avatar
Voir la fiche
Léo Dool
Médecin du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
"Et une bonne journée monsieur Del Sol. Dans quelques jours ce sera réglé, vous verrez."

Léo affichait son sourire de médecin chaleureux et soupira dès la porte close. Ces deux derniers jours, il supportait mal le quotidien. Enfermait dans une routine, et surtout son travail, il commençait à devenir dingue. Il fallait se changer les idées. Son service l'astreignait à être sur le qui-vive et opérationnel aussi longtemps que possible, mais tant qu'au moins un infirmier serait là, il pourrait en profiter pour se reposer. Non, je n'ai pas envie de m'allonger. Ah, j'aimerais encore être sur Renaissance avec Cécilia.... Il rejeta ses doux souvenirs, et se concentra sur son présent. Rester ici à ne rien faire n'était plus une option, alors autant changer d'air. Le médecin s'aventura dans ses pensées et ses pas le conduisirent par la même occasion vers ses subordonnés.

"Bon les enfants, je vous laisse la boutique. Je suis en salle de repos en cas d'urgence. J'ai besoin de me détendre un peu."

Les infirmiers comprirent et furent même soulagés de voir le médecin enfin lâcher son poste au lieu d'attendre jour après jour derrière son bureau qu'une horreur ne se produise. Léo s'enquit de leur dire qu'ils avaient bien raison, et une revenu dans son bureau, il posa sa blouse sur le dossier de sa chaise, se passa de l'eau sur le visage, et eut un étirement des lèvres non feint. Du repos... Son reflet dans la flaque d'eau ondoyante du lavabo semblait moins fatigué rien qu'à cette pensée.

Léo sortit de son sanctuaire et marcha dans les coursives, comme dans une ballade. Il était toujours en uniforme bien entendu, et n'entravait pas le travail d'autrui. Après quelques minutes à marcher ainsi, il s'orienta vers la salle de repos. C'était la seconde fois qu'il y mettait les pieds, sachant que la première fut à son arrivée pour lui montrer le vaisseau. Il n'y avait pas grand monde, un soldat lisait, trois autres discutaient, et Léo n'en reconnaissait pas un. Est-ce important ?

Un haussement d'épaule plus tard, le médecin en repos trouva place sur un canapé et la sensation agréable de ne pas être assis sur sa chaise de fonction remonta en lui. Il ferma les yeux et profita de ce paisible moment avec une béatitude affichait sur le visage, à des lieues de sa traditionnelle angoisse. Il repensait à ses souvenirs heureux derrière ses yeux clos, n'appartenant qu'à lui, pour parfaire ce sentiment d'apaisement.
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Mon quart est terminé. Je restais accessible  à tout moment par HCOM au cas ou un incident se produirait et physiquement si on souhaitait me parler d'autres problèmes plus personnel mais je profitais de ma liberté pour lire  des œuvres de poésie et de droit. Je ne pouvais guère obtenir des nouvelles des journaux ni de mes contacts que je m'étais fait pendant mes six ans de service en Dorado.  Bien qu'absorbé par ma lecture et mes méditations sur un possible AlmostBrutalBall entre équipages impériaux, je remarquai l'arrivée  d'un nouveau venu dans la salle de détente. Que je saluai brièvement  avant de reprendre ma lecture jusqu'à j'arrive à un passage qui me plut particulièrement.


Au point que je commençais à réciter les vers paisiblement en totale contradiction avec mon physique de sauvage si que quand on ne me connaissait pas très bien, on me regardait de travers et on doutait de ma virilité. Car, en effet, j'étais bâti pour la bagarre, j'étais un avertissement pour ceux qui ne savaient pas se tenir à carreau. Quoique je ne bluffais que rarement. Je mettais toujours en pratique mes menaces. ça aide beaucoup à être pris au sérieux.
avatar
Voir la fiche
Léo Dool
Médecin du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
Les yeux clos, et un soupir s'échappant de ses lèvres sèches, le médecin de bord absorbait la pièce : les sons, les odeurs, les infimes sensations au bout de ses doigts. D'ailleurs... Il rouvrit un œil curieux et balaya l'endroit du regard pour trouver qui chantait. Quelqu'un avait de l'entrain, visiblement. Un homme. Encore un de ces militaires qui faisait passé le physique de Léo pour un maigrichon, mais il ne lui inspirait pas une grande crainte, comme certains. Sans doute ses épaules carrées, son dos droit et les paroles de la chanson qu'il entonnait à mi-voix, mais au vue du calme de la pièce, on pouvait les discerner aisément.

Léo se redressa, et écouta l'homme jusqu'à ce qu'il termine la chanson - ou oubliasse la fin des lyriques, c'était une possibilité également ! Une fois ce moment venu, le médecin se leva et s'approcha, pour se tenir face à ce lecteur. Il se forçait un peu, pour parler avec des gens en dehors de son corps de métier. Je ne l'ai pas déjà rencontré ? On verra bien. Un sourire se dessina sur son visage par réflexe quand il aborda l'individu. Mais il ressentait comme une pointe au cœur : repenser à une ancienne idylle accompagné ces paroles lui firent l'impression d'étreindre de la glace.

"C'était une belle chanson. Je ne l'avais jamais entendu avant."
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Quelqu'un m'interpelle après que j'eus fini de réciter les vers du poète. Il prononce le mot belle avec une insistance qui m'amène à me demander si ce n'est pas de l'ironie. Était-ce pour sous-entendre que la chanson était laide ou que je chantais mal ?  Je tourne la tête pour voir l'énergumène, je me souvins de la photo  de la photo de son dossier. C'est le toubib. Avec une sacrée tête de déterré. Il bat Irigoyen et sa peau opaline je trouve.

 Je n'aime pas trop les blouses blanches, elles cherchent souvent à m'asticoter parce qu'il était difficile de me faire parler spontanément surtout ce dont je ne souhaitais pas discuter dans un cadre artificiel censé mettre à l'air. Tout ça, c'est des conneries de psychanalystes, ils croient entrer dans ma tête ? Pas question. Je garde pour moi mes hontes, mes espérances. Enfin, la vérité c'est que je ne racontais pas toutes ma vie, j'omettais délibérément certains détails de mon histoire sans mentir.


Bonjour toubib. Je v's croyais visé à votre chaise à l'infirmerie.  Est-ce qu'on est déjà passés vous réclamer des boules de quiès ? Il parait que je chante comme une casserole et que je suis capable de faire fuiter les canalisations à défaut de faire tomber la pluie. Terrible hein ?  
avatar
Voir la fiche
Léo Dool
Médecin du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
Le chanteur semblait un peu sur la défensive. Léo mettait ça sur le visage qu'il avait qui était bien souvent maladif. C'eut toujours été compliqué pour ce pauvre diable de prétendre être en pleine forme. Mais visiblement, même si le médecin ne se souvenait pas vraiment de lui, celui-ci savait qu'il était le 'toubib' de ce vaisseau. En l'entendant critiquer ses propres talents de chanteurs et sa raillerie, il eut un sourire beaucoup plus sincère, comme dans une discussion apaisante, où il n'y avait nul besoin de mensonge.

"On m'a donné un plan pour rejoindre la salle de repos, c'est une agréable découverte. Et soyez sans crainte, je n'ai pas eut de demande de ce genre. Pas encore tout du moins !"

Léo détaillait l'homme, ses yeux cernés fixèrent le corps du chanteur comme par habitude de dénicher une éventuelle anomalie. Puis se voyant replonger dans son métier, il reprit aussitôt la parole.

"En ce qui me concerne, j'ai bien aimé votre chanson. Mais je dois reconnaître que j'ai entendu des voix plus mélodieuses dans des cafés-théâtres." Il ponctua sa phrase avec un timbre de voix un peu moqueur, mais pas malveillant pour autant.
avatar
Voir la fiche
Gerardo Del Ruiz
Quartier Maître du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t421-gerardo-del-ruiz-imperium- http://helldorado.forumactif.com/t441-carnet-de-lettres-de-del-ruiz http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus#7512
Un plan physique ? Qui est le crétin qui a sorti un plan physique du Cerberus et l'a remis au toubib ? Ces plans ne sont pas censés exister autrement que dans notre mémoire et dans la banque de donnée du pont de commandement. Ce sont des informations très précieuses qui peuvent aider des ennemis à s'emparer du vaisseau. Et pourtant… je suis allé à la salle de repos dans le but de me détendre mais finalement, on dirait que je n'y ai pas droit.

C'est un plan physique ? Dans ce cas, ne le laissez pas trainer ce plan n'importe ou et ne le sortez surtout pas du vaisseau d'accord ? Est ce qu'on vous l'a dit en vous le donnant ? demande-je rappelant le principe de précaution qui s'imposait à tout militaire.
avatar
Voir la fiche
Léo Dool
Médecin du Cerberus

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage


Feuille de personnage
Description :
Inventaire :

Informations complémentaires

Voir le profil de l'utilisateur

http://helldorado.forumactif.com/t960-leo-dool-imperium-medecin# http://helldorado.forumactif.com/t990-journal-du-dool http://helldorado.forumactif.com/t542-le-cerberus?highlight=cerberus
Léo afficha un air crédule, et se mit à rire bien malgré lui.

"Ne vous offensez pas, mais... Je plaisantais en disant qu'on m'avait donné un plan. Comme quoi je ne suis pas tout le temps vissait sur mon siège ou aussi triste que j'en ai l'air."

Le médecin souriait béatement à la méprise de cet homme. C'était amusant, et toujours aucune volonté sournoise derrière ses rires. Il voulut reprendre la conversation de peur d'avoir commit une bévue.

"Je ne suis pas là pour vous importunez, croyez-le bien. Je suis juste curieux d'en apprendre plus sur cette, peut-être vos, chansons ?
Voir la fiche
Contenu sponsorisé

Informations du personnage

Aucune information renseignée



Domaines d'expertise

Aucun domaine d'expertise renseigné

Feuille de personnage

Informations complémentaires



0 mots