne sont plus seuls.... les trinitaires sont arrivés. Pas surprenant, mais c'était pas non plus obligatoire. Décidement cette crise donne des ailes à certains et le gouverneur n'aide pas. Il soupire et fait un signe pour réduire au silence le mo'at. Puis il vient se mettre contre le mur dans l'ombre pas loin de la porte. Mais pas juste à coté non plus.

Ensuite il attend. Ce n'est pas à lui d'ouvrir le bal. Il n'est pas chez lui. Juste il se tient prêt. Son visage est neutre, concentré et froid comme la banquise en plein blizzard. Il recroise le bras mais assez bas sur la poitrine. Ses mains sont donc proches de ses armes et du bouclier personnel. Dans sa tête il évalue les scénarii. Le plus probable et d'attendre de trouver le chef et de le mettre hors d'état de nuire. Ensuite les choses sont toujours plus faciles.
avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
"Ouais, mais je parle pas Mo'at, moi..."

C'était bien poli, les réponses en Mo'at, mais ça lui servait pas à grand chose. elle soupira et commença à essayer de se dégager de sa foule vers la porte du Runny. Vu le bordel, elle allait fermer. Déjà elle ne voulait pas plus de clients embarqué dans ce bordel, mais en plus, si des gens poursuivaient les Mo'at...

Soudain, la foule pris de nouveau peur et tenta d’entraîner la jeune femme qui ne se laissa pas faire. Hors de question de devenir la victime d'une foule apeurée! Ça lui pris quelques minutes mais elle réussis à se dégager, en direction d'Enguerrand et du Mo'at, qui semblaient en faction. Elle les saluât de la tête puis se dirigea vers la porte. Elle retourna la plaque pour faire apparaître le "FERMÉ" et verrouilla la porte.

Bon.

Et maintenant?
avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Mouvement de foule. La panique remonte et la mienne avec, visiblement tout le monde s'en fout de mes bandages. Couteau. Couteau.

"Oh là là, non non non, pas couteau." je proteste à mi-voix.

Où j'ai foutu le mien ? Je me suis posé à côté en arrivant. Là. Il est là oui. Je l'attrape, et je me relève. Y a beaucoup moins de bruit, j'crois que c'est ça le pire. Couteau. Faut pas qu'ils trouvent les couteaux. Quoi qu'il puisse se passer, ça apportera rien de bon, des couteaux. Ils ont pas prévu de les utiliser pour couper des tomates, ça j'en suis sûr. Et contre n'importe quelle menace plus solide que moi, n'importe quelle menace tout court donc, ça servira à rien parce qu'il y aura des boucliers. Jusqu'à preuve du contraire, les couteaux du Runny sont pas monofilament. Enfin j'espère quoi, sinon je veux pas savoir ce qu'ils foutent au Runny...

Je recule aussi vers le comptoir, moitié parce que je suis le mouvement des gamins et des vieux et moitié parce que ça m'arrange bien quand même. L'envie remonte et me serre encore la gorge d'aller me planquer dans un coin... mais y a pas de réelle menace visible, à part cette histoire de couteaux. Couteau. Il est où celui d'Audrey ? Il doit être derrière le bar, merde... ou dans le bac à tomates... et les autres clients qui étaient là tout à l'heure, je réalise, ils sont où ? Pas couteau, j'ai dit...


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Conteur
Maître du Jeu

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

Event 1.1 - L’espoir c’est ce qui meurt en dernier

"Proverbe irlandais"


Ils sont nombreux. Trois à quatre si l’on en croit les voix, parfois plus mais le petit panneau “fermé” leur barre soudain la route. Les jurons se multiplie et des coups violents sont donnés à la porte avec l’ordre d’ouvrir d’une voix qui sonne officielle mais ne se réclame d’aucune autorité spécifique. Les mo’at autour de vous se sont regroupés vers le centre de la pièce, laissant Audrey et Enguerrand d’un côté près de la porte, et Wynnstan de l’autre, près du bar. Au bruit, vous entendez bien qu’ils ont l’intention de forcer ou détruire le verrou qui vous protège. Vous avez peu de temps.

Le groupe a peur, clairement. Ils ont oublié les couteaux, parlent à voix basse, regroupés autour de leur leader mais hésitants. Pour peu que vous y soyez sensibles, vous sentez une énorme tension se dégager d’eux. La panique n’est pas loin, seules l’expérience et la peur de se faire remarquer arrive à contenir la foule. Vous savez que cela ne peut pas durer longtemps.


Consignes HRP


Wynnstan, ton personnage fait un malaise vagal. Les symptômes sont - pâleur du visage, bourdonnement dans les oreilles - impression d’entendre de loin voire du charabia, points noirs devant les yeux, chaleur forte au niveau de la tête, vertiges, difficultés à respirer (respiration sifflante si ton perso fait de l’asthme, je ne sais pas), coeur qui bat vite, tremblements. Au pire du pire, perte de connaissance avec reprise rapide. Les soins sont, boire de l’eau fraiche, s’allonger avec les pieds en l’air, dans un endroit calme loin de la source du stress. Un malaise vagal n’est pas grave en soi et ça arrive à tout le monde, ce n’est donc rien d’inquiétant quand on est pas en train de le vivre. Je te laisse juge de la sévérité de l’attaque et de tes réactions.

Audrey, tu as eu le temps de tirer le verrou mais pas de mettre l’alarme et la serrure électronique. Tu sais que la porte tiendra un peu mais pas forcément longtemps. Les issues de secours sont l’hôtel au dessus, si tu arrives à aller au 2eme étage et atteindre l’échelle incendie qui donne sur une ruelle derrière. Tu ne sais pas s’il y a des trinitaires de ce côté cependant; La porte de service donne sur cette même ruelle mais  elle est habituellement fermée par clef électronique et tu ne sais pas où Wulf la range.

Enguerrand, ton personnage est le meilleur en combat tu penses qu’au vu des coups, le verrou cèdera dans environ 1 minute. Wulf est le seul à parler mojat et à se faire comprendre de la foule qui semble paniquer de plus en plus à chaque coup. De plus en plus de gens semblent se tourner vers toi, le leader y compris.

A tous : L’action va commencer. Jusqu’à nouvel ordre, je vous prie de considérer qu’un tour de réponse (c’est à dire une réponse de chacun) dure environ 30 secondes en jeu. Ne multipliez donc pas les déplacements et les actions. Par contre, on peut dire plein de choses en 30 secondes. Vous avez 48 heures par tour de réponse. Si vous souhaitez modifier l’ordre pour plus de cohérence, c’est possible tant que tout le monde poste deux fois.

Ordre de réponse suggéré :

  • Wynstann
  • Enguerrand
  • Audrey

  • Enguerrand
  • Audrey
  • Wynstann

avatar
Voir la fiche
Wynnstan Searuweard
Interne en neurologie

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t97-wynnstan-searuweard-indepen
Pas couteau, pas cout-iiiiiiik.

J'ai pas couiné. Non non, j'ai pas couiné. Par contre j'ai fait on bond, mais un bond quand ça a frappé, mais genre un vrai bond de plus d'un mètre droit vers le bar, et dehors ça crie, et ça bourre la porte et d'un coup j'ai la tête dans du coton et j'me casse à moitié la gueule sur le comptoir. Non non non, reste là Wynn... j'me cramponne à la planche le temps que ça monte au cerveau. Respire, respire, respiiire, c'est pas le moment de tomber dans les vapes, pas le moment, pas-le-mo-ment ! Les bruits viennent de très loin, la panique monte encore plus, la part pro de mon cerveau continue quand même à travailler et me gueule MALAISE VAGAL pendant que tout le reste hurle C'EST LA FIN DU MONDE A L'AIDE QUELQU'UN !

C'est dans ce genre de moments que j'aimerais bien être mon frère. Il serait pas en train de trembler comme une feuille en s'appuyant sur le bar pour pas se casser la gueule, il aurait pas les jambes et les oreilles en coton. Il saurait quoi faire. Enfin il penserait savoir quoi faire, et ça serait certainement une connerie du genre "ouvrir la porte et aller gueuler sur les gens dehors", mais ça serait toujours plus utile qu'un putain de malaise. Faut que j'boive... l'évier, il est où l'évier ?


"Au-delà de nos différences, des coups de gueule des coups de sang, à force d'échanger nos silences, maintenant qu'on est face à face, on se ressemble sang pour sang..."
avatar
Voir la fiche
Enguerrand de Cassagnac
SEF - Sans Equipage Fixe

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t214-enguerrand-de-cassagnac-pi
La porte fermée est une bonne idée. Si les gars d'en face comptent respectés la loi ils franchiront pas l'entrée. Sinon ça sera une première indication de leur intention et des limites qu'ils se sont fixés. En attendant il évalue rapidement le temps avant l'ouverture de la porte... 1 minute maximum.

- dans une minute c'est ouvert. dit-il en direction de la cuisinière. A votre place je les ferais monter à l'étage. Sont pas réputés pour être de bon combattant les mo'at. Mais ils ne voudront pas finir esclave à nouveau. Alors s'ils doivent faire couler le sang je pense qu'ils hésiteront pas.

Il montre l'étage au leader. Sa voix était calme.. neutre comme si les événements n'avaient pas vraiment de prise sur lui. Il prend le temps de se remémorer la configuration des lieux... sauf qu'il a pas fait l'effort d'étudier tout ça avant. Décidément il en ferait pas un bon maitre d'abordage. Va falloir qu'un jour il s'améliore dans ce domaine malgré tout.

- Combien de sortie de secours et où sont-elles situées ? demande-t-il ensuite.

S'il doit fuir devant le nombre il aimerait savoir dans quelle direction. Son choix va quand même pour l'étage et les fenêtres. Il se déplace donc pour se mettre entre la porte d'entrée et les escaliers. Il va pas se faire couper la route dès le début avec un placement stupide.
avatar
Voir la fiche
Audrey Darand
Cuisinière du Runny Amber

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t160-audrey-darand-independant-
La jeune femme resta un instant immobile derrière la porte, terrifiée par les coups qu'elle entendait et ce que ça supposait. Puis une voix rocailleuse la sortit de son hébétement. "Oui... Oui, vous avez raison."

Elle fit volte-face et retourna vers le centre de la salle. Elle remarquait que Wynnstan était bizarre quand l'homme lui demanda autre chose.

"Il faut monter. Au second étage puis une échelle descend dans la ruelle."

Elle se rua ensuite vers un Wynnstan tout tremblant:

"Wynn? Çà va? Répond moi? Parle moi?"

Devant le peu de réponse du médecin, Audrey changea d'objectif. Elle ouvrit le tiroir des objets trouvés et y trouva - miracle - deux boucliers personnels, oublié là par des pirates un peu trop imbibés. Ou p'tet laissé là en gage d'un paiement? Seul Wulf savait. Et il était pas là. Elle en accrocha un a la ceinture de Wynnstan et l'activa avant d'en faire autant avec elle même. Puis elle pris un des beaux couteaux de Wulf, le grand qui servait à couper les fruits pour les cocktails et à frimer devant les clients et elle le glissa à sa ceinture.

Elle verrouilla la caisse et enfin, elle pris le bras du grand échelas vautré sur le bar pour le passer autour de ses épaules. Bras dessus, bras dessous, elle tenta de le tirer vers l’escalier. Le Rocailleux avait raison, il fallait évacuer, mais elle ne pouvait pas laisser Wynn derrière, pas si elle voulait pouvoir de nouveau regarder Wulf en face.
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots
Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant